La consommation de cannabis devient de plus en plus importante au sein des tranches d’âge adulte/senior. Dans l’État américain du Colorado où la marijuana récréative a été légalisée en 2014, les adultes âgés de plus de 65 ans constituent l’une des données démographiques sur la croissance la plus rapide de consommateurs de cannabis.

Malgré le fait que de nombreux médecins hésitent encore à en prescrire, les seniors n’attendent pas leur aval pour s’auto-traiter. Il semblerait que les preuves vis-à-vis de la marijuana comme un véritable traitement viable ont significativement contribué à l’accélération de la consommation de cannabis chez les seniors.

DE PLUS EN PLUS DE SENIORS CONSOMMENT DE LA MARIJUANA

Une étude de 2018 à NYU a indiqué que de plus en plus d’Américains d’un âge avancé consommaient régulièrement du cannabis. Selon les données récupérées entre 2015 et 2016, 9 % de ceux âgés entre 50–64 ans et 3 % de ceux au-dessus de 65 ans avaient consommé de l’herbe dans l’année écoulée.

La génération « baby boomer » constituant une grande partie de la population senior était déjà exposée à la marijuana récréative dans les années 60 et 70. Pour cette raison précise, les experts pensent qu’ils seraient plus à l’aise à l’idée de consommer du cannabis que les seniors d’auparavant. La même étude du NYU a également découvert que presque 93 % de ceux âgés entre 50–64 ans qui consommaient du cannabis avaient déjà testé cette plante avant leurs 21 ans. Les chercheurs pensent que certaines de ces personnes ont continué à fumer régulièrement ou de temps en temps de la marijuana tout du long de leur vie et jusqu’à leur âge plus avancé.

LES SENIORS TESTENT LA MARIJUANA POUR LA PREMIÈRE FOIS

Lorsque le Canada a légalisé le cannabis récréatif en 2018, beaucoup pensaient que la consommation chez les jeunes allait drastiquement augmenter. Cependant, les statistiques montrent qu’en réalité, c’est l’inverse qui se produit. Selon un sondage récent fait par StatsCan, plus de la moitié des Canadiens qui ont testé la marijuana pour la première fois en 2019 étaient âgés de plus de 45 ans. De plus, le nombre de personnes qui ont essayé pour la première fois du cannabis a doublé entre 2018 et 2019.

CANNABIS MÉDICAL

De nombreux seniors consomment du cannabis à des fins thérapeutiques. Les cliniques et les cabinets de professionnels de santé ont observé une recrudescence du nombre de seniors demandant des prescriptions et/ou des informations sur la marijuana. Le cannabis médical, suite à de nombreux essais cliniques, a prouvé qu’il pouvait traiter toute sorte de troubles allant des douleurs neuropathiques aux troubles de l’anxiété. Tandis que les consciences s’éveillent de plus en plus autour de la marijuana, de plus en plus de seniors considèrent la plante comme une option de traitement possible.

Cependant, les experts tirent la sonnette d’alarme sur le fait que de nombreux seniors ne sont pas suffisamment informés quant à la marijuana d’aujourd’hui. Bon nombre d’entre eux se voit suggérer la consommation de cannabis par un ami ou une connaissance, mais les seniors manquent souvent de matière à réfléchir en termes d’informations viables et d’indications pour s’y retrouver sur le large marché moderne que représente le cannabis aujourd’hui.

Les docteurs alertent également qu’il y a un manque important de recherches sur la consommation du cannabis chez les seniors et que dû à cela, sûreté et prévention sont de mise. Ainsi, de nombreux médecins restent indécis quant à leur décision et ne savent pas quoi indiquer aux patients seniors.

EFFETS SECONDAIRES POTENTIELS

Les experts médicaux avertissent également quant aux possibles effets secondaires négatifs pour les seniors. Par exemple, étant donné, que le cerveau d’un senior est plus fragile et sensible aux drogues psychotropiques, il est recommandé aux seniors de faire attention lorsqu’ils consomment du THC. Ainsi, les docteurs recommandent aux seniors de consommer des variétés riches en CBD et non pas en THC. Ces variétés sont recommandées pour la raison qu’elles peuvent soulager de la douleur sans engendrer d’euphorie ou d’effets incapacitants.

  • TROUVER DU CANNABIS MÉDICAL EN EUROPE

De plus, les patients souffrant de certains troubles médicaux sous-jacents ou étant sous certains traitements devraient éviter la consommation de marijuana thérapeutique. Par exemple, ceux souffrant de maladies pulmonaires ou liées aux poumons ne devraient pas fumer. En attendant, les experts avertissent que la marijuana peut interférer avec les anticoagulants et ceux qui en prennent ne devraient donc pas consommer de la marijuana. Et pourtant, certaines recherches suggèrent que le cannabis médical peut en réalité être bénéfique pour réduire la pression artérielle et équilibrer le cholestérol, deux problèmes majeurs qui affectent la population vieillissante.

Enfin, les données indiquent que de nombreux seniors prêts à consommer du cannabis consomment également de l’alcool. Les experts de santé préviennent que la combinaison des deux peut impacter les fonctions motrices et cognitives, ce qui serait un véritable problème pour les seniors les plus susceptibles à glisser et tomber.

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.