Un space bucket combine tous les éléments clé d’une culture en un petit environnement autonome. Il contiendra l’espace nécessaire pour au moins un petit plant de cannabis ainsi que l’éclairage, les ventilateurs pour la circulation de l’air et de quoi alimenter le tout. Le space bucket classique se fait à partir d’un seau de 19 l (5 gallons), mais le design final ne dépendra que des limites de votre imagination et de votre espace disponible. Pensez par exemple à des boîtes de stockage, des poubelles ou des corbeilles pour varier les options.

POURQUOI CULTIVER DANS UN SPACE BUCKET ?

Cultiver de la marijuana dans un space bucket comporte trois avantages majeurs : le faible coût, un encombrement réduit et un contrôle total.

FAIBLE COÛT

Les space buckets sont peu coûteux à concevoir. Vous pourriez facilement dépenser plus de 1 000 € voire plus pour construire une vraie salle de culture, mais ce micro-environnement vous permettra de diviser cette somme par dix. La plupart des objets dont vous aurez besoin peuvent être trouvés chez soi ou achetés dans n’importe quelle boutique qui vend des objets domestiques.

ENCOMBREMENT RÉDUIT

Les spaces buckets ne prennent que très peu de place, ce qui les rend formidables pour des cultures en appartement, en dortoir ou dans des maisons pleines à craquer. Si vous avez un coin de disponible dans votre armoire, un petit espace dans le garage, ou même la place pour un petit pot sous votre évier, vous pouvez exploiter pleinement votre space bucket. Camouflez ce dernier en l’entourant de multiples autres options de stockage et dissimulez les fils si vous le garder dans un endroit où de nombreux curieux peuvent fouiner. Une fois que le sceau scellé, personne ne devrait pouvoir être en mesure de voir les lampes, mais ils peuvent en revanche entendre un léger vrombissement émis par les ventilateurs.

CONTRÔLE TOTAL

La plupart des cultivateurs usant des space buckets le font, car ils aiment repousser les limites de ce qu’ils peuvent entreprendre dans des espaces restreints. Les micro-cultures confinées vous donnent un contrôle total sur la culture, et cela possède son lot d’avantages et d’inconvénients.

Une petite erreur qui pourrait facilement être rectifiée dans une large culture pourrait être fatale à vos plants dans un space bucket. Mais, si vous pouvez être régulier avec votre éclairage, votre engraissage et les niveaux de pH, vous pourriez tester différentes choses et observer l’impact que peut avoir un léger changement dans votre culture.

Pour faire ce genre de culture, installez au moins deux space buckets que nous dénommerons désormais SB, de la même variété sous des conditions différentes. Vous pourriez palisser différemment, lancer la floraison d’un des plants plus tôt, ou tester différentes sortes de nutriments. Peu après, vous serez en mesure de déterminer quelle méthode est préférable. Restez avec ce qui fonctionne le mieux pour vous pour votre prochain SB, ou appliquez vos nouvelles connaissances à une culture plus large.

COMMENT FAIRE VOTRE PROPRE SPACE BUCKET

COMMENT FAIRE VOTRE PROPRE SPACE BUCKET

Vous pouvez en acheter déjà pré-conçu, mais l’essence même de ce concept repose sur l’idée de le faire soi-même. Voici comment faire un SB basique pour se lancer dans cette aventure.

OUTILS ET MATÉRIAUX

A) 2 seaux en plastique de 5 gallons
B) 1 couvercle de seau en plastique de 5 gallons
C) Lampes LED de culture de 180 W à spectre complet
D) 2 petits ventilateurs
E) Une multiprise
F) Un minuteur
G) 4 boulons de 6 mm avec écrous et rondelles
H) 1 m de corde fine
I) Colle en aérosol
J) 1 tube de mastic silicone
K) Marqueur permanent
L) Mètre mesureur
M) film de mylar
N) ruban adhésif
O) outil rotatif
P) Perceuse
Q) Tournevis
R) Lame de rasoir
S) Lunettes de protection

INSTRUCTIONS :

CONSTRUISEZ LE PLATEAU D’ÉGOUTTEMENT

1. Mesurez 8 cm à partir du bas d’un sceau et tracez une ligne horizontale.

2. Allez, on met ses lunettes !

3. Utilisez l’outil rotatif pour couper le long de la ligne.

4. Réservez la partie inférieure du sceau pour le moment.

5. Cette partie inférieure sera désormais votre plateau d’égouttement. La partie supérieure sera, donc, la partie supérieure de votre SB.

PERCEZ DES TROUS DE DRAINAGE

1. Retournez l’autre sceau à l’envers.

2. Percez 12 trous uniformément sur la partie basse pour le drainage.

3. Retirez la poignée.

4. Voici la partie inférieure de votre SB que vous placerez au-dessus du plateau d’écoulement.

PERCEZ DES TROUS DE DRAINAGE

AJOUTEZ DES BOULONS ET DES ENCOCHES POUR VERROUILLER LES DEUX SCEAUX ENSEMBLE

1. Percez 4 trous dans la partie inférieure du SB. Ils doivent être répartis uniformément à 4 cm du bord supérieur.

2. Insérez un boulon dans chaque trou et serrez-les à l’aide de vos écrous et rondelles.

3. Placez la partie supérieure sur celle inférieure de manière à ce qu’elle repose sur les boulons.

4. Marquez où sont les boulons, puis tracez une ligne en forme de L qui se doit d’être d’une largeur de 4 cm. Ils devraient tous pointer dans la même direction.

5. Utilisez l’outil rotatif pour couper votre L afin de former un canal de 6 mm.

6. Placez la partie supérieure sur celle inférieure.

7. Alignez les boulons et les canaux afin que la partie supérieure puisse glisser sur celle inférieure.

8. Tournez pour verrouiller. Soulevez votre SB à l’aide de la poignée pour être sûr de ne pas tout renverser.

FAITES DES ENCOCHES POUR LES VENTILATEURS

1. Séparez les parties inférieures et supérieures.

2. Retirez le couvercle de protection de l’un des ventilateurs.

3. Utilisez ce couvercle pour délimiter l’encoche et les trous d’accroche sur la partie inférieure. Cela devrait être à 8 cm de la bordure supérieure.

4. Mettez vos lunettes de protection.

5. Utilisez la perceuse pour faire vos trous d’accroche à ventilateurs.

6. Utilisez l’outil rotatif pour faire un trou où vous passerez l’alimentation du ventilateur.

7. Répétez pour la partie supérieure.

FAITES DES ENCOCHES POUR LES VENTILATEURS

AJOUTEZ VOTRE ÉCLAIRAGE À LED AU COUVERCLE

1. Trouvez les trous d’accroche sur le dessus des lampes LED.

2. Couvrez la partie supérieure de votre lampe avec une feuille de papier. Tracez où se trouvent les trous d’accroche, la prise d’alimentation et la prise du ventilateur.

3. Utilisez la feuille comme modèle pour transférer la position précisément sur le couvercle de votre sceau.

4. Les lunettes de protection !

5. Utilisez votre perceuse pour créer des encoches où se placeront les accroches et le cordon électrique. Utilisez votre Dremel pour faire des trous plus larges qui accueilleront l’alimentation du ventilateur.

6. Retirez les vis destinées à tenir les câbles d’accroche.

8. Insérez chaque vis dans une rondelle, puis à travers le couvercle du sceau et de la lampe LED. Serrez le tout avec un écrou.

9. Si possible, tournez le ventilateur de manière à ce qu’il souffle vers l’extérieur du sceau.

10. Reconnectez les lampes LED à leur couvercle qui est maintenant attaché au couvercle du sceau.

AUGMENTEZ LA RÉFLEXION ET SCELLEZ HERMÉTIQUEMENT VOTRE SCEAU AUX FUITES DE LUMIÈRE

1. Avec votre colle en aérosol, recouvrez l’intérieur des sceaux avec votre film Mylar pour accroître la réflexion de la lumière.

2. Couvrez l’extérieur des sceaux et du plateau d’égouttement avec du ruban adhésif opaque pour empêcher toute fuite de lumière.

3. Ne recouvrez pas la partie inférieure du sceau comportant les trous de drainage.

4. Une fois que tout est couvert, coupez à travers le ruban adhésif et le film Mylar à l’aide de votre lame de rasoir pour ouvrir de nouveau les encoches à ventilateur.

AUGMENTEZ LA RÉFLEXION ET SCELLEZ HERMÉTIQUEMENT VOTRE SCEAU AUX FUITES DE LUMIÈRE

CRÉEZ UN JOINT ENTRE LES DEUX PARTIES DES SCEAUX

1. Utilisez votre ruban adhésif et la corde pour créer un joint qui longera les bordures inférieures du sceau et les 4 boulons.

2. Verrouillez la partie supérieure à celle inférieure et vérifiez si cela fonctionne correctement.

3. Continuez d’ajouter du ruban adhésif sur la corde une couche à la fois jusqu’à ce que le trou soit bouché et qu’aucune lumière ne puisse en réchapper.

INSTALLEZ LES VENTILATEURS

1. Votre ventilateur d’admission d’air doit être monté sur le sceau inférieur.

2. Insérez le corps du ventilateur de manière à ce que la grille soit tournée vers l’intérieur du sceau.

3. Insérez les vis et serrez autant que possible pour éviter les fuites d’air.

4. Répétez l’opération avec le ventilateur d’extraction de l’air en prenant garde à ce que la grille cette fois-ci, pointe vers l’extérieur du sceau.

5. Utilisez votre tube de mastic silicone pour sceller les éventuelles ouvertures entre le sceau et les trous comportant vos ventilateurs.

INSTALLEZ LES VENTILATEURS

BRANCHEZ ET TESTEZ

1. Assemblez le sceau.

2. Branchez les ventilateurs directement dans votre multiprise.

3. Branchez l’éclairage LED dans le minuteur, et ce dernier dans la multiprise.

4. Branchez votre source d’alimentation et vérifiez que tout fonctionne bien.

AJOUTEZ LES PLANTS DE CANNABIS ET CULTIVEZ À GOGO

1. Ajoutez un pot avec une petite plantule.

2. Réglez le minuteur.

3. Engraissez et arrosez vos plants autant de fois qu’il le faut jusqu’à la récolte. Généralement, vous pourrez récolter autour de 28 g par culture avec ce genre d’installation.

AJOUTEZ LES PLANTS DE CANNABIS ET CULTIVEZ À GOGO

TRUCS ET ASTUCES AVEC LES SPACE BUCKETS

Les étapes mentionnées ci-dessus vous permettent de créer vous-même votre propre SB. Vous n’aurez besoin que de quelques heures, et vous n’aurez pas à vous encombrer d’équipements ou de matériaux superflus pour un résultat efficace.

Mais voilà, ça n’est pas la seule manière d’en faire un. C’est là que réside tout le génie des SB. Vous prenez l’idée de base et vous n’aurez qu’à personnaliser votre SB comme bon vous semble. Aucune limite ici.

Voici d’autres choses que certains connaisseurs en la matière ont expérimentées :

• Utiliser des corbeilles permet d’avoir une largeur accrue où l’on pourra inclure plusieurs plants.
• Empilez plus de sceaux ou utilisez des poubelles pour une taille accrue.
• Utilisez un système à goutte pour convertir votre installation en une culture hydro.
• Ajoutez un système d’extraction plus puissant au-dessus avec un filtre à charbon.
• Ajoutez un éclairage supplémentaire sous la canopée avec des bandes LED ou CFLs.

TRUCS ET ASTUCES AVEC LES SPACE BUCKETS

CONSEILS POUR CULTIVER DANS UN SPACE BUCKET

Cultiver des plants dans un SB ne diffère pas tant que ça d’une culture traditionnelle, mais certaines choses doivent être prises en compte.

Il est préférable de passer de la phase végétative à celle de floraison un peu plus tôt au lieu d’attendre trop longtemps. Cela est dû au fait que vous devez garder une taille assez petite pour vos plants si vous souhaitez qu’ils survivent correctement durant leur croissance. Le cannabis peut s’étendre jusqu’à 200 % une fois que le cycle d’éclairage est passé en 12/12 lors de la floraison. Vous devriez également opter pour des variétés indica plutôt que sativa, et utilisez toutes vos techniques de palissage en tête pour contrôler la taille de vos plants.

Au lieu de planter directement dans le fond du SB, utilisez un autre pot afin que vous puissiez déplacer votre plant si vous en avez besoin. Cela permettra également d’avoir un SB plus ordonné et propre où vous pourrez lancer une autre culture juste après votre récolte.

Ne soyez pas déçu si votre récolte est plus petite que ce à quoi vous vous attendiez. La plupart des débutants en la matière récupèrent entre 14 et 21 g. Les cultivateurs habitués des SB obtiennent autour de 28 g par plant, mais le record actuel serait apparemment de 85 g.

Souvenez-vous qu’augmenter la taille de votre SB sous-entend qu’il faudra ajouter plus de lampes. Ne visez pas trop haut. Mais dans le cas échéant, vous pouvez bien évidemment cultiver des plants plus grands, mais l’éclairage ne pourra pas passer efficacement à travers la canopée pour accroître vos rendements. Vous risquez même de vous retrouver avec tout un tas de têtes pop-corn touffues au lieu de récolter de belles têtes bien lourdes.

RÉSUMÉ DU SPACE BUCKET

Les SB sont un projet DIY des plus intéressants qui permet de repousser les limites des cultivateurs à exploiter un tout petit espace de culture. Ils peuvent produire de petites quantités de bonne ganja avec seulement très peu de ressources, mais le rendement final n’est pas l’intérêt premier des SB. En effet, ces derniers permettent d’apprendre à maîtriser et contrôler complètement chaque aspect d’une micro-culture afin d’apprendre à maximiser la puissance, la saveur, la production de résine et tout autre caractéristiques désirables. Tout dépendra de vous si vous souhaitez utiliser vos nouvelles connaissances pour vos prochains SB, ou pour une culture d’une plus grande amplitude.

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.