Ne vous faites pas avoir à cause de la mauvaise haleine après avoir fumé un joint. Que vous soyez à la maison ou en déplacement, nous avons plusieurs conseils pour vous aider à stopper la mauvaise haleine, de la pratique d’une bonne hygiène buccodentaire à la vaporisation ou, dans le pire des cas, à l’utilisation de quelques pastilles. Poursuivez la lecture pour découvrir pourquoi le cannabis peut nous donner une mauvaise haleine.

OUI, LA MAUVAISE HALEINE DE L’HERBE EXISTE

Quand on pense au cannabis, on pense aux vertiges de l’euphorie et à la relaxation totale. À aucun moment, quelqu’un ne fait remarquer que le cannabis peut avoir un effet très nocif sur l’haleine, malgré tous ses bienfaits. Nous ne voulons pas ajouter à l’anxiété sociale de qui que ce soit, mais rien n’arrête une conversation plus vite que la mauvaise haleine. Malheureusement, fumer de la bonne vieille Marie-Jeanne contribue directement à l’apparition de la mauvaise haleine.

La raison de cette mauvaise haleine vient de l’effet du THC lorsqu’il interagit avec les cellules et les récepteurs de l’organisme. Ces interactions s’étendent aux cellules de votre bouche responsables de la production de salive. La bouche cotonneuse est un effet que beaucoup de personnes connaissent. Quand la xérostomie (le terme technique pour la bouche cotonneuse) se produit, elle empêche la salive d’agir comme le rince-bouche intégré de votre corps. Les particules, les bactéries, et les débris restent dans la bouche, contribuant ainsi à une mauvaise haleine.

Fumer des joints exacerbe particulièrement l’intensité de la mauvaise haleine. Le goudron, les toxines, et d’autres produits chimiques restent dans la bouche après une consommation de cannabis et de tabac.

BONNE NOUVELLE : IL EXISTE DES MOYENS D’ÉVITER LA MAUVAISE HALEINE

Avant que la panique ne s’installe et que vous ne passiez vos soirées à respirer dans vos mains pour voir si votre haleine sent mauvais, sachez que la mauvaise haleine peut se minimiser. On ne peut pas la supprimer entièrement, mais suffisamment pour empêcher les amis et la famille de changer de trottoir.

Si vous avez mal à la gorge en fumant, si vous avez de la difficulté à parler ou si tout ce que vous mangez commence à avoir un léger goût, il est temps d’agir. Ce sont des signes certains que le THC a commencé à supprimer la production de salive. Dans ce cas, allez directement à notre section sur la façon de « gérer la mauvaise haleine sur le pouce » ci-dessous.

RÈGLES D’OR POUR UNE HALEINE FRAÎCHE

Nos trois règles d’or non seulement atténueront l’impact de la mauvaise haleine, mais ce sont également de bonnes pratiques à adopter. Même si vous ne fumez pas d’herbe, vous ne savez jamais quand vous pourriez être proche de quelqu’un. Ne laissez pas la mauvaise haleine les effrayer !

1. Avoir une bonne hygiène bucco-dentaire

Se brosser les dents deux fois par jour, avec un rince-bouche et du fil dentaire enlèvera la plupart des choses pas reluisantes de votre bouche. Comme la popularité et la légalité du cannabis augmentent, les chances que la mauvaise haleine d’herbe devienne un phénomène courant augmentent considérablement. Il existe des produits spécifiques visant à réduire l’impact du cannabis sur votre haleine, mais honnêtement, un bon brossage à l’ancienne est la meilleure façon de commencer.

 Bouche propre

2. Utiliser des accessoires pour fumeurs propres

Cela semble évident, mais les pipes sales ne ternissent pas seulement le goût et la saveur de votre cannabis. Lorsque vous fumez, des résidus sont transmis à la surface la plus proche : votre bouche. L’accumulation ne fera qu’empirer avec le temps, donc plus vous les laissez longtemps sans les nettoyer, plus votre mauvaise haleine d’herbe sera forte.

Nettoyer vos accessoires de fumeur après chaque séance peut sembler excessif. Cependant, en plus de préserver la saveur sucrée de la Pineapple Kush que vous venez d’acheter, cela limitera l’impact sur votre haleine. Vous n’avez pas besoin de faire un nettoyage en profondeur à chaque fois, assurez-vous simplement d’essuyer tout ce que votre bouche touchera.

Nettoyer le vaporisateur

3. Passez à la vaporisation, ou mieux encore, aux comestibles

Si nous devions classer les méthodes de consommation de cannabis en fonction de leur contribution à la mauvaise haleine, ce serait probablement : joints, blunts, pipes/bangs, vaporisateurs, comestibles. Les joints/spliffs sont un mélange de tabac et d’herbe, ce qui double le problème pour votre haleine. Les pipes et les bangs n’utilisent pas de tabac, donc le risque de laisser du goudron dans votre bouche est supprimé. Toutefois, ils transmettront l’huile et les résidus de votre cannabis.

Les vaporisateurs éliminent une grande partie du risque parce qu’ils ne brûlent pas l’herbe, limitant ainsi les particules qui peuvent entrer dans votre bouche. D’une manière générale, ils réduisent également l’apparition de la bouche cotonneuse : gagnant-gagnant sur les deux fronts.

Pour la technique ultime de prévention de la mauvaise haleine due à l’herbe, les comestibles sont l’option à privilégier. Le fait de ne rien inhaler empêche les particules d’herbe d’entrer dans votre bouche. N’oubliez pas que si vous optez pour des comestibles, attendez un peu plus longtemps avant de choisir de tout manger.

Aliments Cannabis

GÉRER LA MAUVAISE HALEINE SUR LE POUCE

Vous avez une très bonne hygiène bucco-dentaire, mais après une rapide session à l’heure du déjeuner, vous sentez la redoutée mauvaise haleine s’installer. Ce n’est pas le moment d’éviter toute interaction humaine, mais plutôt d’essayer l’une des solutions suivantes.

  • Pastille ou chewing-gum

Simple, rapide, et efficace. Le chewing-gum vous aidera à rétablir une production normale de salive dans votre bouche. La saveur mentholée peut aussi aider à masquer une partie de l’odeur indésirable laissée par l’herbe. Les pastilles fonctionnent exactement de la même manière. Il est bien mieux de se faire demander pourquoi on avale des pastilles toutes les 5 minutes que de se faire reprocher une mauvaise haleine.

  • Boire ou gargariser de l’eau

L’eau aidera à lubrifier votre bouche et, en dernier recours, enlèvera une partie des déchets de votre bouche. Assurez-vous de gargariser et de rincer comme avec un rince-bouche ordinaire. Évitez d’utiliser des boissons sucrées si de l’eau n’est pas disponible. Le sucre n’est pas seulement mauvais pour les dents, il contribue aussi à la mauvaise haleine.

  • Manger un fruit

Les pommes, les oranges et tous les agrumes sont parfaits pour lutter contre la mauvaise haleine. Les pommes contiennent des polyphénols, des composés qui peuvent aider à masquer les mauvaises odeurs indésirables. Les agrumes sont également une excellente option parce qu’ils favorisent la production de salive.

L’haleine due à l’herbe peut être un mal nécessaire dans le voyage vers l’illumination spirituelle et les crises de rire. Cela ne veut pas dire que vous devez en souffrir. Une bonne hygiène bucco-dentaire, associée à nos conseils « sur le pouce », permettront d’éviter l’halitose.

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.