USA DAYS — Jusqu’à -50 % sur les variétés USA Réduction ici

By Luke Sumpter


Il en faut peu pour maintenir vos plants de cannabis en vie. Ils n’ont qu’une poignée de besoins qui incluent des nutriments de haute qualité et de l’eau. Mais parmi tous ces besoins essentiels, la lumière trône en tête de liste. Vos plantes dépendent de la lumière pour mener à bien leur photosynthèse : la création de sucres destinés à alimenter des processus physiologiques majeurs tels que la respiration et la création de parois cellulaires. Là où le cannabis d’extérieur a le luxe de pouvoir compter sur la lumière du soleil, en intérieur, les plantes doivent compter sur des sources artificielles.

Les lampes de culture modernes sont puissantes. Avec une énorme gamme d’options parmi lesquelles faire son choix en LED, HPS, CLF, HID et LEC, les cultivateurs sont vraiment gâtés. Mais peu importe la puissance de vos lampes, certains photons émis n’atteindront pas vos plantes. La plupart de cette précieuse énergie lumineuse va sur les côtés et manque complètement votre canopée… Sauf si vous utilisez des matériaux réfléchissants ! Ces matériaux brillants vous aident à rediriger la lumière dans la direction que vous souhaitez. Ci-dessous, vous découvrirez les matériaux muraux réfléchissants les plus efficaces en salle de culture et comment les utiliser dans votre propre espace.

Que sont les matériaux réfléchissants pour tentes de culture ?

Les matériaux réfléchissants sont exactement ce qu’indique leur nom, ils aident à réfléchir la lumière depuis les murs vers les plants de cannabis.

La lumière positionnée au-dessus de votre canopée n’émet pas ses photons de manière linéaire. En effet, la forme est conique. La lumière de la portion centrale atteint les feuilles et les têtes de vos plants de cannabis, mais les ondes lumineuses en périphérie atteignent le sol et les murs qui bordent vos spécimens. Lorsque ces lumières fuyantes atteignent une surface absorbante, elles sont perdues. Cependant, il est possible de se munir du pouvoir de matériaux réfléchissants pour faire rebondir cette lumière vers le centre de votre espace de culture ce qui aidera à alimenter la photosynthèse, la croissance et le développement de têtes.

  • Pourquoi les matériaux réfléchissants sont si importants pour la culture du cannabis ?

Les matériaux réfléchissants aident les cultivateurs à tirer le maximum de leur source lumineuse. En effet, les cultivateurs peuvent atteindre jusqu’à 30 % d’exposition lumineuse supplémentaire rien qu’en tapissant les murs de leur espace de culture. Il n’y a là ni besoin d’électricité supplémentaire ou de lampes en plus, il s’agit simplement d’une optimisation d’une ressource dont vous disposez déjà. Plus de lumière signifie moins d’énergie et une croissance améliorée, ce qui signifie que vous pourrez vous attendre à voir vos plantes se développer plus vite et produire des rendements supérieurs.

Que sont les matériaux réfléchissants pour tentes de culture ?

Matériaux réfléchissants pour la culture du cannabis en intérieur

Vous connaissez désormais les bienfaits impressionnants de la réflexion lumineuse, mais quels sont les meilleurs matériaux réfléchissants pour les tentes de culture ? Les matériaux qui feront rebondir la lumière vers vos plants sont nombreux, mais certains seront plus efficaces que d’autres. Mais ne laissez pas l’efficacité dominer totalement votre choix. Les cultivateurs disposant d’un budget limité peuvent utiliser des surfaces moins réfléchissantes qui feront tout de même un superbe effort de réflexion de la lumière là où c’est nécessaire.

Voici nos quatre meilleures suggestions pour différents budgets.

  • Papier aluminium (55–60 % de réflectivité)

Le papier d’aluminium fait partie des options les moins couteuses, surtout si vous n’avez qu’une petite surface à recouvrir. Mais ici, les économies ont un cout. Cette option propose au mieux 60 % de réflectivité, pâle comparaison avec d’autres matériaux. Cela dit, plus de la moitié d’une lumière qui serait autrement perdue dans les murs de votre espace de culture sera réutilisée.

Vous pouvez recouvrir vos parois de papier d’aluminium à l’aide de différents rubans et sprays adhésifs. Cependant, vous devrez faire attention à ne pas déchirer l’alu ni le froisser en recouvrant vos surfaces. Même si cela ne semble pas logique, sachez que le côté mat du papier d’aluminium réfléchit mieux la lumière que son côté brillant !

Avantages Inconvénients
Peu couteux Fragile
Facile à installer Se déchire facilement
- Faible réflectivité
Papier aluminium (55–60 % de réflectivité)
  • Couverture de survie (60–70 % de réflectivité)

Vous n’avez probablement pas pensé à parcourir les articles de survie à la recherche de cet équipement très utile lors de l’installation de votre espace de culture. Les couvertures de survie aident à sauver la vie des randonneurs et les remettre sur pied en piégeant 90 % de la chaleur corporelle. Cependant, elles sont aussi très efficaces dans la réflexion de la lumière vers vos plants de cannabis.

Ces couvertures sont faites de Mylar (nous reviendrons sur ce matériau un peu plus tard) et réfléchissent 70 % de la lumière ce qui les rend plus efficaces que l’aluminium pour cet usage. Il est aussi possible d’acheter quelques couvertures de survie sans pour autant se ruiner, elles ne sont pas trop onéreuses et recouvrent une surface de près de 210 x 130 cm (taille variable en fonction du produit). Vous pouvez les installer en scotchant leurs extrémités ou l’aide d’adhésifs double-face sur les coins.

Avantages Inconvénients
Peu couteuses Fragiles, se déchirent facilement
Bonne réflectivité Se froissent facilement et perdre leur uniformité
Adapatées aux espaces de culture temporaire -
Couverture de survie (60–70 % de réflectivité)
  • Peinture ou bâchage blancs (80–90 % réflectivité)

La plupart des tentes de culture disposent de parois recouvertes de matériaux réfléchissants, mais certains cultivateurs préfèrent cultiver dans des pièces ouvertes. Si c’est votre genre, alors pourquoi ne pas envisager de recouvrir vos murs de peinture blanche ? Là où le noir absorbe la lumière, le blanc est très efficace pour la réfléchir.

Tremper un rouleau dans de la peinture et en recouvrir vos murs vous permettra d’économiser du temps et de l’argent en plus d’améliorer vos talents de bricoleurs. Vous pouvez aussi mettre la main sur un pot de peinture bon marché et garder ce qui vous en restera pour d’autres projets (vous avez peut-être même déjà un pot qui traine quelque part). Une réflectivité allant jusqu’à 90 % signifie que la vaste majorité de la lumière rebondira vers vos plants de cannabis.

Avantages Inconvénients
Application facile Plutôt couteux si vous devez recouvrir une grande surface
Bon choix pour les espaces de culture sur le long terme -
Superbe réflectivité -
Peinture ou bâchage blancs (80–90 % réflectivité)
  • Rouleau plastique noir et blanc/Panda (85–95 % réflectivité)

Le plastique noir et blanc, parfois appelé Panda, est parmi les meilleurs matériaux réfléchissants. La plupart des cultivateurs recouvrent leurs salles de culture et leurs serres de ce matériau très pratique. Comme son nom l’indique, il dispose d’un côté noir et d’un autre blanc. Sans surprise, vous devrez installer le côté blanc pour qu’il fasse face à vos plantes.

Ce type de plastique est très facile à scotcher aux murs ou à agrafer au sein de votre tente. Le plastique Panda se vend aux alentours de 25 € le rouleau de 20 × 2 m.

Avantages Inconvénients
Très réflectif Relativement onéreux
Populaire parmi les cultivateurs de cannabis -
Surface lisse et pliures minimales -
Rouleau plastique noir et blanc/Panda (85–95 % réflectivité)
  • Rouleau plastique noir et blanc/Orca (90–95 % réflectivité)

Lui aussi nommé d’après un mammifère noir et blanc, le film plastique Orca partage une apparence similaire à celle du plastique Panda. Cependant, l’Orca offre des avantages que le Panda ne propose pas. Ce matériau comprend des plastiques microfibres qui sont plus efficaces dans la réflexion et la dispersion de la lumière. Cette caractéristique rend aussi le film Orca plus durable et moins susceptible de se déchirer.

Très facile à nettoyer et résistant aux moisissures, il ne vous laissera pas face à une surprise malodorante. L’inconvénient ? Il peut vite couter très cher. Attendez-vous à ce qu’il atteigne les 95 € par rouleau de 10 × 1,4 m.

Avantages Inconvénients
Très réflectif Très couteux
Résistant aux moisissures -
Microfibres spécialement conçues à cet effet -
Rouleau plastique noir et blanc/Orca (90–95 % réflectivité)
  • Mylar (90–95 % réflectivité)

La plupart des tentes de culture sont recouvertes de Mylar et ce n’est pas sans raison. Ce matériau réfléchit jusqu’à 95 % de la lumière qui l’atteint. Il est possible d’acheter des rouleaux de Mylar pour ceux et celles qui ne cultivent pas en tente et souhaitent en recouvrir leur espace de culture ou leur serre. Le Mylar ne coute pas très cher. Vous ne devrez dépenser que 10 € par rouleau de 5 × 1,4 m. C’est peu couteux et bien plus simple à acheter en grande quantité que des couvertures de survie.

Cependant, le Mylar est un matériau léger et fragile qui se déchire et se froisse facilement. Une fois de plus, il vous suffit d’un peu de scotch ou de spray adhésif pour recouvrir vos murs et parois de ce matériau réfléchissant.

Avantages Inconvénients
Peu couteux Fragile
Facile à installer Se froisse facilement
Très réflectif -
Mylar (90–95 % réflectivité)

Astuces pour l’usage des meilleurs matériaux réfléchissants

Vous connaissez maintenant les avantages de l’usage de matériaux réfléchissants dans votre espace de culture et vous disposez de plusieurs options. Il est donc temps d’apprendre quelques trucs et astuces à leur sujet. Saisissez le matériau de votre choix et utilisez les astuces ci-dessous pour en faire bon usage.

  • Éviter les froissures et les bulles

Installez votre matériau réfléchissant aussi proprement que possible et essayez de faire en sorte qu’il soit bien plaqué aux parois de vos murs ou de votre tente. Les plis et les bulles créent des creux et des crêtes dans les matériaux réfléchissants qui peuvent poser des problèmes. Tout d’abord, ces irrégularités peuvent diriger ou concentrer trop de lumière vers un endroit particulier. En plus de priver certaines zones de la canopée de lumière réfléchie, cela peut provoquer des « points chauds » et brûler certaines parties de votre plante. Les plis et les bulles peuvent également faire en sorte que la lumière soit projetée à des angles extrêmes, par exemple vers le sol et le plafond, ce qui signifie que vous gaspillez de précieuses ressources.

  • Recouvrez les murs, les portes et les ouvertures

Ne vous concentrez pas seulement sur les murs de votre salle de culture. Un tas de lumière frappe aussi vos portes. Placez une couche de matériau réfléchissant sur vos portes pour profiter au maximum d’une lumière qui sinon serait gâchée. Vous devriez aussi envisager de vous occuper des petits coins irréguliers qui piègent la lumière. Placez une couche de matériau sur toute l’ouverture, plutôt que seulement sur les surfaces dans l’angle, afin de renvoyer le plus de lumière possible.

  • Inspectez votre travail à l’aide d’un luxmètre

Les luxmètres sont des outils pratiques indispensables à l’arsenal d’un cultivateur en intérieur. Ces appareils mesurent les lux, une unité indiquant la quantité de lumière qui touche un endroit donné (équivalent à 1 lumen par mètre carré). En prenant des mesures à l’aide d’un luxmètre sur toute votre canopée avant et après « l’installation d’un matériau réfléchissant, vous comprendrez directement la différence que ce dernier fait.

  • Assurer la propreté de son matériau réfléchissant

Il n’y a pas d’intérêt à installer un matériau réfléchissant flambant neuf si vous ne comptez pas vous en occuper. Ils deviendront rapidement poussiéreux et perdront en efficacité, ce qui changera la couleur de la surface et diminuera la quantité de lumière qui s’y reflète. Essuyez vos surfaces avec du peroxyde d’hydrogène dilué ou de l’alcool isopropylique pour empêcher la formation de moisissures et de bactéries et pour optimiser leur capacité de réflexion. N’oubliez pas : faites très attention aux matériaux délicats, tels que les feuilles d’aluminium, pour éviter de devoir les réparer.

Avez-vous besoin d’ajouter des matériaux réfléchissants au sein d’une tente de culture ?

Le besoin et l’envie sont deux choses différentes. Vous n’avez pas forcément besoin d’ajouter des matériaux réfléchissants à votre pièce de culture, mais cela vous aidera à tirer le meilleur parti de vos lampes, ce qui se traduira par une croissance plus vigoureuse et de meilleurs rendements. La plupart des tentes de culture sont doublées de Mylar, ce qui signifie que vous n’aurez pas à faire d’efforts supplémentaires. Cependant, si vous choisissez de fabriquer votre propre tente, ou si vous préférez cultiver dans une pièce, l’ajout de matériaux réfléchissants au sein de votre installation ne pourra que conduire à de meilleurs résultats au moment de la récolte le tout pour un cout minime.

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.