Le bruit de votre espace de culture est plus qu'une simple nuisance. Si vous voulez diminuer les risques, vous devez réduire au silence vos cultures. Consultez nos conseils pour apprendre comment.

Le bruit provoqué par les ventilateurs, les extracteurs d’air, les pompes à air et autres composants électriques d’une culture en intérieur peuvent parfois être bien plus qu’un inconvénient dérangeant. Dans certains cas, même si vous pensez que « tout va bien » malgré les vrombissements, bourdonnements et vibrations chez vous, vos voisins indiscrets pourraient bien ne pas être aussi compréhensifs. Ce ne serait pas la première fois que le bruit trahit (et signifie la fin) une culture intérieur amateur.

La bonne nouvelle est que vous pouvez facilement réduire au silence votre espace de culture, et que vous pouvez le faire sans dépenser beaucoup d’argent. Voici quelques conseils pour vous montrer comment significativement réduire le bruit de votre salle de culture, réduire le risque d’être découvert, et retrouver la paix chez vous !

SUSPENDRE LES VENTILATEURS DANS UN BOÎTIER

Beaucoup de bruits sont créés quand les vibrations de vos ventilateurs passent à travers le sol, le plafond et les murs. Vous devriez isoler vos ventilateurs de toute surface en les montant dans un boîtier, comme une simple boîte en bois. Utilisez des tendeurs pour suspendre ces boîtes au plafond. Vous devriez également suspendre de la même façon vos conduits à air. Pour une réduction maximale du bruit, isolez autant que possible de ventilateurs et conduits. Ces boîtes absorberont beaucoup de bruit et les suspendre permet d’éviter que les vibrations ne passent à travers les murs.

PLACEZ LES POMPES SUR DES TAPIS ABSORBANT LES VIBRATIONS

La plupart des cultivateurs qui utilisent des pompes à air et à eau les placent simplement sur le sol, sur une étagère ou une table. Ceci amplifie les vibrations et transmet beaucoup de bruit bien au-delà de votre espace de culture. La solution ici est plutôt simple. Prenez de la mousse haute-densité ou du caoutchouc mousse et placez-le entre le sol et vos pompes. Si vous ne voulez pas dépenser de l’argent pour un matériel spécial anti-bruit, un tapis de gymnastique pourrait aussi marcher. Il ne faut jamais placer une pompe dans un boîtier ! Ceci augmente les risques d’endommager votre pompe, mais c’est aussi un grand risque d’incendie !

UTILISEZ DES CONDUITS ISOLÉS

Les conduits métalliques, surtout quand ils sont rigides, ont de fortes chances de provoquer des vibrations et du bruit. Un conduit contenant une isolation en fibre de verre est un bon compromis, qui peut fortement réduire le bruit créé par le mouvement de l’air. Ils aideront beaucoup à renforcer le « facteur discrétion » de votre salle de culture ! De même, sachez que les coudes et angles dans vos conduits peuvent augmenter les vibrations. Quand vous planifiez les conduites de votre espace de culture, essayez de minimiser les angles si possible.

ISOLER LA PIÈCE

Il y a plusieurs choses que vous pouvez faire pour l’isolation sonore de votre espace de culture sans avoir besoin de travaux structurels majeurs chez vous. Une option serait de suspendre plusieurs rideaux en vinyle épais. Si vous voulez bloquer plus de bruits et de vibrations, il vous faudra vous pencher sur des matériaux absorbant plus le bruit, comme le caoutchouc. Si vous en êtes encore à la planification de votre espace de culture, et que c’est une option envisageable, vous pouvez aussi envisager de disposer une couche de matériau isolant sur le sol de votre espace de culture.

AJOUTER UN SILENCIEUX À VOTRE CONDUIT D’ÉVACUATION

Une des plus grosses sources de bruit pour vos cultures peut être le conduit principal d’évacuation. Pour lutter contre ceci, il est possible de faire un silencieux DIY très efficace pour un coût réduit. Des cultivateurs construisent leur propre silencieux avec des composants facilement disponibles et il peut complètement réduire au silence l’évacuation de l’air ! Il est facile à faire et ne prend que peu de temps.

Culture Silencieux cannabis

CONSTRUIRE VOTRE PROPRE SILENCIEUX

Il vous faudra :

Une grande poubelle plastique de 200L avec couvercle

Du grillage métallique (du type grillage de basse-cour, etc.)

Un pistolet à silicone

Du ruban adhésif

Un isolant (comme la fibre de verre ou du molleton)

Les composants de votre silencieux devraient vous coûter moins de 60€. L’idée est de faire sortir l’extrémité de votre conduit à travers la poubelle et d’isoler le conduit avec du silicone et de l’isolation, ceci absorbe le son. Ce genre de silencieux DIY vous aidera fortement à réduire au silence votre culture !

INSTRUCTIONS :

1. Vérifiez le diamètre exact de votre conduit d’évacuation.

2. Avec votre grillage, faites un tube de grillage du même diamètre que votre conduit d’évacuation. Le tube en grillage devrait être légèrement plus long que la hauteur de votre poubelle. (Si vous avez du mal à rouler le grillage, vous pouvez faire plusieurs petits tubes et les connecter avec du ruban adhésif.)

3. Coupez deux ouvertures dans votre poubelle en plastique, une sur le dessus dans le couvercle et une au fond de la poubelle – les deux trous directement alignés. Le diamètre des trous devrait être suffisant pour pouvoir passer à peine votre tube en grillage à travers. Si les trous ont des bords coupants, vous pouvez utiliser du ruban adhésif pour les lisser.

4. Faites passer votre tube en grillage à travers la poubelle, en incluant le couvercle avec le trou, pour qu’environ 5-10cm du tube en grillage dépasse de chaque côté de la poubelle.

5. À l’intérieur de la poubelle, utilisez du silicone et du ruban adhésif pour fixer le tube en grillage au fond de la poubelle d’où il entre à travers le trou.

6. Si vous utilisez une isolation à la fibre de verre, mettez des gants et un masque respiratoire ! Utilisez une grande quantité de l’isolant de votre choix et tassez-le entre la paroi de la poubelle et le tube grillagé au milieu. Ne tassez pas trop l’isolant, mais il ne doit pas être trop souple. Le but est d’isoler l’espace entier entre le tube et les parois de la poubelle.

7. Refermez le couvercle de la poubelle et utilisez le silicone et le ruban adhésif pour fixer le couvercle à la poubelle.

8. De l’extérieur de la poubelle, appliquez du silicone autour du trou supérieur, là où le grillage passe dans le trou. Votre silencieux poubelle DIY doit être entièrement étanche, alors utilisez autant de silicone et de ruban adhésif qu’il le faut.

9. Utilisez du ruban adhésif pour enrober et isoler les deux extrémités du tube en grillage sortant de la poubelle. Tout doit être bien hermétique !

10. Utilisez encore du ruban adhésif pour connecter le bout du conduit d’évacuation de votre espace de culture au fond de votre silencieux DIY.

Si tout s’est bien passé, votre nouveau silencieux DIY devrait pouvoir fortement réduire le bruit de votre évacuation !

Pas besoin de dépenser beaucoup d’argent et de temps si vous voulez réduire au silence votre espace de culture. Parfois, ce sont les choses simples mais ingénieuses qui font la différence. Ne sous-estimez jamais le bruit de vos opérations de culture ! Contrôlez le bruit, réduisez les risques et réduisez-les au silence !

Panier

Articles GRATUITS inclus

Aucun produit

Expédition € 0.00
Total € 0.00

Commander