Peu importe à quel point le cannabis devient accepté, tout fumeur de joint connaît cette expérience : se retrouver coincé quelque part, pour une raison ou une autre, en train de planer.

La plupart des fumeurs de joints expérimentés trouvent un moyen de gérer la situation. Mais que faire si vous êtes relativement débutant ?

Comment peut-on gérer et sortir vainqueur de ce scénario ? Continuez à lire pour découvrir nos meilleurs conseils.

NE PLANEZ PAS EN COMPAGNIE D'INCONNUS

Vos yeux deviennent rouges à la moindre bouffée. Impossible de contrôler les crises de rire. Vous êtes parano au sujet des martiens qui viennent d'atterrir chez le voisin. Ou vous affichez les autres comportements stéréotypés du fumeur de joints à chaque fois que vous fumez. Si c'est votre cas, vous devez sérieusement réfléchir aux stratégies d'évasion.

En général, c'est une bonne idée d'expérimenter entre amis pour les débutants. Planer seul est une expérience où on se sent isolé. Essayez d'être dans un groupe de personnes que vous connaissez et en qui vous avez confiance pour vos premières sessions fumette.

De cette manière, toutes les dérives produites par la weed seront gérées de manière appropriée. Planer avec des inconnus peut souvent combiner la nervosité due au fait de rencontrer de nouvelles personnes avec la paranoïa du nouveau fumeur. À moins de particulièrement bien gérer les circonstances spontanées, cette situation est à éviter.

PRÉPAREZ-VOUS BIEN AVANT DE FUMER

La consommation de cannabis entraîne un certain nombre de signes révélateurs. Si vous vous préparez à l'avance, vous pouvez être prêt à agir en un instant. Garder à portée de main des lunettes de soleil, des gouttes pour les yeux et même un déodorant en spray est une bonne idée. Les sploofs – un genre de filtre qui bloque la dissipation de la fumée (et des odeurs) – peuvent aussi aider.

Vous pourriez aussi envisager de prendre une douche pour éliminer l'odeur de la fumée sur votre corps et vos cheveux.
Changer d'habits est un autre moyen de se débarrasser de cette forte odeur de fumée qui traîne. Même si vous n'allez pas aussi loin, n'oubliez pas de vous laver les mains et peut-être de vous brosser les dents. Manipuler du cannabis peut laisser une forte odeur.

Avoir des bougies et des désodorisants en stock est toujours une bonne idée.

Planez Cannabis

AGISSEZ NORMALEMENT

Oui, c'est difficile si vous êtes affamé, cloué au canapé ou que vous n'arrivez pas à retenir vos crises de rire. Évitez de parler de l'euphorie que vous ressentez. C'est un signe révélateur direct. Si vous devez socialiser avec des non-fumeurs après avoir fumer, n'essayez pas de le faire si vous êtes débutant. Vous deviendriez une véritable boule de nerfs. Une fois que vous êtes habitué aux sensations, vous pourrez mieux interagit avec les « civils » et « passer ».

En attendant ? Gardez les conversations courtes et agréables. Votre effet ne durera pas très longtemps. Reprenez vos conversations après.

Essayez d'être proche de ceux qui au minimum tolèrent la consommation de cannabis. Les bêtises que vous pourriez commettre seront pardonnées plus vite. Dans de nombreux cas, vos amis ne vous en voudront pas si vous êtes un peu défoncé.

Ne vous lancez pas dans des conversations passionnées et émotionnelles. Attendez d'être plus sur terre et sobre. Et définitivement, ne soyez pas agité et n'agissez pas « de manière coupable ». Il y a de fortes chances pour que la plupart des gens ne remarquent rien. Ne leur donnez pas d'indices.

AYEZ UN LIEU PRÉPARÉ POUR CACHER

Rien de pire que de voir votre belle-famille anti-cannabis débarquer juste après une session bang. Ou pire. En particulier si vous vivez dans un pays pas si accueillant pour la weed, il est fortement recommandé d'avoir une cachette pratique et facile à atteindre. Ce qui inclut la weed, plus tous les accessoires. Gardez votre cannabis dans un environnement bien fermé. C'est une manière de préserver sa puissance. Mais c'est aussi une bonne idée si vous vous inquiétez de l'odeur. Si vous utilisez un bang ou d'autres équipements, gardez-les propres.

NE PARTEZ PAS EN MODE PHILOSOPHE AUTOUR DU FRIGO

Éloignez-vous des tentations que vous pourriez regretter par la suite. Ce qui inclut le fait d'avoir de grandes quantités d'aliments « parfaits pour une fringale » au réfrigérateur, ou de vous lancer dans des tirades philosophiques sur n'importe quel sujet. Avec n'importe qui.
Si vous savez que vous avez tendance à avoir des fringales, préparez-vous à l'avance en n'ayant que des aliments sains à portée de main.

Et même si vos pensées divergentes pourraient être fascinantes pour vous, essayez de ne pas trop les partager. Notez-les et revenez-y plus tard (après la descente). Vous serez content de l'avoir fait.

Panier

Articles GRATUITS inclus

Aucun produit

Expédition € 0.00
Total € 0.00

Commander