La diversité des produits à base de cannabis garantit que fumer et consommer des concentrés ne devient jamais ennuyeux ou répétitif. Les technologies modernes ont donné naissance à une nouvelle catégorie de concentrés, y compris des produits attractifs comme la wax et le shatter.

Toutefois, les concentrés old school comme le haschisch sont toujours aussi populaires. Le haschisch est en fin de compte une masse homogène de trichomes, structures qui produisent des cannabinoïdes et des terpènes. Traditionnellement, le haschisch est fait de fleurs de cannabis coupées, séchées et roulées à la main. La résine s’accumule à la surface des mains et forme progressivement une sphère. Ce type de haschisch procure un high euphorique et intense. Vous le trouverez couramment dans les dispensaires, les coffeeshops et les cannabis clubs.

Le haschisch tamisé à sec est une autre forme de ce produit intemporel. C’est tout aussi puissant, mais le processus est très différent. Ci-dessous, nous allons explorer la nature du haschisch tamisé à sec, ce que sont les trichomes, et comment faire ce puissant concentré.

QU’EST-CE QUE LE HASCHICH TAMISÉ À SEC ?

Le haschisch tamisé à sec est similaire au haschisch traditionnel. La principale différence c’est la préparation du produit. Comme son nom l’indique, il est fabriqué selon une technique appelée tamisage à sec.

Le haschisch tamisé à sec est extrêmement similaire au kief. La plupart des fumeurs sont familiers avec cette substance comme la poudre qui s’accumule au fond de leur grinder. Cette fine couche de poussière, qui peut rapidement devenir épaisse, est constituée de trichomes. Ces structures se délogent pendant l’effritement et sont séparées de la matière végétale lorsqu’elles passent à travers un tamis.

Le processus de fabrication du haschisch tamisé à sec est presque identique. Les fabricants de haschisch cependant, le font généralement à une échelle beaucoup plus grande pour produire des quantités importantes.

QUELS SONT LES AVANTAGES DU HASCHICH TAMISÉ À SEC ?

Le haschisch tamisé à sec est un concentré de cannabis flexible. Les fumeurs peuvent en saupoudrer dans des joints, spliffs, les blunts et pour donner un supplément de puissance. Il peut également être disposé en couche dans une douille ou une chambre de vaporisateur.

Vous pouvez incorporer du haschisch tamisé à sec dans presque toutes les façons d’inhaler ou d’ingérer du cannabis. Les cuisiniers en herbe peuvent également décarboxyler le concentré et l’utiliser lors de la cuisson d’une tournée de comestibles super forts. C’est amusant d’être créatif avec le haschisch tamisé à sec et d’explorer toutes les façons de l’incorporer à vos méthodes de consommation préférées. Sachez simplement qu’il augmentera considérablement la puissance de tout ce que vous lui présenterez.

QUELS SONT LES AVANTAGES DU HASCHICH TAMISÉ À SEC ?

COMPRENDRE LES DIFFÉRENTS TYPES DE TRICHOMES

Comme nous l’avons vu, le haschisch tamisé à sec est une masse de trichomes. Ces structures en forme de champignon sont des usines chimiques en miniatures qui occupent les fleurs et les feuilles des plantes de cannabis. À l’œil nu, ils apparaissent comme une poudre de sucre sur les têtes ; toutefois, la macrophotographie et la microscopie ont dévoilé de près leurs jolies caractéristiques comme des bijoux.

Les trichomes produisent une résine visqueuse chargée de métabolites secondaires tels que les cannabinoïdes et les terpènes. Dans la nature, cette résine joue un rôle de protecteur contre les insectes prédateurs et le stress thermique. Après la récolte et le séchage des plantes, les trichomes sont susceptibles de tomber. Une fois que vous avez détaché assez de trichomes, vous avez effectivement du haschisch tamisé à sec. Cependant, le haschisch tamisé à sec n’est pas seulement composé de « trichomes ». Il s’agit plutôt d’un terme générique qui englobe différents types de glandes.

Les techniques avancées d’imagerie microscopique offrent un aperçu fascinant du paysage des fleurs de cannabis. À l’aide de ces outils, les chercheurs ont identifié trois types de trichomes glandulaires : bulbeux, capitule sessile et capitule tigée.

Les trichomes bulbeux sont les plus petits des trois types et produisent une quantité limitée de métabolites.

Les trichomes sessiles ont une tête sphérique qui repose sur une courte tige. La tête comporte un disque de cellules sécrétoires et des cavités de stockage qui retiennent les métabolites.

Enfin, les trichomes tigée ont une tête sphérique qui repose sur une tige plus longue. Ils se situent plus haut au-dessus de la surface des tissus que leurs homologues sessiles. Les trichomes tigée se développent sur les fleurs à partir de précurseurs sessiles lorsque les têtes commencent à émerger.

La science n’a pas encore découvert si un type de trichome produit différents types de métabolites que les autres.

Maintenant, vous connaissez la complexité biologique du haschisch tamisé à sec. Apprenons maintenant à en faire !

COMMENT FAIRE DU HASCHICH TAMISÉ À SEC ?

Vous vous rappelez quand on parlait de récupérer du haschisch dans le compartiment à kief d’un grinder ? Eh bien, c’est une façon tout à fait raisonnable de faire votre propre réserve, et cela ne nécessite pas d’investissement supplémentaire. L’inconvénient c’est la quantité. Vous devrez effriter beaucoup de têtes, et même là, le rendement sera suffisant pour peut-être une ou deux joints.

Si vous voulez augmenter l’opération, cela vaut la peine d’investir dans une boîte à pollen ou d’en fabriquer une.

Une boîte à pollen agit comme le tamis et la chambre à kief d’un grinder. C’est juste beaucoup plus grand. Une boîte à pollen est un plateau en bois ou en plastique avec un grand tamis de 100 microns scellé en haut.

Les fabricants de haschisch peuvent également choisir d’utiliser une série de boîtes à pollen dont les mailles sont de plus en plus petites. Cela aidera à séparer les têtes de trichomes riches en métabolites des tiges et d’autres petits morceaux de matière végétale pour obtenir un produit final de qualité encore plus élevée.

COMMENT FAIRE DU HASCHICH TAMISÉ À SEC ?

Faire du haschisch tamisé à sec n’est pas un processus compliqué. Placez simplement quelques poignées de têtes de cannabis correctement séchées sur la surface du filet de la boîte à pollen. Cela aidera également à affiner vos têtes pendant environ quatre mois en amont. L'affinage est essentiellement un processus de séchage prolongé qui permet d’obtenir un équilibre hydrique optimal. Trop d’humidité provoquera la formation de moisissure et trop peu d’humidité provoquera une fumée âpre.

Agitez vigoureusement la boîte d’un côté à l’autre et de l’avant vers l’arrière. Vous commencerez à voir une fine couche de trichomes se former au fond du bac de récupération. Répétez ce processus avec le reste de votre matériel jusqu’à ce que vous ayez recueilli une quantité substantielle.

Les fabricants de haschisch témoignent plus de succès lorsqu’ils traitent leur matériel végétal dans un environnement plus froid. Cela encourage les fleurs et les trichomes à rester fermes et secs, et les empêche de se coller ensemble. Allumez la climatisation avant de tamiser votre herbe.

Filtrez les trichomes collectés sur des tamis micron plus petits si vous voulez le haschich le plus pur possible. Essayez de passer vos têtes à travers un tamis de 70 microns.

Maintenant que vous avez du haschisch tamisé à sec pour vous détendre, il est temps de le préparer pour le stockage. Mais n’oubliez pas de le goûter d’abord !

PRESSAGE ET STOCKAGE DU HASCHICH TAMISÉ À SEC

Maintenant que vous avez récupéré votre haschisch tamisé à sec, il est temps de le stocker. Certains fabricants de haschisch choisissent de conserver les leurs sous forme de poudre. Il est ainsi facile de saupoudrer dans des blunts, des douilles de bangs.

D’autres choisissent de presser leur matériel en pièces ou blocs. Le pressage est une meilleure option si vous prévoyez de stocker votre produit pendant une longue période. Seule la couche extérieure sera exposée à l’oxygène, tandis que l’intérieur restera protégé et frais. La façon la plus simple de presser du haschisch est d’utiliser une presse à pollen. Remplissez la presse avec du haschisch et vissez fermement la tête.

Quelle que soit la forme que vous choisissez, votre haschisch tamisé à sec doit être conservé dans un contenant hermétique et placé au réfrigérateur. Cela lui permettra de conserver une consistance idéale et de ralentir le processus de dégradation.

BONS CONSEILS ET VÉRIFICATION FINALE 

Chaque fois que vous vous servez dans votre réserve, vérifiez son état. Le froid du réfrigérateur devrait le maintenir en bon état. Le principal facteur qui affectera la qualité de votre réserve est une mauvaise préparation des fleurs. Assurez-vous que vos têtes soient sèches, exemptes de moisissures et bien affinées.

Et n’oubliez pas, tamisez vos têtes dans le froid ! Il n’est pas rare que les fabricants de haschisch mettent leur boîte à pollen et leur matériel végétal à l’extérieur après qu’il ait neigé. Cela gardera vos trichomes dans la meilleure qualité possible et empêchera que tout ne s’agglomère et ne devienne trop gluant.

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.