Cultiver du cannabis, c’est un merveilleux processus consistant à prendre soin d’une graine pour donner un spécimen épanoui qui n’a comme fardeau que de grosses têtes lourdes. La récompense de la culture de l’herbe est massive, mais le processus n’est pas exempt de défis. Les cultivateurs mènent une bataille constante pour s’assurer que leurs cultures reçoivent les quantités correctes de nutriments, de lumière, d’air et d’eau, tout en les défendant contre les menaces possibles, comme la moisissure, l’oïdium et les insectes envahisseurs.

Une de ces menaces prend la forme des algues. Si vous remarquez une couche verte autour de vos cultures de cannabis, ça pourrait en être. Il est préférable d’essayer d’éviter la formation des algues et de les éliminer dès qu’elles sont détectées. Si vous ne les traitez pas, elle pourraient nuire à la croissance et aux rendements de vos plants.

Les algues peuvent prendre différentes formes, d’organismes multicellulaires comme les algues que l’on retrouve dans la mer, à des organismes unicellulaires et microscopiques. Les algues s’épanouissent dans l’eau chaude, surtout en présence d’une bonne quantité de lumière et de nutriments. Cette combinaison est le cadre idéal pour que ces formes de vie se sentent comme à la maison dans les systèmes hydroponiques et aéroponiques. Dans ce cas, les algues pourraient même commencer à se répandre et finir par boucher des tuyaux cruciaux. Si elles prolifèrent suffisamment, ces formes de vie pourraient commencer à compromettre la santé de vos plants de cannabis en empêchant leurs racines d’être capable d’utiliser l’oxygène.

Pendant la journée, les algues absorbent du dioxyde de carbone et libèrent de l’oxygène. Durant la nuit, elles libèrent du dioxyde de carbone et absorbent de l’oxygène. Ce schéma de fonctionnement permet aux algues d’aspirer la plupart de l’oxygène dans un système hydroponique, ce qui coupe l’accès vital de vos plants.

Culture d'algue de cannabis algas

DÉTECTER LES ALGUES

Avant de parler de la prévention et de la résolution de ce problème, il est utile d’apprendre à d’abord identifier le problème. De plus, les algues n’auront pas l’opportunité de faire beaucoup de dégâts si vous détectez tôt leurs tentatives d’invasion. Bien que principalement vertes, les algues peuvent aussi être marron, dorées, rouges et noires. Ne manquez pas de surveiller ces couleurs flottant dans les réservoirs ou accrochées sur la tuyauterie. Si vous avez un filtre dans votre système, n’oubliez pas de l’inspecter pour vérifier tout signe d’accumulation d’algues.

En plus de leurs symptômes visuels, les algues peuvent également entraîner une odeur prononcée. Si vous remarquez une odeur inhabituellement terreuse ou de moisi dans votre système, des algues pourraient être en formation.

PRÉVENIR LE PROBLÈME

Une des meilleures mesures de prévention pour la croissance des algues est de bloquer leur source lumineuse. La lumière est un des principaux composants du processus de la photosynthèse, processus nécessaire à toutes les plantes pour créer l’énergie dont elles ont besoin pour survivre.

La clé est d’utiliser un équipement opaque dans la construction de l’installation aéroponique ou hydroponique. En d’autres termes, utilisez un système qui ne laisse aucune lumière pénétrer dans les zones humides ou les endroits où l’eau est stockée, comme le réservoir. Couper la source lumineuse ralentira ou éliminera totalement la croissance. Si vous avez déjà investi dans un équipement légèrement transparent et qui laisse passer la lumière, vous pouvez toujours le couvrir en utilisant du papier aluminium ou tout autre type de matière bloquant la lumière ;

Certains systèmes hydroponiques utilisent des granules d’argile comme milieu de culture, ce qui aide à bloquer la lumière et à servir de support pour la base des plantes. Si vous utilisez un différent type de milieu de culture qui pourrait abriter la croissance des algues, n’oubliez pas de prendre également des mesures à cet égard.

Cannabis algues hydroponique aeroponics

AUTRES MÉTHODES

Un nettoyage régulier de l’équipement de votre système aidera à le défendre contre le développement des algues. Ajouter un peu d’eau oxygénée au réservoir pourrait renforcer l’apport en oxygène pour les racines de vos plants et ralentir la croissance des algues.

Faites tourner l’eau avec une pompe ou un système de filtration. Les algues semblent préférer une eau stagnante et sans mouvement. Le fait de faire circuler vos réserves en eau pourrait aider à prévenir la croissance et l’extension ultérieure des algues.

 

Panier

Articles GRATUITS inclus

Aucun produit

Expédition € 0.00
Total € 0.00

Commander