OBTENIR DES GRAINES FÉMINISÉES

La culture du cannabis tourne essentiellement autour des fleurs résineuses, des trichomes et des profils riches en cannabinoïdes. Ces superbes caractéristiques ne peuvent être trouvées que sur les plants femelles. Avoir une culture remplie de robustes plants femelles non-pollinisés signifie obtenir à la fin, des jarres remplies de têtes croustillantes qui vous en feront voir de toutes les couleurs.

Le seul inconvénient, à moins que vous ne cultiviez qu'à partir de clones, c’est que le cannabis est destiné à produire 50 % de graines femelles et 50 % de graines mâles. C’est le cours de Mère-Nature.

Ne serait-ce pas formidable de n’avoir que des plants femelles avec chaque graine, à chaque fois ?

Eh bien, c’est là qu’entre en jeu la technique de féminisation : deux méthodes qui permettent de manipuler le plant de cannabis pour ne produire que des femelles à partir de la graine à chaque fois. Pour être tout à fait honnête, ça n’est pas à chaque fois. Mais bon, 99 %, c’est déjà pas mal, et on pourrait même dire que les risques d’avoir un mâle sont quasi-nuls.

Le principe derrière la féminisation repose sur le fait que les plants femelles sont forcés à produire du pollen, qui à son tour est utilisé pour polliniser les autres plants femelles. Le résultat ? Vos graines seront féminisées, sans risque de pollinisation.

POURQUOI FÉMINISER ?

Les graines féminisées sont super efficaces pour les cultivateurs d’intérieur et d’extérieur. L’espace, le temps et les ressources ne seront ainsi pas des facteurs gaspillés deux semaines après être passé en cycle de 12-12. De la même manière, en extérieur, où un large plant peut nécessiter beaucoup de temps et de ressources avant que les fleurs n’apparaissent vers le début de l’Automne, les plants féminisés eux permettent également d’éviter et réduire la pollinisation de vos plants guérillas. Il n’y a rien de pire que d’arriver vers votre spot bien caché, et découvrir qu’un horrible plant mâle ou deux ont pollinisés tous les plants femelles.

BLOQUEZ CET ÉTHYLÈNE

« Les applications qui réduisent le taux d’éthylène dans les tissus ou antagonisent l’action de l’éthylène provoquent la formation de fleurs mâles au lieu de fleurs femelles » – Paraphrase, Byers et al, 1972.

Un certain nombre de solutions peuvent être pulvérisées sur les plantes femelles pour créer des sacs à pollen mâles : le benzothiadiazole, l’acide gibbérellique, le thiosulfate d’argent, le nitrate d’argent et l’argent colloïdal.

L’argent colloïdal est de loin le plus facile à trouver ou à fabriquer. Il est non toxique, non caustique et peut être facilement acheté dans une pharmacie ou en ligne. Les autres solutions peuvent être dangereuses, difficiles à trouver et coûteuses, à l’exception de l’acide gibbérellique, que l’on trouve dans les pépinières, mais qui n’est pas aussi efficace que l’argent colloïdal. Mais si vous voulez observer une croissance de plante ultra bizarre juste pour le plaisir, essayez l’acide gibbérellique. C’est un stimulateur de croissance qui permet aux plantes de s’étirer encore et encore.

Make Feminized Seeds

TECHNIQUE 1 : L’ARGENT COLLOÏDAL

L’argent colloïdal est une solution distillée à base d’eau dans laquelle des particules microscopiques d’argent sont suspendues. La nature des colloïdes fait que les particules ne se poseront jamais et ne peuvent pas être retirées via un filtrage ordinaire. L’argent colloïdal est disponible dans le commerce, ou vous pouvez faire le vôtre si vous êtes d’humeur scientifique fou (cela sera expliqué dans une autre section de cet article à la fin.) Il a de nombreux emplois en tant que remède alternatif. Par exemple, on peut l’utiliser pour soulager les brûlures, en tant qu’antiseptique, comme stimulateur de digestion chez les humains et comme régulateur de champignons en horticulture.

Assurez-vous que la force est d’au moins 15 ppm, de préférence 30 ppm. Moins de 15 ppm produit des sacs mâles avec peu de pollen viable.

Pour commencer, sélectionnez une plante présentant les caractéristiques que vous souhaitez préserver. La féminisation des clones est la pratique habituelle puisque les caractéristiques de croissance, de floraison et de résine de la mère sont déjà connues. Aucune période de végétation n’est nécessaire une fois le clone bien enraciné. Mettez simplement le clone dans un petit pot, donnez-lui un jour ou deux pour récupérer et commencez un cycle de lumière en 12–12 immédiatement. Une plante productrice de pollen doit seulement être petite, car le cannabis produit de larges quantités de pollen.

Astuce : faites deux clones une fois qu’une plante a été sélectionnée, un à féminiser et un à laisser pour la pollinisation. De cette manière, un espace de reproduction séparé est créé et un ensemencement accidentel d’autres plantes ou une secousse accidentelle pollinisant l’intégralité de vos plants, seront évitées.

Les plantes peuvent être poussées à développer des organes sexuels mâles aussi tard que quatre semaines après le début de la floraison. Bien que la pulvérisation une semaine avant le changement de lumière soit recommandée pour les clones. Si une plante issue d’une graine est utilisée, attendez que la plante ait développé son sexe avant de pulvériser afin de pouvoir être sûre qu’il s’agisse bien d’une femelle.

Pulvérisez les plantes à féminiser avec de l’argent colloïdal tous les jours et trois fois par jour si vous le pouvez. Imbibez-les bien. Faites-le pendant deux semaines, puis laissez les plantes pousser normalement. Certains producteurs déclarent avoir obtenu des résultats après avoir pulvérisé leurs plants pendant seulement 5 à 10 jours.

Lorsque le sexage commence, les sacs polliniques mâles se développent à la place des calices et des pistils féminins. Les plantes mâles mûrissent beaucoup plus rapidement que les femelles et on peut s’attendre à un pollen viable dans les 3 à 4 semaines suivant le sexage. Certains producteurs pulvériseront jusqu’à ce que la plante montre une croissance de son sexe, histoire de s’assurer que la méthode a bien fonctionné. Assurez-vous que ces plantes sont bien isolées de toutes les femelles en floraison. Un sac éclaté peut libérer des millions de spores de pollen et il suffit d’une spore par poil pour créer une graine.

NE LES FUMEZ PAS

Une fois que les plants ont été pulvérisés avec l’argent colloïdal et que le pollen est récolté, ils ne valent plus rien – jetez-les et ne les fumez surtout pas. Les rincer extensivement ne changera pas la donne. L’argent colloïdal est un traitement systémique absorbé par la plante à travers son feuillage et non pas une application topique. Ne prenez pas de risques et jetez-les tout simplement.

PRÉ-FLEURS FEMELLES / MÂLES

TECHNIQUE 2 : LA RODELIZATION

La sinsemillia est un état non-naturel pour le cannabis. Sans intervention humaine, il serait rare de trouver une femelle non pollinisée dans la nature – à moins qu’elle soit stérile. Lorsque les plants sinsemillia sont laissés à eux même au-delà du stade supposé maximal de leur croissance, donc plusieurs semaines, la plante, par un principe que seule Mère-nature pourrait nous expliquer a compris qu’elle n’avait pas été pollinisée. En dernier effort de propagation, il produira des sacs de pollen mâle dans l’optique de s’auto-polliniser et rétablir l’ordre naturel des choses.

Cela n’est pas le résultat d’un hermaphrodisme génétique ou induit par le stress. Ce sont de véritables bananes mâles du chromosome XX. Avec toutes les informations génétiques provenant du chromosome féminin et d'aucune ne venant du chromosome Y, l’utilisation de pollen rodélizé crée des graines exclusivement féminisées, bien que de la même façon qu’avec l’argent colloïdal, un mâle occasionnel peut apparaître.

RÉCOLTER LE POLLEN ET LA POLLINISATION

Un certain nombre de méthodes de récolte sont utilisées pour capturer le pollen.

  • Recouvrez le dessus du pot avec du plastique ou du carton pour attraper le pollen qui tomberait, ou modifiez le couvercle d’un gobelet en plastique comme ceux dans les grandes chaînes de restauration rapide mondialement connues afin d’attraper le pollen qui tombe.
  •  Placez un sac plastique perforé sur le dessus autour du plant pour la circulation de l’air.
  • Un œil d’expert pourra retirer chaque sac avant qu’il n’éclate complètement pour être sûr de récolter tout le pollen.
  • Polliniser un plant femelle est la partie la plus simple. Selon le nombre de graines que vous souhaitez obtenir, il existe quelques méthodes potentielles.
  • À l’aide d’un pinceau d'aquarelle ou d’une autre brosse fine et douce ou même d’un coton-tige, plongez dans votre collection de pollen et appliquez délicatement ce dernier sur la fleur choisie. Bien que des milliers de spores viables se trouvent au bout du pinceau, suffisamment pour polliniser une plante entière, les trichomes situés à la surface des pistils vont coller goulûment tout ce que vous leur proposez. Alors plongez votre brosse dans votre réserve de pollen plusieurs fois pendant que vous brossez vos fleurs.
  • Pour de nombreuses graines, mettez le pollen dans un sac et recouvrez une branche ou une plante entière, agitez bien et laissez reposer pendant vingt-quatre heures.
  • Il est possible de polliniser différentes branches avec des pollens différents et d’avoir un plant reproducteur comportant 1, 2 ou 15 croisements.
  • Il est également possible d’auto-polliniser la plante à partir de laquelle les parties mâles ont été créées. Cela ne produira pas autant de graines que de polliniser une plante séparée, car moins de fleurs femelles sont produites et beaucoup ne sont pas viables, à cause, du processus de féminisation.

CULTIVER DES PLANTS FÉMINISÉS

Traiter les graines féminisées de la même façon que vous le feriez avec n’importe quelle autre graine de la phase de germination à celle végétative, puis végétative à celle de floraison. L’heure est maintenant venue de sortir votre plus belle loupe, et d’observer minutieusement vos plants. Idéalement, mettre en place un espace séparé pour la végétation/floraison où un certain nombre de plants pourront être cultivés vous permet de laisser votre espace habituel de culture sans aucune interruption de production.

Les plants sélectionnés à partir de la méthode de féminisation sont homozygotes. Cela peut avoir deux effets fort sympathique jusqu’à ce que les graines aient germé. L’homozygotie va accroître les caractéristiques dominantes ou récessives du parent dans la progéniture, en gros, ce que vous voulez voir perdurer ou non, pourra être amplifié. Les génétiques, c’est vraiment un sujet très, très, très étrange.

Comme avec les croisements mâles/femelles habituels (qui est un processus hétérozygote au passage), un nombre de plants auront besoin d’être cultivés, et les meilleurs devront être choisis en tant que plant mère ou potentiel plant de sélection. Avec un espace suffisant, des centaines si ce n’est des milliers de nouveaux plants peuvent être cultivés afin de sélectionner les meilleurs phénotypes possibles. 

Feminized Cannabis

RÈGLE DU FEMBOTS

Avec un peu d’organisation, il est possible de mettre en place un programme efficace de sélection de féminisation – et obtenir des graines féminisées de vos phénotypes préférés n’importe quand. On ne sait jamais, peut-être serez-vous le prochain à développer la variété la plus populaire de demain !

FAIRE VOTRE PROPRE ARGENT COLLOÏDAL

La méthode la plus simple et la moins chère – en n’oubliant pas tout ce qu’on économise en ne perdant pas de temps avec les plants mâles – c’est d’acheter un générateur d’argent colloïdal qui est vraisemblablement, une machine qu’il suffit d’allumer et voir faire tout le boulot. Ou, faites votre propre argent relativement simplement (cela ne nécessite pas de compétences particulières en la matière).

L’argent colloïdal est formé en faisant passer un courant d’une électrode en argent pur dans de l’eau distillée. Cette électrolyse simple est tout ce qu’il y a à faire. Bien que l’eau distillée ne conduise pas très bien l’électricité en raison de son manque de minéraux, elle en laisse suffisamment pour créer des micro-particules d’argent et une ionisation de l’argent. Cela semble technique, mais ce n’est vraiment pas le cas.

CE DONT VOUS AUREZ BESOIN

  • Un adaptateur d’alimentation d’une tension de 9 à 12 volts est idéal, ou une pile de 9 volts. Des tensions plus élevées peuvent être utilisées, mais vous devez vraiment vous y connaître afin de ne pas vous électrocuter.
  • Du fil électrique. Une longueur pour le positif et une longueur pour le négatif.
  • De l’eau distillée. Ceci est facile à trouver dans votre supermarché local. N’utilisez pas l’eau du robinet, car elle contient trop d’impuretés pouvant nuire au processus.
  • De l’argent pur à au moins 99 %. Les pièces d’argent sont idéales et relativement peu coûteuses. Elles sont disponibles sur eBay, les marchands de pièces de monnaie et les monnaies. Le fil d’argent obtient des résultats, avec quelques rapports que la soudure à l’argent fonctionne également, bien qu’on ne sache pas ce que pourraient faire les autres métaux de ces alliages. Se concentrer sur une source d’argent pur est le plus sûr.
  • Des petites pinces crocodile ou alligator pour tenir l’argent.
  • Un ECmètre réglé en ppm (0.5).

COMMENT FAIRE

  1. Assurez-vous que l’adaptateur est réglé sur 9–12 volts.
  2. Dénudez chaque extrémité des fils à l’aide de ciseaux ou de pinces à dénuder.
  3. Connectez fermement les pinces crocodile à une extrémité de chaque fil pour assurer une bonne circulation du courant. La soudure est la meilleure.
  4. Fixez les fils aux bornes positives (rouge) et négatives (noire) de l’adaptateur débranché ou de la batterie.
  5. Mettez une pièce d’argent dans la mâchoire de chaque pince. Ne les touchez pas ensemble. Remplissez un bocal en verre ou un bécher avec ¾ d’eau distillée. 500 ml conviendront largement pour deux plants.
  6. Suspendez chaque duo pince crocodile/argent dans l’eau aux côtés opposés du verre.
  7. Branchez et allumez l’adaptateur. Si vous utilisez une batterie, le processus a commencé au moment où les électrodes ont été immergées dans l’eau.
  8. Après 20 minutes, retirez les électrodes et testez-les avec l'ECmètre réglé en ppm (0.5). L’objectif est d’atteindre 15 ppm (0.5) et plus. La solution d’eau devrait avoir une couleur or pâle.
  9. Une fois l’opération terminée, nettoyez les électrodes d’argent de l’oxyde noir et rangez le kit jusqu’à la prochaine fois.
  10. Rangez l’argent colloïdal dans une bouteille ambrée dans un endroit au frais. Il est sensible à la température et à la lumière. Cependant, ne le mettez pas dans le réfrigérateur non plus.

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.