Le syndrome du canal carpien est un trouble douloureux provoqué par une compression des nerfs au sein du poignet. Il provoque des douleurs, des endormissements, des picotements et toute une variété d’autres symptômes, il touche près de 3 % de la population mondiale. Par chance, et grâce à ses propriétés anti-inflammatoires et à sa capacité de soulager des douleurs, le cannabis pourrait offrir une option de traitement intéressante auprès des patients atteint du syndrome du canal carpien.

QU’EST-CE QUE LE SYNDROME DU CANAL CARPIEN ?

Le syndrome du canal carpien (SCC) est un trouble douloureux affectant la région du poignet. Plus précisément, il est causé par un pincement sévère du nerf médian (un des plus gros nerfs de la main). Le syndrome du canal carpien est une maladie récurrente qui tend à s’empirer avec le temps, ce qui signifie qu’il est capital de la diagnostiquer le plus tôt possible.

Une pression continue sur le nerf médian peut, avec le temps, provoquer de sérieux dégâts au nerf. Ces dégâts sont permanents et mènent à des symptômes bien pires et bien plus intenses.

Le canal carpien passe sous le poignet et fait office de petite voie de passage qui protégé le nerf médian alors qu’il passe de la main au bras, pour aller jusqu’au cou. Le nerf médian est l’un des principaux nerfs de la main et il contrôle la sensation des doigts ainsi que les muscles autour du poignet.

Le syndrome du canal carpien a lieu lorsque le canal carpien compresse le nerf médian. Cela peut arriver lorsque le canal carpien rétrécit ou lorsqu’un tissu spécial entourant les tendons fléchisseurs de la main déborde. Ce débordement peut alors comprimer le canal carpien et faire pression sur le nerf médian.

Carpal Tunnel Syndrome

QUELS SONT LES SYMPTÔMES DU SYNDROME DU CANAL CARPIEN ?

La pression externe qui comprime le nerf médian provoque une grande variété de symptômes. La sévérité de ces symptômes tend à augmenter avec le temps. Lorsqu’il n’est pas correctement traité, le syndrome du canal carpien peut provoquer des dégâts permanents au nerf médian, ce qui ne fera qu’augmenter la sévérité des symptômes.

Certains des principaux symptômes du canal carpien incluent :

  • Douleurs
  • Engourdissements
  • Picotements
  • Faiblesses dans la main
  • Sensations d’électricité qui traversent les doigts
  • Douleurs et sensations électriques qui remontent du bras vers l’épaule.

QU’EST-CE QUI PROVOQUE LE SYNDROME DU CANAL CARPIEN ?

La recherche suggère que le syndrome du canal carpien est très courant chez les femmes d’un certain âge. Il y a de nombreux facteurs qui peuvent augmenter le risque qu’un individu développe ce syndrome, ils incluent :

  • Génétique : des caractéristiques physiques telles que des poignets plus petits et un canal carpien plus confiné peuvent augmenter le risque de développer un syndrome du canal carpien. Ces traits physiques peuvent probablement être transmis d’une génération à l’autre.
  • Mouvement des mains et flexion : des mouvements répétés des mains ou des activités nécessitant une flexion extrême des poignets, des mains et des doigts peuvent abîmer les tendons du poignet et provoquer un gonflement, qui affectera finalement le nerf médian.
  • Arthrite : le gonflement des articulations de la main et du poignet peut affecter le canal carpien.

Comment le syndrome du canal carpien est-il couramment traité?

COMMENT LE CANAL CARPIEN EST-IL GÉNÉRALEMENT TRAITÉ ?

Le traitement du canal carpien commence généralement par un examen médical. Votre médecin diagnostique ce trouble en fonctions des symptômes présentés ainsi que par le biais d’un examen physique, examen pouvant comprendre de petits coups, une torsion ou une pression appliquées sur différentes parties de la main. Ils examineront également la sensibilité de votre main, et dans certains cas, utiliseront des tests électrophysiologiques ainsi que des techniques d’imagerie telles que les ultrasons, les IRM et les rayons X afin de mieux identifier la cause de vos symptômes.

Une fois diagnostiqué, le traitement variera selon la sévérité des symptômes et l’étape de votre syndrome. S’il est détecté assez tôt, les symptômes du SCC peuvent généralement être traités avec des méthodes non-chirurgicales incluant :

  • Renforts et attelles: ceux-ci maintiennent le poignet dans une position neutre et minimisent la pression sur le canal carpien.
  • Traitement par AINS: les AINS sont des médicaments sûrs et bien tolérés qui peuvent aider à soulager la douleur et l’inflammation de cette maladie.
  • Injections de stéroïdes : les corticostéroïdes sont de puissants agents anti-inflammatoires qui peuvent aider à traiter les éruptions du canal carpien.
  • Exercices : certains médecins demandent à leurs patients de pratiquer des exercices spécifiques conçus pour atténuer les symptômes et soulager la pression autour du nerf médian.
  • Changements de mode de vie : votre médecin vous aidera à identifier les activités qui exercent une pression démesurée sur votre canal carpien et exacerbent vos symptômes. Cela peut affecter votre travail, votre programme sportif ou certains loisirs qui vous obligent à vous pencher ou à vous étirer les mains et les poignets régulièrement ou pendant de longues périodes.

Le syndrome du canal carpien peut aussi être traité par le biais d’opérations chirurgicales. Ces opérations, connues sont le nom de libération du canal carpien, ont pour but de soulager la pression autour du nerf médian en augmentant la taille du canal. Le besoin de chirurgie dépendra de la gravité de vos symptômes.

LE CANNABIS POURRAIT-IL AIDER LE SYNDROME DU CANAL CARPIEN ?

Étant donné que les principaux symptômes du syndrome du canal carpien sont la douleur et l’inflammation, le cannabis est une option attractive. Et alors que les médicaments ordinaires comme les AINSs et les stéroïdes peuvent offrir un soulagement efficace des symptômes du canal carpien, leur mauvaise utilisation ou utilisation prolongée peut entraîner des effets secondaires.

Les AINSs, par exemple, peuvent provoquer des hémorragies gastro-intestinales, des brûlures d’estomac, des maux de tête, des vertiges, des problèmes au foie et aux reins, de l’hypertension et bien d’autres problèmes. Des études montrent qu’aux États-Unis, environ 100 000 personnes sont hospitalisées chaque année pour des troubles gastro-intestinaux liés uniquement aux AINSs. De quoi rendre très attractives les alternatives.

Au cours de la dernière décennie, de nombreuses études ont montré que différentes composantes du cannabis possédaient des effets anti-inflammatoires et soulageant la douleur. En 2013, par exemple, des chercheurs de la Faculté de Médecine de l’Université de Tongji ont découvert que le CBD pouvait significativement réduire l’inflammatoire dans une étude de la pancréatite basée sur des animaux.

En 2012, une étude publiée dans l’ _European Journal of Pharmacology_ a suggéré que le CBD pourrait réduire l’inflammation chez des rats souffrant de lésions graves des poumons. En 2011, des chercheurs de l’Université de Naples Federico II ont également découvert que le CBD semblait réduire l’inflammation aiguë dans les intestins. D’autres études montrent comment le CBD pourrait aider à réduire l’inflammation provoquée par l’arthrite et le SCI.

Ceci étant dit, beaucoup plus de recherches sont nécessaires et l’efficacité du cannabis pour aider le syndrome du canal carpien n’est pas encore très claire. Des recherches ciblant spécifiquement le trouble et son lien avec le cannabis doivent être menées. Cependant, la recherche actuelle dans le domaine est prometteuse, même si elle n’est pas encore définitive.

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.