Sélectionner les récipients de culture optimaux pour la weed n’est pas toujours simple ou facile. Même si on peut s’en sortir avec les bons vieux pots à fleurs pour les premières cultures, il faut choisir le bon récipient de culture, pour apporter une croissance optimale et des plants sains. Regardons les différents types de récipients de culture existants, ainsi que leurs différences, avantages et inconvénients.

Pour simplifier les choses, les récipients de culture optimaux pour vos plants de weed seraient les types de pots qui apportent à vos plants le meilleur environnement possible pour leurs racines. Des racines saines sont essentielles pour une nutrition et une absorption d’eau optimales, ce sont les fondations d’une croissance saine de vos plants.

En sachant ceci, on peut se baser sur cette réalité pour trouver le type de pot optimal, car on peut prendre en compte ce dont les plants de cannabis ont besoin pour avoir des racines saines :

Les racines de vos plans de cannabis ne devraient jamais sécher complètement, car des racines trop sèches signifient que vos plants vont probablement mourir.

Les racines auront aussi besoin d’une aération et d’un apport en oxygène adéquats. Quand les racines ont un accès facile à l’oxygène, ça favorise une croissance rapide, mais en plus ça évite la moisissure et les autres problèmes de culture. Une mauvaise zone de racines sans accès à l’oxygène provoquera presque toujours des problèmes, voire même tuera vos plants.

Cannabis, racines, récipient, croissant

TYPES DE RÉCIPIENTS EXISTANTS

Si vous rendez visite à un magasin de culture ou que vous faites des recherches en ligne pour acheter des pots sur internet, vous pouvez trouver différents types de récipients pour la culture du cannabis. Voici quelques-uns des types de pots de culture les plus courants.

Pot de cannabis standard
POT À FLEUR STANDARD

C’est le bon vieux pot de fleurs, que vous pouvez acheter presque partout pour pas grand-chose. De nos jours, ils sont le plus souvent en plastique, mais vous pouvez aussi trouver les types à l’ancienne, fabriqués en terre cuite. Si vous vous procurez ces pots à fleurs standard, il vous faudra trouver un plateau assorti, qui sert à récupérer l’eau d’écoulement sous le pot.

Il est important de savoir qu’avec ce type de pots, il faut avoir des trous pour le drainage au fond du pot pour éviter les inondations d’eau. Tous les pots ne sont pas forcément pré-troués, parfois vous devez percer vous-même les pots avant de les utiliser pour cultiver vos plants.

Les pots en terre cuite sont plus lourds que les pots en plastique, mais c’est un bon choix. La terre cuite a une capacité naturelle à absorber et stocker l’humidité et peut apporter un effet rafraîchissant, qui pourrait être bénéfique pour les racines de vos plants durant les mois chauds d’été.

Racine d'élagage au cannabis
SMART POTS (POTS EN TEXTILE)

Le principe des pots en textiles, ces pots dits « smart pots », est d’éviter que les racines de vos plants ne soient bloquées. Plutôt que les racines poussent en cycles comme ce serait le cas avec des pots normaux (fermés), les smart pots en textile coupent les racines à l’air dès qu’elles atteignent le bord du récipient. Ceci garantit une croissance constante de nouvelles racines, ce qui peut aider à favoriser une meilleure croissance des plants.

Les pots ou sacs de culture en textile ont un avantage supplémentaire, c’est qu’il est pratiquement impossible de trop arroser un plant de cannabis. Ils peuvent aussi être facilement stockés quand on ne les utilise pas.

Notez que la terre dans les smart pots sèche beaucoup plus vite que les pots standards. Pour éviter que les smart pots ne sèchent trop vite, vous devez doubler la taille par rapport aux pots utilisés normalement. Bien entendu, cela entraîne le léger inconvénient de nécessiter de plus grandes quantités de milieu de culture. Comme ce type de pots font couler l’eau à l’extérieur, ils peuvent ne pas être adaptés à tous les environnements de culture.

Air pot ouvertures de récipients en plastique
AIR POTS

Les airt pots utilisent le même principe que les « smart » pots mentionnés plus haut. Ce sont des récipients en plastique avec des ouvertures sur le côté, qui permettent une « taille à l’air » automatique des racines de vos plants de cannabis. Comme les smart pots, il faut les arroser plus souvent, car ces pots peuvent sécher plus vite que les pots standards. En comparaison des pots et sacs de culture en textile, les air pots ont l’avantage d’être plus robustes et de ne pas se renverser. Comme les air pots font aussi s’écouler l’eau sur les côtés, vous devez prévoir des plateaux d’une taille adaptée pour les contenir.

hempy bucket hydroponic system growing perlite
SEAUX HEMPY

Les seaux Hempy sont un type de système hydroponique manuel pour la culture des plants de cannabis. La différence avec les pots normaux est que les trous de drainage ne sont pas au fond du pot, mais plusieurs centimètres plus haut, ce qui laisse un petit réservoir de solution nutritive au fond du seau Hempy.

En comparaison de la culture en sol, il faut remplir le seau hempy avec un mélange de perlite et de vermiculite ou utiliser des granules d’argile, puis nourrir les plants avec des nutriments hydroponiques. Le réservoir à nutriments au fond du seau signifie que vous pouvez arroser moins fréquemment.

Comme les seaux hempy sont une manière de cultiver en hydroponique passive et manuelle, sans pompe à oxygène, vous devez vous assurer que la solution nutritive au fond du pot ne stagne pas, car ceci pourrait entraîner des problèmes de culture.

RÉCUPÉRER L’EAU D’ÉCOULEMENT AVEC DES SOUCOUPES

Comme vous ne voulez pas que l’eau d’écoulement inonde toute votre zone de culture, vous devez placer des soucoupes sous vos pots. Normalement, il faut avoir une soucoupe d’une taille adaptée pour chaque récipient de culture.

Certains types de récipients de culture, comme les smart pots ou les air pots, nécessitent des soucoupes beaucoup plus grosses, car l’eau en trop coulera sur le côté à l’arrosage. Prenez ce fait en compte.

La plupart des cultivateurs de cannabis devra probablement vider régulièrement ces soucoupes. Ce n’est pas trop un problème quand les plants sont encore petits et que vous pouvez facilement accéder à tous les pots dans l’espace de culture. Mais parfois, surtout quand les plants ont bien grandi, atteindre tous les pots et vider les soucoupes peut devenir difficile, voire impossible à cause des contraintes spatiales.

Une solution peut être d’utiliser de grands plateaux sous plusieurs pots de culture, plutôt que d’avoir une soucoupe sous chaque pot. Si vous disposez ce grand plateau sur un plan légèrement incliné, l’eau se rassemblera généralement en un endroit et vous pourrez facilement la collecter avec un aspirateur à liquides.

Une autre solution plus avancée serait d’utiliser une pompe automatisée, qui peut s’occuper de l’eau d’écoulement collectée dans le plateau.

Pots de drainage de cannabis

QUELLE EST LA MEILLEURE TAILLE POUR LES RÉCIPIENTS DE CULTURE

Tous les plants de cannabis n’ont pas besoin de récipients de culture de la même taille. Certains plants, par exemple les variétés autofloraison, ne poussent pas très grands et s’adaptent bien à des récipients de petite ou moyenne taille. Quand vous choisissez la taille de votre pot, prenez en compte la taille finale de votre plant de cannabis.

Comme point de départ pour sélectionner le pot de la bonne taille, vous pouvez utiliser la règle de 7,5l de pot pour environ 30cm de hauteur de plant. Sachez juste que toutes les variétés de cannabis ne poussent pas de la même façon. Certains variétés poussent en largeur et en buisson, alors que d’autres peuvent pousser en hauteur et élancées, mais cette règle peut vous aider à démarrer pour trouver le pot de la bonne taille.

RÉCIPIENTS DE CULTURE POUR LES JEUNES POUSSES

Les mêmes principes pour une croissance saine s’appliquent aux récipients plus petits pour vos jeunes pousses. Vous devez aussi garantir un bon drainage pour vos semis. Comme les pots pour jeunes pousses peuvent être très petits et ne pas contenir beaucoup de substrat de culture, le sol sèche plus vite, ce qui implique que le risque de sur-arrosage est plus faible.

Beaucoup de cultivateurs de cannabis utilisent des verres jetables (« verres à usage unique ») pour leurs jeunes pousses sans problèmes. N’oubliez pas de percer des trous de drainage au fond du verre.

Il n’est pas toujours recommandé de commencer la culture des plants de cannabis dans de petits pots ou verres pour les transplanter plus tard. Le rempotage provoquera toujours un stress pour les plants, ce que vous voulez éviter.

Pour les variétés autofloraison, qui par nature ont un cycle de vie prédéterminé et plutôt court, il est souvent préférable de lancer ces plants directement dans leur récipient final. L’idée est que vous voulez éviter tout ralentissement ou arrêt de croissance pendant le rempotage durant leur court cycle de vie si vous voulez maximiser la croissance et le rendement de vos plants.

Soucoupe pot de pot de ruissellement de cannabis

TRANSPLANTER VOS PLANTS DANS DES RÉCIPIENTS DE CULTURE PLUS GRANDS

La plupart du temps (sauf pour les exceptions mentionnées plus haut), vous commencerez probablement avec vos jeunes pousses ou clones dans des récipients plus petits, pour ensuite les transplanter dans de plus grands pots le moment venu. La raison est qu’un plus grand récipient permet un système de racines plus grand, dont le plant de cannabis qui a grandi a besoin pour absorber tous ses nutriments.

D’un autre côté, transplanter peut provoquer du stress sur vos plants. Si vous ne le faites pas bien, vous pourriez même tuer les plants. Par exemple, vous pourriez endommager les racines pendant la transplantation. Il est donc important de déménager les plants de manière à ne pas déranger leurs racines.

Le meilleur moment pour transplanter est le moment où vos plants de cannabis ont développé un vaste système de racines, mais que les racines ne sont pas encore bloquées par la taille du pot. Normalement, le bon moment pour transplanter serait quand les racines commencent à sortir par les trous du pot, comme si elles cherchaient de l’espace pour grandir. Vous devez cependant éviter que les racines du plant soient complètement bloquées.

Retirez précautionneusement le plant de son pot d’origine en essayant de ne pas déranger les racines. Dans le plus grand pot, faites un trou au milieu du substrat de culture où vous allez placer précautionneusement le plant. Remplissez les trous dans le nouveau pot avec de la terre ou le substrat de culture que vous utilisez.

Quand vous transplantez les jeunes pousses, le meilleur moment pour les mettre dans des pots plus grands est en général quand elles ont développé 3-4 paires de feuilles.

Si vous voulez éviter tout problème de culture potentiel et la jouer prudent, sautez tout simplement l’étape de transplantation et plantez directement vos plants dans leur pot final. Vos plants pourraient avoir des débuts plus longs que s’ils étaient dans de plus petits pots, mais réduire les risques et vous éviter les efforts de transplantation peut valoir le coup, surtout pour les cultivateurs moins expérimentés.

 

Panier

Articles GRATUITS inclus

Aucun produit

Expédition € 0.00
Total € 0.00

Commander