Les cannabinoïdes ont été étudiés pour un tas de troubles neurologiques et ont montré des résultats prometteurs. De fortes preuves indiquent que le THC et le CBD aurait la capacité de traiter la spasticité musculaire et les douleurs neuropathiques lors de scléroses en plaques, même si le rôle exact des cannabinoïdes ou la stratégie de traitement de cette maladie reste encore à être définis par la communauté médicale. Partout dans le monde, la majorité des patients qui choisit de compléter leur thérapie avec des dérivés du cannabis ne reçoivent pas le soutien nécessaire de la part des organismes de santé ni des médecins ayant des compétences concernant les traitements à base de cannabis. Dans certains cas, les patients peuvent rejoindre un programme clinique spécifique qui contribue aussi aux connaissances globales concernant l’efficacité du cannabis contre les spasmes musculaires, les douleurs, et autres symptômes typiques des maladies neurodégénératives.

QU’EST-CE QUE LA SCLÉROSE EN PLAQUES ?

La sclérose en plaques est une maladie neurologique qui détériore les protéines graisseuses protégeant les cellules nerveuses. Les nerfs exposés perdent en fonctionnalité et cela provoque des symptômes incluant des douleurs, de la spasticité musculaire, de la fatigue, des inflammations, des dépressions et menant à une réduction de l’activité physique et une diminution de la qualité de vie. Ce processus démyélinisant s’installant au sein du système nerveux affecte 2,3 millions de personnes dans le monde.

Les traitements standards ayant pour vocation d’aider les patients à retrouver une sorte de vie normale incluent des anti-inflammatoires et des médicaments destinés à gérer les douleurs, des relaxants musculaires et des tranquillisants. Bien que nous ayons récemment vu des avancées significatives dans les thérapies, aucun des traitements actuels n’est capable de soigner définitivement les symptômes de la SEP. Étant donné le grand nombre de témoignages clamant l’efficacité supposée des fleurs de cannabis, du hasch et de l’huile contre les symptômes de la SEP de nombreux patients se tournent vers l’herbe.

On trouve un tas de rapports personnels faits par des patients qui utilisent le cannabis médical pour se soulager des douleurs, de l’anxiété, des tremblements musculaires et des spasmes causés par la SEP. De plus, la confirmation scientifique de ces effets commence aujourd’hui à reposer sur une base solide de centaines de patients faisant l’objet d’essais cliniques. Jetons un coup d’œil aux nouveaux résultats de recherche sur les traitements de la sclérose en plaques à l’aide du cannabis.

LES DERNIÈRES ÉTUDES

Plusieurs récentes études soutiennent l’efficacité des extraits de cannabis[1] par voie orale pour le traitement des symptômes de la SEP. Dans étude aléatoire en double-aveugle contrôlée par placebo ayant impliqué 572 personnes atteintes de SEP, l’extrait de cannabis oral Sativex fut administré en tant que thérapie complémentaire pour les patients montrait une spasticité réfractaire. Les objectifs étaient d’évaluer la différence entre différents traitements en utilisant l’échelle d’évaluation numérique de la spasticité moyenne, la fréquence des spasmes, le niveau de perturbation du sommeil, l’impression générale des patients et des cliniciens. Tous ces paramètres étaient en faveur de l’extrait de cannabis.

Une étude similaire, mais à plus petite échelle, toujours concernant la SEP, a montré les effets du Sativex en la comparant à des placebos sur 12 semaines. Les chercheurs ont découvert que le groupe de patients ayant reçu du cannabis a connu un bien plus grand soulagement de leur rigidité musculaire[2].

Un examen d’études allant de 1948 jusqu’à 2013[3] ayant pour sujet le traitement de la sclérose en plaques, l’épilepsie et les troubles du mouvement et le cannabis a découvert de solides preuves de l’efficacité de ses dérivés sur les problèmes musculaires, la réduction de la spasticité, les spasmes douloureux et la douleur centrale. C’était à la fois en fonction de mesures objectives et centrées sur le patient au bout d’un an. Les composés du cannabis se sont révélés potentiellement inefficaces pour contrôler les dysfonctions urinaires et les tremblements, et le risque d’effets psychopathologiques indésirables a atteint près de 1% des patients.

Quelques années plus tard, deux examens systématiques[4] de grande qualité conclurent que la seule preuve solide de l’efficacité du cannabis médical dans les troubles neurologiques était dans la réduction de la spasticité et de la douleur centrale pour la sclérose en plaques, et que le seul médicament complémentaire dans la SEP dont l’efficacité fut prouvée était le cannabis. Les évènements indésirables sérieux furent rares et le THC fut généralement bien toléré. Après l’étude, un sondage de l’Université du Colorado comprenant des patients atteints de SEP et consommation des dérivés de cannabis afin de gérer leurs troubles est arrivé à la même conclusion. Les patients consommaient du CBD et/ou du THC dans le but de contrôler leurs douleurs, leur sommeil, leurs rigidités musculaires, et la plupart d’entre eux ne firent état d’aucun effet secondaire, même si certains connurent des vertiges, une diminution de leur vigilance et d’autres effets secondaires mineurs. D’autres récentes études et méta-analyses avec de grands nombres de patients ont évalué les effets du cannabis par voie orale ou oromucosale, elles ont collecté des découvertes significatives pour la spasticité, les douleurs et les dysfonctionnements de la vessie. Enfin, nous avons découvert une étude analysant les effets du CBD[5] sur la mobilité des personnes atteintes de sclérose en plaque. L’étude indique que les dérivés du cannabis avec un ratio CBD:THC de 1:1 ou plus sont capables de réduire la spasticité musculaire et les douleurs chez les patients atteints de sclérose en plaques.

USING CANNABIS AGAINST MULTIPLE SCLEROSIS

UTILISER LE CANNABIS CONTRE LA SCLÉROSE EN PLAQUE

Dans de nombreux pays, les docteurs sont autorisés à prescrire du cannabis afin de soulager les symptômes de la sclérose en plaques, et cette option est en passe de devenir très répandu dans les années à venir afin de soulager des douleurs, des spasmes musculaires et des tremblements. Certains des effets secondaires du THC pourraient affecter plus fortement certaines personnes atteintes de SEP que d’autres, et de ce fait, conduire plus de recherches est nécessaire afin de comprendre quel type de variété spécifique et quelle forme de consommation fonctionnent au mieux, en présentant le moins d’effets secondaires.

Même si de nos jours, de plus en plus de patients peuvent discuter confortablement de leur consommation de cannabis, ou de leur souhait d’en consommer auprès de leur médecin, la plupart des personnels de santé ne sont pas formés pour prescrire ou surveiller un traitement à base de cannabis contre la SEP. Ici encore, la littérature scientifique n’offre pas encore de pistes spécifiques en ce qui concerne les variétés ou les doses sur lesquelles s’appuyer. Une fois de plus, la prohibition ralentit la recherche médicale sur le cannabis, laissant la plupart des patients atteints de SEP pour eux-mêmes et forcés à expérimenter en termes d’appareils, de doses ou de variétés. Sans mentionner le défi que pose l’obtention d’un cannabis médical de qualité à un prix raisonnable pour une consommation quotidienne. Cela ne devrait pas empêcher les patients de mener leurs propres recherches, expérimentation, et finalement, leur propre culture.

 

Responsabilité MédicaleLes informations listées, référencées ou liées à ce site internet le sont uniquement dans un but informatif et ne fournissent pas de conseils professionnels, médicaux ou légaux. Royal Queen Seeds n’approuve pas, ne prônent pas et ne fait pas la promotion de l’usage licite ou illicite de drogues.

Royal Queen Seeds ne peut être tenu pour responsable de matériel provenant des références présentes sur nos pages ou sur des pages vers lesquels nous fournissons des liens et qui approuveraient, prôneraient ou feraient la promotion de l’usage licite ou illicite de drogues ou d’activités illégales. Merci de consulter votre médecin avant d’utiliser tout produit/ toute méthode listé, référencé ou lié à ce site internet.

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.