Depuis quelques années, les seniors s’intéressent enfin au cannabis comme une potentielle herbe médicale et non juste une drogue dangereuse. C’est une sacrée avancée pour une génération qui a grandi pendant la prohibition, et ce sûrement pour une bonne raison. Partout dans le monde, de plus en plus de seniors deviennent conscients des propriétés thérapeutiques des cannabinoïdes, le CBD étant un choix phare pour ses propriétés non-psychoactives. Non pas qu’une petite dose de THC ferait du mal aux vieilles personnes et pourtant, dans de nombreux pays, les lois sur le cannabis médical continuent à l’interdire, et ce, malgré toutes les avancées et les découvertes scientifiques faites à son sujet.

La détérioration de la santé est une étape inévitable du processus de vieillissement, ce qui pousse souvent les personnes âgées à se tourner vers les médicaments de pharmacie qui comportent des effets secondaires qui peuvent parfois être graves. Les scientifiques travaillent d’arrache-pied pour découvrir les changements de mode de vie anti-âge qui permettent d’atténuer les effets du temps et de compenser les symptômes de la dégénérescence. Certains chercheurs dirigent désormais leur attention vers le CBD.

SOULAGEMENT DE LA DOULEUR, DE L’ARTHRITE ET L’OSTÉOPOROSE

Tout le monde âgé de plus de 60 ans commence à ressentir certaines douleurs. Cela peut être dû à des blessures d’avant, des douleurs musculaires ou articulaires ou d’autres problèmes encore. Il est dit que le cannabis peut soulager de ces couleurs de la même façon que le font les médicaments prescrits en pharmacie. Les cannabinoïdes sont capables de réduire la douleur liée à l’arthrite, au cancer, à la neuropathie, à la spasticité, aux maux de tête, aux migraines, à la sclérose latérale amyotrophique (SLA), à la fibromyalgie, à la sclérose en plaques, au rétablissement post-opératoire et post-traumatique ainsi qu’aux lésions et maladies de la colonne vertébrale.

Le système endocannabinoïde continue d’apparaître comme une cible prometteuse dans le domaine de la médecine musculo-squelettique ; il est présent partout, des tendons et des fascias aux cellules osseuses en passant par les articulations et les voies de signalisation de la douleur. Les études[1] s’intéressent à la modulation du SEC par le biais de cannabinoïdes tels que le CBD en employant des modèles animaux de douleurs articulaires afin de découvrir de quoi ils sont capables. Ces efforts de recherche incluent l’administration du cannabinoïde dans des modèles d’arthrose chez des rats[2] pour savoir s’il pourrait atténuer la douleur et les lésions nerveuses.

Dans un laboratoire, l’efficacité du CBD en tant que traitement topique de l’arthrite[3] a été mise en évidence dans une étude réalisée en 2016 par le College of Pharmacy de l’Université du Kentucky, dans laquelle le gel transdermique au CBD réduisait de manière significative le gonflement, la douleur et les biomarqueurs inflammatoires des articulations chez le rat.

Nos récepteurs à cannabinoïdes peuvent également jouer un rôle dans la prévention de l’ostéoporose[4], qui est un autre trouble typiquement associé au vieillissement. Une étude en laboratoire faite par l’Université d’Édimbourg a montré que l’activité des récepteurs CB1 protégeait contre l’endommagement des os par la vieillesse en régulant la masse osseuse et le cycle de vie des cellules de la moelle osseuse.

Ces découvertes ont mené les chercheurs à tester le cannabinoïde sur des modèles de fracture osseuse et de dégénération. Par exemple, en 2015[5], une étude a examiné la manière dont le CBD interagissait avec les ostéoblastes (les cellules qui forment le nouveau tissu osseux) lorsqu’il s’agit de réparer une fracture.

Ostéoporose CBD

TROUBLES NEURODÉGÉNÉRATIFS

L’inflammation et le stress oxydatif sont à la base d’une myriade de troubles neurodégénératifs et des études en cours comparent la CBD à des modèles de ces pathologies, à la recherche de signes de capacités antioxydantes.

Une revue d’une recherche récente intitulée « Aspects neurologiques de l’utilisation du cannabidiol à des fins médicales[6] » a rassemblé toutes les découvertes précliniques et cliniques réalisées sur les effets du CBD seul. Le rôle potentiel du CBD dans la maladie de Parkinson, la maladie d’Alzheimer, la sclérose en plaques, la maladie de Huntington, la sclérose latérale amyotrophique, l’ischémie cérébrale a été investigué, mais que son utilisation devait encore être confirmée par des études cliniques bien conçues.

TROUBLES DU SOMMEIL

Pendant le sommeil, notre cerveau élimine les toxines, telles que les radicaux libres, qu’il produit pendant la journée. La qualité du sommeil est importante pour prévenir les maladies neurodégénératives liées à l’âge, mais les problèmes de sommeil sont très fréquents chez les personnes âgées. Des somnifères sont fréquemment prescrits aux personnes âgées, ce qui entraîne une dépendance et de nombreux effets secondaires.

Les spasmes musculaires provoqués par des troubles neuromusculaires sont souvent responsables d’une perturbation du sommeil. Des essais cliniques en cours testent les cannabinoïdes, y compris le CBD, contre les contractions musculaires involontaires[7].

CBD Sommeil médical

FONCTIONS CARDIOVASCULAIRES

Les maladies cardiovasculaires sont la première cause de mortalité au monde et ne frappent pas que les populations les plus âgées. Les chercheurs ne savent pas exactement comment le CBD affecte le cœur et le système cardiovasculaire dans son ensemble, mais des études en cours testent le cannabinoïde pour ses effets sur ce système, y compris :

  • Modifications de la pression sanguine[8]
  • Arythmies cardiaques[8]
  • Hypoxie-ischémie[9]
  • Dommages cardio-vasculaires[10] causés par le diabète

SANTÉ GASTRO-INTESTINALE

Les complications digestives et gastro-intestinales peuvent s’ajouter à la longue liste des troubles liés au vieillissement comme la détérioration cellulaire et les inflammations dans le tube digestif. De plus, les seniors souffrent souvent d’une perte d’appétit, qui engendre une perte de poids, un affaiblissement tissulaire et des troubles mentaux. Des études en cours testent le CBD contre la réduction de l’appétit, la maladie inflammatoire du colon[11], la colite et la maladie de Crohn.

Appareil digestif CBD Medical

COMMENT LES SENIORS PEUVENT UTILISER LE CBD

Même si la majeure partie des seniors n’ont pas encore testé le CBD, de plus en plus de patients, qu’ils soient vieux ou non, ont d’ores et déjà été en mesure de réduire leur consommation de médicament grâce à ces cannabinoïdes. De nombreuses personnes âgées ne sont toujours pas au courant de la façon dont le cannabis médical pourrait améliorer leur qualité de vie, mais il semble que ceux qui ont déjà commencé leur consommation de CBD soient ravis des résultats.

Le CBD est présent sous de nombreuses formes dont les pilules, les cristaux d’isolats, les pommades, les produits comestibles, les sprays, les huiles et les teintures, des formes qui peuvent être avalées ou absorbées sous la langue. Cet assortiment de méthode facilite grandement la consommation et le dosage, et ce même pour les vieilles personnes et ceux avec une mobilité réduite. Les huiles de cannabinoïde peuvent aussi être mélangées dans les plats et les boissons du quotidien en plus de ne pas provoquer les effets psychoactifs normalement déclenchés par le THC. Avec la demande croissante de CBD, de nouveaux produits sont constamment développés afin de traiter les divers besoins et troubles, dont certaines formules spécifiquement conçues pour la population vieillissante.

Sources Externes
  1. Is cannabis an effective treatment for joint pain? - PubMed - NCBI https://www.ncbi.nlm.nih.gov
  2. Attenuation of early phase inflammation by cannabidiol prevents pain and nerve damage in rat osteoarthritis. - PubMed - NCBI https://www.ncbi.nlm.nih.gov
  3. Transdermal cannabidiol reduces inflammation and pain-related behaviours in a rat model of arthritis. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov
  4. Cannabinoid receptor type 1 protects against age-related osteoporosis by regulating osteoblast and adipocyte differentiation in marrow stromal cells. - PubMed - NCBI https://www.ncbi.nlm.nih.gov
  5. Cannabidiol, a Major Non-Psychotropic Cannabis Constituent Enhances Fracture Healing and Stimulates Lysyl Hydroxylase Activity in Osteoblasts. - PubMed - NCBI https://www.ncbi.nlm.nih.gov
  6. Neurological Aspects of Medical Use of Cannabidiol. - PubMed - NCBI https://www.ncbi.nlm.nih.gov
  7. MARIJUANA AND MUSCLE SPASTICITY https://www.ncbi.nlm.nih.gov
  8. A single dose of cannabidiol reduces blood pressure in healthy volunteers in a randomized crossover study. - PubMed - NCBI https://www.ncbi.nlm.nih.gov
  9. Cannabidiol administration after hypoxia-ischemia to newborn rats reduces long-term brain injury and restores neurobehavioral function. - PubMed - NCBI https://www.ncbi.nlm.nih.gov
  10. Is the cardiovascular system a therapeutic target for cannabidiol? - PubMed - NCBI https://www.ncbi.nlm.nih.gov
  11. Cannabidiol in inflammatory bowel diseases: a brief overview. - PubMed - NCBI https://www.ncbi.nlm.nih.gov
Avertissement:
Ce contenu est conçu dans un but purement éducatif. Les informations fournies proviennent de recherches rassemblées depuis des sources externes.

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.