Trouvez votre variété idéale avec notre Seedfinder

By Max Sargent


Chaque amateur de cannabis a ses spots préférés pour fumer de l’herbe en toute discrétion. Ce sont des endroits où le temps ralentit pendant quelques heures ; des endroits que vous pouvez apprécier en solitaire, avec quelqu’un de spécial ou avec quelques amis proches. C’est un endroit qui vous est propre.

Cet article traite des meilleurs endroits pour fumer un joint, écouter de la musique et regarder la vie défiler tranquillement. Si vous lisez cet article, vous avez probablement déjà fumé dans l’un de ces endroits et cela a dû être une expérience glorieuse et mémorable.

Ne vous inquiétez pas, ces endroits sont amusants et (pour la plupart) sans risques. Certains d’entre eux demandent un peu de réflexion et de planification, mais le peu d’efforts vaudra clairement le coup !

Les meilleurs endroits sans risques pour fumer en extérieur

  • Dans les bois

De temps en temps, il est bon de ne faire qu’un avec la nature, de faire une randonnée dans les bois, de camper un peu, de profiter du plein air. Tout devient plus intéressant lorsque la nuit tombe et que l’on ressent une double sensation de vulnérabilité et d’exaltation.

Mais vous pouvez toujours rehausser cette expérience avec un peu de ganja ! Roulez un joint, faites-le tourner autour du feu de camp et chantez quelques chansons pendant que vous y êtes. Sinon, laissez le son de la nature sauvage vous chanter une sérénade alors que vous entrez dans une zone psychotrope. Ce sera une nuit que vous n’êtes pas près d’oublier !

  • Au parc

Le parc est l’un de ces endroits où vous pouvez facilement trouver du réconfort. C’est un endroit où les gens viennent profiter d’une belle journée ensoleillée en famille. C’est un espace ouvert où les enfants peuvent courir et être insouciants.

C’est aussi un endroit où les amateurs de cannabis aiment s’offrir une bonne session. Et pourquoi pas ? Vous avez des gens qui traînent à votre droite et quelques enfants qui lancent un frisbee à votre gauche. Il y a de bonnes vibrations partout. S’adonner à un petit pétard est la cerise sur le gâteau.

Assurez-vous simplement de ne pas le faire en présence de jeunes enfants au risque de faire des dégâts, au sens propre comme au figuré.

Au parc

  • À la plage

Il y a toujours quelque chose d’apaisant à être à la plage. Oubliez la chaleur du soleil pendant une minute. La combinaison du sable entre vos orteils, du bruit des vagues qui s’écrasent et de la brise marine qui souffle peut être thérapeutique.

Puis vous vous allumez un joint. Vous prenez une lente inspiration, suivie d’une profonde expiration et vous commencez à sentir votre tête et votre corps s’alléger. Maintenant, revenez à cette sérénité en face de vous et voyez la différence. Votre vie, qui se déroulait à un rythme effréné, s’est considérablement ralentie, vous permettant de savourer chaque instant. Comment ne pas aimer ça ?

À la plage
  • Le toit d’un bâtiment

Pour beaucoup de gens, le toit d’un bâtiment est un lieu d’évasion. C’est un peu comme la Forteresse de la Solitude de Superman où l’on est livré à ses pensées et à la vue imprenable sur la ville qui nous entoure. Si vous y montez au bon moment, vous pourrez contempler le ciel qui devient orange vif avec le soleil couchant.

Mais vous savez ce qui peut rendre cette image encore plus parfaite ? Un petit coup de weed. D’abord, vous n’aurez pas à vous inquiéter de vous faire surprendre et les choses peuvent devenir un peu funky lorsque vous vous fracassez dans un endroit haut perché.

Si vous avez le vertige, ce n’est peut-être pas un endroit très chouette pour votre mental. Sinon, continuez, mais soyez prudent.

  • Sur un pont

À quand remonte la dernière fois où vous êtes monté sur un pont pour fumer un petit joint en profitant de la vue imprenable qui s’offre à vous ? Probablement jamais. Parce que pour la plupart d’entre nous, un pont n’est pas ce genre de lieu où chiller.

Mais au moins une fois dans votre vie, c’est quelque chose qui vaut la peine d’être testé. Marchez jusqu’au pont le plus proche, allumez un joint et profitez de la beauté du paysage qui s’offre à vos yeux. Il peut s’agir d’un plan d’eau calme ou d’une jungle urbaine en contrebas. Quoi qu’il en soit, c’est une expérience dont vous vous souviendrez longtemps.

Sur un pont
  • Sur une grande roue

Vous l’avez probablement vu dans de nombreux films romantiques. Le garçon et la fille vont à leur premier rendez-vous et il y a une scène avec eux deux sur une grande roue. Dans certaines intrigues, c’est là que se produit le premier baiser.

Mais un tour de grande roue ne doit pas nécessairement être une expérience amoureuse en permanence. Il y a des moments où l’on a juste envie d’être au sommet du monde… et de monter un échelon plus haut avec l’aide de sa variété préférée.

Un autre avantage de ce plan est que les chances de se faire prendre sont minces. Il suffit de s’élever suffisamment au-dessus du sol avant que le spliff ne vous fasse planer encore plus haut.

Tout comme l’expérience du pont, se défoncer en haut de la grande roue fait partie de ces choses que vous devez essayer au moins une fois. C’est quelque chose à raconter aux petits-enfants quand ils seront plus âgés.

  • Au bord de la piscine

L’une des choses les plus vivifiantes dans la vie est de profiter du soleil au bord de la piscine. Ce n’est hélas pas possible pour tout le monde. Mais dans le cas contraire, cela peut être une façon tout à fait satisfaisante de passer des après-midi d’été bien détentes.

Il est d’usage d’avoir une boisson fraîche à portée de main pour combattre la chaleur. Il peut s’agir d’une chope de bière bien fraîche pour certains ou d’un grand verre de limonade à la fraise pour d’autres. Mais savez-vous ce qui va compléter cette expérience ? Un joint bien roulé.

Bien sûr, vous devrez respecter les règles de votre environnement. Si vous vous prélassez au bord de la piscine d’un hôtel, vous n’aurez probablement pas le droit de fumer. Mais si vous êtes dans le confort de votre jardin, allez-y à fond. Et si vous décidez de vous baigner plus tard, profitez du double plaisir qui s’offre à vous.

Au bord de la piscine
  • Dans une voiture

Il y a trois scénarios possibles quand on parle de la voiture comme l’un des meilleurs endroits pour fumer de l’herbe. Le premier serait un véhicule garé avec une session d’aqua en cours. Si vous êtes du genre à fumer de la ganja à fond, ce scénario vous plaira sûrement. C’est un moment de rapprochement instantané à partager avec des amis, nouveaux ou anciens.

Le scénario numéro deux est similaire, mais cette fois, vous épargnez vos poumons en baissant les vitres. Ce qui est génial avec cette idée, c’est que vous pouvez garer votre voiture à côté d’un paysage pittoresque. C’est une façon de profiter de la vue.

Le scénario numéro trois se déroule pendant un long trajet. Un passager allume un spliff et le fait généreusement circuler dans la voiture. Le conducteur, bien sûr, n’est pas invité à participer. Mais pour les autres passagers chanceux, ils peuvent profiter du monde qui défile autour d’eux. Profitez même d’un petit plus si vous passez par un coin pittoresque.

  • Lors d’un festival

Allumer un joint et le faire tourner lors d’un festival est l’une des choses les plus clichées que l’on puisse voir dans les productions d’Hollywood. Mais cela n’enlève rien à la nuit amusante et mémorable que vous pouvez passer avec vos amis.

Ce qui fait que fumer à un festival est une activité si agréable, c’est la bonne énergie qui règne dans l’air. Les gens sont déjà de bonne humeur et apprécient la même chose. Et même si un mosh pit éclate et que les choses se déchaînent, vous pouvez voir que tout le monde autour de vous passe un bon moment.

Une autre raison pour laquelle la weed et les festivals vont si bien ensemble est que de véritables amitiés se nouent. Il y a de fortes chances que vous rencontriez un autre amateur de ganja et que vous partagiez un joint. À la fin de la nuit, vous échangerez vos numéros et vous vous organiserez pour fumer le vendredi soir avec tous les autres.

Lors d’un festival
  • Lors d’un un feu d’artifice

Qui n’aime pas un feu d’artifice extravagant ? Que vous soyez dans les environs ou que vous le voyiez de loin depuis la fenêtre de votre appartement, les lumières multicolores qui illuminent le ciel vous feront vous arrêter et vous regarderez avec admiration la scène. Même les enfants y sont initiés dès leur plus jeune âge lors de ces voyages à Disneyland.

Quiconque a fumé de l’herbe sait combien une vibration psychotrope peut améliorer tout ce qui est visuel. Surtout avec la surcharge sensorielle qu’apporte un feu d’artifice, la combinaison des deux peut être un véritable délire.

Alors la prochaine fois que vous décidez de regarder un feu d’artifice, allumez un joint pendant que vous y êtes. Faites-le tourner et partagez l’expérience avec ceux qui vous entourent. Puis, regardez collectivement le ciel nocturne et émerveillez-vous de ce que vous voyez : un spectacle formidable.

Lors d’un un feu d’artifice

Comment trouver un bon endroit pour fumer

Vous avez peut-être en tête d’autres endroits qui ne figurent pas dans la liste ci-dessus. Ou bien, vous vous demandez peut-être quel type d’endroit correspond le mieux à vos préférences et à vos contraintes. La question qui se pose alors est la suivante : comment trouver un bon endroit pour fumer ? Comment savoir si vous avez trouvé le bon ? Voici quelques étapes qui vous aideront à répondre à ces questions par vous-même !

Faites vos recherches

Ce n’est pas pour rien que faire des recherches est en tête de cette liste. Par recherche, nous entendons le repérage des signes potentiels de problèmes dans le spot. S’agit-il d’une zone « non fumeur » ? Le cannabis est-il même légal à l’endroit où vous vous trouvez en ce moment ?

Ce sont des questions auxquelles vous devez répondre avant de vous lancer.

Cherchez des traces de passages précédents

Dans le prolongement de ce qui précède, une partie de la recherche que vous effectuerez consistera à voir s’il y a d’autres personnes dans les environs. En particulier, si d’autres personnes sont passées par là avant vous.

Un bon signe serait qu’il y ait des débris de feuilles, de cendres, et même peut-être de cannabis. Puisque quelqu’un d’autre a déjà fait ce que vous avez prévu de faire, vous êtes probablement dans un bon spot.

Restez-y quelque temps

Ça y est, vous vous êtes trouvé un endroit assez isolé pour fumer. Il n’y a pas beaucoup de gens qui se promènent. Et gros bonus supplémentaire, il y a une belle vue. La prochaine étape : s’approprier l’endroit.

Familiarisez-vous avec l’environnement en y passant un peu de temps. Voyez s’il est accessible à d’autres personnes, en particulier aux jeunes enfants ou aux personnes âgées.

Cherchez une issue de secours

Tous les coins fumeurs ne sont pas créés égaux. Certains peuvent vous mettre dans des situations compromettantes si quelque chose tourne mal.

Si votre coin fumeur se trouve dans un endroit où la consommation de cannabis est mal vue, vous avez intérêt à trouver rapidement une issue de secours. C’est là que vous vous réfugierez en cas de présence soudaine des autorités.

Se fracasser

Il est maintenant temps de tester l’endroit ! Allumez un joint, seul ou avec un ami. Asseyez-vous, détendez-vous, riez à gorge déployée et profitez des moments précieux de la vie.

Si vous vous sentez chez vous dans ce nouvel endroit, à vous la belle vie.

Redescendre sur Terre

Après avoir plané parmi les étoiles, il est temps de redescendre sur Terre. Et vous feriez mieux de le faire avec un sourire sur votre visage. Vous saurez que vous avez trouvé l’endroit idéal pour fumer si vous pouvez vous défoncer et revenir à la normale avec facilité.

Envisagez de le changer régulièrement

Une fois que vous avez trouvé votre espace sûr et que vous y avez fait de nombreuses sessions, envisagez de changer régulièrement d’endroit. Mieux encore, trouvez-vous un deuxième endroit fiable pour diversifier vos options.

Idéalement, vous voudrez que cet endroit soit exclusif à vous et à vos proches. Et si l’ancien endroit ne vous convient plus, vous avez une solution de secours vers laquelle vous pouvez vous tourner.

Fumer chez soi : comment optimiser l’expérience

La maison est en effet l’endroit où se trouve notre essence et où il est le plus confortable de fumer un petit joint. Mais si certaines pièces de la maison s’y prêtent, d’autres ne le sont pas. Passons-les en revue une par une.

  • Patio ou terrasse

C’est probablement le meilleur endroit pour fumer dans votre maison. C’est à l’extérieur et probablement à l’abri de la brise et du bruit. Généralement, une terrasse est située de manière à vous offrir une bonne vue, ce qui ajoute beaucoup de plus-value à l’environnement.

  • Canapé

C’est une question délicate. Oui, c’est un plaisir de pouvoir se fracasser la tête en se prélassant sur le canapé. Mais quelques actes d’étourderie peuvent vite causer un drame.

Si vous choisissez de fumer sur votre canapé, faites-le avec prudence.

  • Bain

Fumer en prenant un bain peut être une sacrée expérience. Imaginez-vous allongé sous une couche de bulles tandis que votre esprit et votre corps s’élèvent lentement vers le nirvana. Ce serait parfait après une journée longue et fatigante au bureau.

  • (Pas dans) votre chambre

Idéalement, votre chambre à coucher est un lieu de confort et devrait être propice au repos. Fumer dans cette pièce compromet non seulement l’air ambiant, mais peut aussi laisser une odeur peu attrayante à long terme. De plus, il est préférable de ne pas rester oisif et de sortir de votre chambre.

  • Garage

Si vous vivez avec des enfants ou des parents âgés, vous n’avez peut-être pas la même liberté de fumer où bon vous semble. Donc, en gardant cela à l’esprit, à moins que vous n’ayez aménagé votre garage pour en faire un petit endroit « amusant » en y installant une salle de sport, il peut être un endroit viable pour fumer discrètement. Si cela ne vous dérange pas d’être au milieu d’outils rouillés et de boîtes d’objets que vous n’utilisez qu’une fois par an, pourquoi pas ?

  • Sur le toit

Le toit est la version en hauteur de votre jardin ou de votre patio. C’est un espace ouvert qui vous permet d’être seul avec vos pensées tout en appréciant votre variété préférée. En fonction de votre accès et de votre environnement extérieur immédiat, vous pouvez monter sur le toit pour trouver le réconfort dont vous avez besoin à l’abri des regards indiscrets.

  • Dans un placard (aqua)

Et si vous voulez aller encore plus loin, l’aqua est votre prochaine option la plus viable. Nous l’avons brièvement mentionné plus tôt, mais il s’agit essentiellement de retenir toute la fumée expirée dans un petit espace confiné. Non seulement cela rend votre séance de fumette plus discrète, mais cela peut aussi être très amusant.

Lors d’un aqua, le placard est une bonne option. S’il s’agit d’un espace suffisamment grand et dépourvu de vêtements, ça fonctionnera facilement. Même si ce n’est pas l’idéal, essayez de créer un espace confortable dans lequel vous pourrez vous échapper si vous avez besoin d’une inhalation rapide. Étendez une couverture, installez une enceinte Bluetooth et faites-en un sanctuaire.

N’oubliez pas de brouiller les pistes après avoir fumé

Que vous reveniez de votre coin fumette en extérieur, que vous quittiez votre voiture après avoir fumé ou que vous sortiez de votre chambre brumeuse, vous voulez éviter que l’odeur ne s’attarde autour de vous. Il existe plusieurs façons de cacher et d’atténuer l’odeur en fonction d’où vous revenez. Tout ce qui va du stockage adéquat des matières aux neutralisateurs d’odeurs peut vous permettre d’arriver à vos fins, alors pensez-y !

En premier lieu, essayez de préparer des vêtements de rechange après votre session et assurez-vous de vous laver les mains et de vous brosser les dents, car ce sont des endroits où l’odeur de l’herbe et de la fumée a tendance à persister. Bonne session !

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.