Les humains consomment de l'alcool et du cannabis depuis des milliers d'années, et chacune de ces deux substances a sa propre histoire selon la culture dont elle est issue. Cependant, celles-ci sont différentes l'une de l'autre et sont souvent consommées dans des contextes complètement à part. Plus bas, nous allons explorer ensemble quelles sont les différences les plus notables vis-à-vis de l'alcool et de la marijuana.

LES DIFFÉRENCES PRINCIPALES

Selon votre lieu d'habitation ou votre passé culturel, fumer de l'herbe peut être plus accepté socialement que de boire de l'alcool. Néanmoins, on peut dire la même chose de la situation inverse. Dans certaines cultures, il est tout à fait toléré de se fumer un joint tout seul devant un film tandis que boire seul pourrait avoir une mauvaise connotation dans votre entourage.

Les différences principales entre le cannabis et l'alcool apparaissent lorsque l'on commence à observer la façon dont ces substances affectent un cerveau qui fonctionnait normalement jusque-là. Le cervelet contrôle l'équilibre et les mouvements, ce qui explique pourquoi certaines personnes deviennent maladroites lorsqu'elles ont trop bu. L'alcool vise également le cortex cérébral, le responsable des prises de décisions. Cela peut parfois pousser celui qui a bu à prendre des décisions irréfléchies.

Le cannabis n'agit pas de la même façon. Il vise les récepteurs qui sont naturellement présents dans notre cerveau, dans notre système nerveux central et dans le reste de notre corps. Les cannabinoïdes tels que le THC sont très similaires aux cannabinoïdes endogènes et se lient aux récepteurs CB1 ou CB2 pour induire des effets psychoactifs et potentiellement, des résultats bénéfiques. C'est la raison pour laquelle de nombreuses personnes préfèrent ressentir les sensations liées à la consommation d'herbe plutôt que d'être alcoolisé. Tandis que les effets du cannabis peuvent véritablement réduire les sensations d'une personne, l'alcool lui est bien plus à même de pousser quelqu'un à avoir un comportement inapproprié ou complètement différent de la normale.

LES DIFFÉRENCES SUR LA SANTÉ

Nous avons d'ores et déjà établi quelques-unes des façons dont ces substances affectaient le corps, mais entrons dans le vif du sujet. À la fin du voyage, l'alcool peut être mortel. Vous pouvez en effet mourir d'une overdose d'alcool ou d'un sevrage d'alcool. Mais à l'inverse, il n'y a jamais eu de décès liés à une overdose de cannabis. Selon le Center for Disease Control, tous les jours et rien qu'aux Etats-Unis, 6 personnes meurent d'un empoisonnement à l'alcool.

Boire peut engendrer des maladies de foie alcoolique qui peuvent plus tard se transformer en cancer. Se sevrer de l'alcool peut aussi être quelque chose de très dangereux, car les symptômes de manque peuvent être très violents selon la condition. Si le sevrage n'est pas effectué correctement, il peut engendrer l'arrêt complet du corps d'une personne et être fatal. Le cannabis ne résulte pas en des effets aussi virulents sur le long terme, mais la encore, il y a bien moins de recherches qui sont effectuées sur le cannabis que sur l'alcool.

Un autre facteur à prendre en compte est que l'alcool ne peut pas vraiment servir de remède. Bien qu'il est souvent débattu que l'alcool peut avoir des vertus bénéfiques pour ceux qui boivent avec modération, ce ne sont malgré tout pas des examens cliniques. D'un autre côté, le cannabis lui est en train de constituer une toute nouvelle industrie au sein de la communauté médicale. Ses utilisations médicales sont vastes et il a déjà su prouver être un excellent remède pour certains troubles.

Lorsque l'on analyse toutes les informations précédemment mentionnées, on commence à voir un certain schéma se dessiner. Malgré que l'alcool soit légal dans bien plus d'endroits que le cannabis, ce dernier est incontestablement bien moins risqué.

Cannabis joint

POURQUOI LE CANNABIS EST PRÉFÉRABLE

Pour commencer, il n'y a pas de gueule de bois. Si on consomme de la ganja à outrance, il est possible de perdre ses moyens sur le moment, mais cette quantité affecte très rarement votre productivité, votre humeur ou votre bien-être le lendemain. On peut évidemment prouver le contraire avec l'alcool. C'est possiblement l'une des raisons pourquoi les consommateurs chroniques de cannabis sont plus fonctionnels que les consommateurs chroniques d'alcool.

On ne peut pas faire de blackout (perte de mémoire suite à une surconsommation d'alcool) avec du cannabis, bien qu'une perte de la mémoire à court terme soit fort probable. Mais court-terme signifie simplement que vous aurez juste oublié ce pourquoi vous êtes en train de vous tenir devant votre frigidaire ouvert, plutôt que d'avoir oublié complètement ce qu'il s'est passé la nuit dernière. Après vous être mis une bonne session, vous vous réveillerez le lendemain en vous sentant bien. Jamais vous ne vous direz « oh mon dieu ! qu'ai-je fait hier soir ?! » La seule sensation que vous aurez sera : « qu'est-ce que je me suis éclaté hier ! ». Vous serez peut-être dans une situation où vous vous réveillerez à côté de votre partenaire, repensant à quel point votre nuit d'ébats était fantastique. Parce que c'est également un argument qui pèse dans la balance : ça rend les relations entre deux personnes encore plus jouissives !

L'alcool ne fonctionne pas dans les mêmes lignes. Vous serez plus concentré sur vos nausées et votre tête qui tourne plutôt que sur ce que vous êtes censé faire. Un article de 2016 rédigé par l'Université de New-York s'est intéressé à la manière dont l'alcool et le cannabis affectaient les expériences sexuelles. L'équipe en a conclu que tandis que l'alcool engourdi le corps, le cannabis lui accroît les sensations transformant ainsi une expérience d'ores et déjà agréable, en quelque chose d'encore plus plaisant. Il y a également une étude de Stanford en 2017 qui affirme que la fréquence des rapports sexuels des stoners sont 20 % plus élevés que ceux des non-fumeurs. On peut donc en conclure que les relations sexuelles des fumeurs sont plus quantitatives et qualitatives.

Maintenant vous comprenez pourquoi nous sommes des fumeurs dévoués. L'alcool ne convient ni à tout le monde, ni à toutes les situations. Il n'y a que vous qui puissiez être le propre juge de vos actions. Si vous buvez et fumez avec modération, vous serez toujours en mesure de pouvoir passer un excellent moment !

Helthy cannabis

Panier

Articles GRATUITS inclus

Aucun produit

Expédition € 0.00
Total € 0.00

Commander