Chaque cultivateur devrait avoir un microscope ou une loupe dans sa caisse à outils. Ces appareils pratiques et simples peuvent vraiment vous assister à chaque étape de la vie de vos plants, et même après. Les loupes et les microscopes peuvent aussi aider ceux qui ne sont pas des cultivateurs, mais qui aimeraient vérifier la qualité d’un échantillon avant d’acheter tout un lot.

Décider du moment de la récolte est l’une des décisions les plus importantes d’un cultivateur de cannabis. Peu importe que vous soyez chevronné ou nouveau à cette pratique, un microscope permettra à n’importe quel cultivateur d’avoir une idée précise de la période à laquelle la récolte doit être faite pour obtenir un rendement maximal et la meilleure concentration possible de cannabinoïdes. Comment dites-vous ? En observant les trichomes sur les fleurs de vos plants. En évaluant la structure, la transparence et la teinte des trichomes, vous saurez quand récolter le tout.

Un microscope, ou une bonne loupe, sont également pratiques pour inspecter d’éventuelles traces de moisissure ou résidus de nuisibles sur vos fleurs fraîchement récoltées, séchées ou curées. Un microscope électronique peut même trouver des cristaux chimiques de pesticides, mais ça n’est pas un outil qu’on retrouve souvent chez un cultivateur ou un consommateur lambda. Restons sur le microscope de base et découvrons ensemble comment évaluer les trichomes et reconnaître les nuisibles.

UNE MEILLEURE INSPECTION DES FLEURS DE CANNABIS PERMET D’AVOIR UNE MEILLEURE RÉCOLTE

Chaque cultivateur sait que : plus il y a de trichomes, mieux c’est. Cela est dû au fait que ces petits « poils » ne contiennent pas juste les terpènes qui défendent la plante des animaux, pathogènes et autres problèmes liés à l’environnement, mais aussi les cannabinoïdes dont raffolent les humains. La majeure partie des trichomes seront visibles à l’œil nu et se reconnaîtront par leur apparence semblable à un manteau de blanc ou de gris sur les fleurs mûres d’un plant de cannabis. Ils sont tous impliqués dans la synthèse des cannabinoïdes et des terpènes.

La plante de cannabis présente des trichomes bulbeux, qui ressemblent à de petites structures pointues ; trichomes sessiles, plus gros et aplatis ; et les trichomes à pédoncule, le plus grand type de trichomes qui se développent au cours de la floraison. Un microscope permet d’observer les couleurs et la transparence des têtes résineuses des trichomes glandulaires, principalement en fonction de la maturité de la plante. Dans la plupart des cas, les fleurs sont récoltées lorsque les têtes commencent à devenir orange et opaques.

DÉCOUVRIR LES NUISIBLES ET LES PARASITES LE PLUS TÔT POSSIBLE

Un cultivateur malin sait qu’il faut inspecter minutieusement ses plants bien avant que les trichomes commencent à se développer. Cela s’explique par le fait qu’éliminer une infestation, que ce soit de moisissure, de tétranyques ou n’importe quelle autre sorte de micro-envahisseur, est bien plus simple lorsque cette population néfaste n’a pas eu le temps de se reproduire et d’étendre sa zone d’impact sur tous les autres plants. Les nuisibles sont rarement découverts avant qu’il ne soit trop tard, car au début d’une infestation, il y a peu de signes visibles sur les plants. Néanmoins, avec un appareil à grossissement adéquat, il est possible par exemple de rincer/éliminer les grappes d’œufs de tétranyques avant qu’ils ne deviennent adultes et commencent à manger toutes les feuilles. En d’autres termes, un outil d’agrandissement peut sauver votre culture.

Trichomes de cannabis

CHOISIR LE BON

Le processus d’utiliser un microscope ou une loupe pour inspecter vos plants est une chose assez simple à faire : pointez le dispositif sur une feuille ou une tête, et concentrez-vous sur la recherche des trichomes, ou pour dénicher n’importe quelle forme de vie qui est autre que votre plante même. Plus l’agrandissement du dispositif est important, plus on doit le rapprocher du spécimen. Une lumière comprise dans l’outil est pratique pour mieux illuminer la zone et ce même pendant la journée, et aussi pour observer les plants pendant les heures les plus sombres dans une culture en intérieur sans avoir besoin d’allumer la lumière qui pourrait altérer votre perception de la couleur des trichomes (un rapide passage de lumière sur vos plants ne va pas altérer leur sexe, ne vous en faites pas).

Avec un outil grossissant, la résolution est toute aussi importante que le zoom. Si vos trichomes ne peuvent pas être distinctement observés parce que votre loupe mélange tous les petits détails, la qualité de l’image sera pauvre, peu importe le zoom de celle-ci. La résolution se détermine par la qualité de la lentille et la fréquence de la lumière. Plus la longueur d’onde éclairant l’échantillon est courte, plus la résolution est grande. La lumière affecte également le contraste : plus la lumière est intense, plus vous obtenez de contraste, jusqu’à ce que tout soit « solarisé ».

Apprendre à utiliser une loupe n’est pas très compliqué, mais en revanche, il est plus difficile d’en trouver une bonne étant donné que le marché regorge de toute sorte de loupes de piètre qualité. Voici quelques idées pour vous orienter dans l’achat de votre outil idéal.

LOUPES DE BIJOUTIERS ET PORTABLES

Le microscope le plus simple est une seule lentille, de préférence avec un facteur de grossissement décent. Les lentilles simples ont un facteur de grossissement faible et une aberration optique élevée, ce qui peut produire des vues déformées et floues, en particulier autour des côtés. Sur une note positive, les loupes portables ont un angle de vision large et pratique et elles sont utiles pour survoler rapidement vos plantes à la recherche de « gros » parasites, de leurs résidus ou de petites taches de moisissure. Une loupe ne peut pas aider à dénicher les insectes microscopiques, mais elle permet d’avoir une idée générale de la couleur et de la transparence des trichomes, ce qui est bien mieux que de compter sur la période de floraison indiquée sur votre paquet de graines.

Les anciennes loupes de bijoutier sont les plus petits microscopes de poche. Leur lentille (ou lentilles) est contenue dans un cylindre ou un cône, ou elle se plie dans un boîtier de protection. Les loupes de bijoutier sont utilisées dans un certain nombre d’industries, avec certaines différenciations : lentilles simples, lentilles composées ou lentilles multiples prismatiques avec un grossissement plus élevé et moins d’aberrations optiques. Ces minuscules appareils sont très pratiques pour le cultivateur. Certains modèles sont même livrés avec une lumière LED intégrée qui est particulièrement utile pour les cultures en intérieur. Les loupes du bijoutier peuvent également être placées sur l’objectif d’un smartphone pour prendre des photos.

Microscope de poche

LOUPES BANDEAU

Ce sont des dispositifs d’agrandissement mains libres pratiques qui allient précision et rapidité à plusieurs tâches dans différents secteurs. Ils fournissent une vision binoculaire 3D avec un grossissement généralement limité à 3,5X. Ils peuvent augmenter l’efficacité du travail dans certaines tâches dans la salle de culture, mais ils ne peuvent pas être le seul appareil de grossissement à portée de main.

Loupe Bandeau

MICROSCOPES NUMÉRIQUES PORTATIFS

Les microscopes de poche sont relativement peu coûteux et très populaires parmi les inspecteurs de trichomes. Ils sont capables de produire de belles images et offrent un grossissement jusqu’à 100X. La plupart d’entre eux ont une lumière LED intégrée pour une vision plus claire, et certains modèles peuvent être couplés à un smartphone. Le problème avec ces appareils à fort grossissement est que le microscope et l’échantillon doivent être parfaitement immobiles. Cela devient frustrant lorsque vous essayez d’inspecter une fleur ou une feuille sur une branche. De nombreux microscopes de poche sont livrés avec une base et un bras mobile censé tenir l’appareil, mais c’est rarement le cas avec les versions les moins chères du marché.

Les microscopes de poche USB sont économiques et pratiques, mais ils doivent être connectés à un ordinateur portable ou une tour. Des microscopes de haute qualité portables, numériques, stéréo, sans fil et mobiles connectés à un ordinateur et à un grand écran sont également disponibles pour les professionnels ou les fanatiques du porno trichomesque. D’autre part, de nombreuses personnes possèdent déjà un smartphone et l’utilisent comme outil de grossissement portable. Certains nouveaux téléphones peuvent produire eux-mêmes des images de haute résolution, tandis que d’autres ont besoin d’objectifs supplémentaires pour obtenir une meilleure vue.

Microscope numérique

MICROSCOPE STÉRÉO COMPOSÉ

Le microscope moderne classique comprend une série de lentilles dont le grossissement varie généralement de 10 à 100 fois. Cet appareil est idéal pour visualiser les détails des trichomes et d’autres parties de la plante, ainsi que des parasites microscopiques occasionnels. Bien entendu, le spécimen doit être détaché de la branche et préparé pour être visualisé sous l’objectif. Le microscope stéréoscopique de table n’est pas destiné à tous les cultivateurs, mais il est capital pour les professionnels comme pour les passionnés de biologie qui veulent s’assurer que leur croissance n’est pas en proie aux nuisibles et que les trichomes sont parfaits avant la récolte. Lors d’inspections sur le plant de cannabis, un bon microscope est également utile pour analyser les structures des plantes et la densité de trichomes sur différentes parties de l’anatomie. Un « microscope à fluorescence » est une version du microscope optique qui permet d’améliorer les détails et le contraste.

Microscope composé

MICROSCOPES ÉLECTRONIQUES

La résolution des microscopes optiques est limitée par la fréquence des ondes lumineuses. Les microscopes électroniques utilisent des faisceaux électromagnétiques avec une longueur d’onde plus courte que la lumière visible, ce qui permet une résolution et un facteur d’agrandissement plus élevés. Inutile de préciser que ces types de microscopes sont assez complexes et coûteux, et qu’ils ne sont probablement pas quelque chose que le cultivateur moyen souhaiterait utiliser ou investir dedans. Néanmoins, ils sont d’excellents instruments pour étudier la nature et les secrets cachés dans votre ganja.

Quel que soit le dispositif que vous souhaitez utiliser, toute culture de cannabis sera améliorée grâce à l’utilisation d’outils grossissants. Un monde entier vous attend sous l’objectif de votre microscope.

Microscope Electronique

Panier

Articles GRATUITS inclus

Aucun produit

Expédition € 0.00
Total € 0.00

Commander