Prendre soin de plants de cannabis devrait, avant tout, être un plaisir ; pourtant, il est parfaitement légitime pour un cultivateur de cannabis intelligent d’essayer de réduire le temps passé à faire des tâches répétitives et ennuyeuses. Certains cultivateurs peuvent manquer de temps en général, tandis que d’autres veulent simplement alléger leur charge de travail. Parfois, quelques petits ajustements peuvent faire une grande différence dans votre routine d’entretien quotidien et hebdomadaire. Ou peut-être qu’un changement radical dans votre technique de culture est la meilleure solution à vos problèmes de temps. Dans la plupart des cas, en planifiant soigneusement vos tâches et vos ressources, vous devriez pouvoir gagner un temps précieux sans compromettre le volume et la qualité de votre récolte.

Voici quelques conseils pour une culture de cannabis efficace.

1. OPTIMISER L’INSTALLATION

Nous pourrions commencer notre processus d’optimisation en évaluant les avantages et les inconvénients du lieu de culture. La culture en intérieur est plus complexe et prend plus de temps qu’un jardin traditionnel en plein air. La culture hydroponique est peut-être plus compliquée que la culture dans en terre au début, mais avec le temps c’est probablement la technique la plus efficace. Si vous avez la possibilité de choisir la lumière du soleil plutôt qu’une armoire de culture, assurez-vous de planter vos graines de cannabis en extérieur au bon moment selon votre localisation. Ne pas avoir à se soucier des lumières, des tubes et de tout le reste permet de gagner beaucoup de temps, sans parler des économies d’argent.

Si vous devez cultiver en intérieur, prenez le temps de trouver l’installation la plus pratique pour les câbles, les ventilateurs et les gaines, puis organisez votre tente ou votre pièce de manière à ce qu’elle soit facile à ouvrir et à accéder, avec un chemin clair pour y entrer et en sortir, et raccordée à votre source d’eau. Les objets, les obstacles sur le sol ou tout autre bazar près de l’espace de culture vous coûteront un peu plus de temps qui se transformera en minutes ou en heures au moment de la récolte. Vous devriez également maintenir un accès facile à toutes les parties des plants que vous cultivez. Si vous ne le faites pas, vous perdrez du temps à atteindre les coins les plus reculés ou vous risquerez de voir des nuisibles envahir les recoins cachés de votre salle de culture.

Tous vos outils doivent être à proximité de votre zone de culture et vous devrez garder les plus fréquemment utilisés à portée de main de vos plants. Cela va vous épargner des centaines de petites pertes de temps. Même si la construction de nos propres accessoires et appareils peut être un bon moyen d’optimiser une salle de culture, prenez aussi le temps de visiter votre magasin de culture local ou en ligne. Dans la section accessoire, vous trouverez les derniers trucs et outils pour une culture facile, comme les systèmes d’arrosage, les suspensions de câbles ajustables pour les lumières, les appareils d’automatisation, et d’autres choses qui pourraient être utiles pour gagner du temps.

2. CONSOLIDER LES PLATEAUX ET LES CONTENANTS

Avant de commencer une culture de cannabis, le cultivateur averti réfléchira aux tâches qui seront les plus ennuyeuses ou qui prendront le plus de temps pendant l’opération. Un exemple courant est celui des eaux de ruissellement provenant des conteneurs de culture. La plupart des pots sont munis d’un plateau en dessous pour recueillir les eaux de ruissellement, mais ils doivent être vidés fréquemment et peuvent se déverser sans trop de gênes. Vider les plateaux après chaque arrosage est vraiment embêtant. Un bon moyen de gagner du temps est de mettre plus d’un pot sur un long plateau, ce qui est plus rapide à vider que de nombreux petits pots. Le plateau peut être légèrement incliné pour que toutes les eaux de ruissellement s’écoulent vers l’avant, ce qui facilite encore la vidange.

La taille idéale et le type de contenant le plus efficace font l’objet d’un débat. Les plus gros contenants peuvent absorber et retenir plus d’eau, ainsi le cultivateur occupé les choisira plutôt que des plus petits. Toutefois, les problèmes d’arrosage/manque d’arrosage, d’oxygénation du sol et d’éléments nutritifs sont plus fréquents dans de grands contenants, surtout lorsque le pot est trop grand pour la taille ou l’âge de la plante. Un contenant plus grand peut faire gagner du temps, mais cela demande de la prudence, et souvent quelques essais et erreurs. Dans tous les cas, évitez les pots en tissu ou avec des trous sur les côtés, car ce type de contenant laisse la terre sécher trop rapidement pour le cultivateur trop occupé.

 

Quelques conseils pour économiser le temps des cultivateurs de cannabis

 

3. CHOISIR LE BON MILIEU DE CULTURE

Certaines techniques de culture et certains substrats prennent plus de temps que d’autres, selon votre installation, vos compétences, vos objectifs, le nombre de plants et plus encore. Les systèmes hydroponiques ne sont probablement pas le meilleur choix pour un débutant, mais ils peuvent vous faire gagner du temps. Les réservoirs d’eau des installations hydroponiques retiennent l’eau assez longtemps, même pendant des semaines, et il n’y a pas de ruissellement à craindre. En supposant que le cultivateur soit prêt à apprendre les compétences pour l’hydroponie, et toutes les pompes, les tubes, les nutriments, le pH, et tout le reste, une culture hydroponique est beaucoup plus indépendante de l’homme que toute autre installation domestique.

Pour les cultivateurs en terre, ne vous inquiétez pas. Il existe une marge pour l’optimisation même dans les cultures en pot et en terre traditionnelles. Si vous cultivez en terre, vous utilisez probablement des engrais. Il est très difficile de savoir quelle marque ou quelle gamme de produits donne les meilleurs résultats, ou si vous avez vraiment besoin d’engrais de floraison, d’exhausteurs de goût, etc. Beaucoup de cultivateurs passent beaucoup de temps et d’argent à essayer de trouver les meilleures combinaisons d’éléments nutritifs, même si les plants se débrouilleraient bien avec seulement quelques-uns. Il suffit de s’en tenir à quelques engrais de base spécialement conçus pour les périodes végétatives et de floraison pour que vos plants soient heureux. Et vous gagnez automatiquement du temps en n’ayant pas à tester, mesurer, mélanger et arroser avec d’autres produits. Les nutriments minéraux peuvent faire gagner encore plus de temps puisque le mélange peut être préparé et stocké pendant un certain temps, mais s’il vous plaît, cultivez en bio !

Pour ceux qui souhaitent l’apprendre, la méthode la plus rapide c’est la super terre, qui est un terme utilisé pour décrire une terre riche en éléments nutritifs et améliorée, faite de compost. La super terre est comme une grosse communauté de créatures vivantes qui produit lentement tous les nutriments de base dont vos plants de cannabis ont besoin pour toute leur vie. Vous n’avez pas besoin de mélanger les engrais ou de vérifier excessivement le pH. Il suffit d’y ajouter de l’eau.

4. FAITES ATTENTION À VOS ÉCLAIRAGES ET À VOS VENTILATEURS

Un système approprié d’éclairage, de refroidissement, d’extraction d’air et de contrôle de l’humidité devrait être en place. Un seul paramètre environnemental mal réglé et mal entretenu peut se traduire par des heures passées à essayer d’atteindre les conditions optimales pendant que les plantes souffrent.

Les ampoules LFC sont considérées comme une perte de temps par la plupart des cultivateurs. Trop occupé ou pas du tout, si vous êtes sérieux au sujet de la culture du cannabis, évitez les ampoules fluorescentes et utilisez plutôt des lampes MH et HPS, ou une grande dalle LED qui simplifie davantage les choses, produisant moins de chaleur que les installations MH/HPS.

5. CHOISIR LES VARIÉTÉS QUI PERMETTENT DE GAGNER DU TEMPS

Toutes les variétés de cannabis ne nécessitent pas la même quantité de soins ou le même temps de maturation. La culture moderne du cannabis nous a doté d’un large éventail de variétés qui sont résistantes et qui ne demandent pas trop d’entretien ou d’attention. Certaines variétés peuvent supporter de légers déséquilibres de nutriments et de pH, tandis que d’autres prospèrent même en présence de fluctuations de température et d’humidité, ou de légères erreurs de la part du cultivateur. D’autres sont extrêmement rapides capables de passer de la graine à la récolte en seulement deux mois.

Les variétés autofleurissantes sont particulièrement rapides et n’ont pas besoin d’un changement de cycle de lumière pour provoquer une floraison—vous cherchiez la facilité ! Elles sont également plus courtes et plus buissonnantes, ce qui peut se traduire par une réduction des besoins en installation et en maintenance. Un excellent exemple d’une auto super-résistante et rapide qui ne nécessite aucune expertise de la part du cultivateur c’est la Quick One. En seulement 8–9 semaines de la graine à la récolte, des plants de 50 cm de haut seront capables de produire une quantité impressionnante de l’ordre de 100–150 g/plante. D’autre part, les variétés photopériodiques plus grandes et à croissance plus lente nécessiteront évidemment plus d’entretien et de temps. Toutefois, si vous voulez cultiver des photopériodiques féminisées qui nécessitent encore moins de temps et d’énergie, pensez aux indicas leaders du marché comme la Fat Banana. Avec un taux de THC de 25 % et une phase de floraison de seulement 7–8 semaines, cet hybride donne une herbe puissante pour les cultivateurs pressés.

Quick One

Quick One

Quick One Royal Queen Seeds

Genetic background Strong Indica x Ruderalis
Yield indoor 275 - 325 g/m2
Height indoor 50 - 60 cm
Flowering time 5 - 6 weeks
THC strength THC: 13% (aprox.) / CBD: Low
Blend 10% Sativa, 60% Indica, 30% Ruderalis
Yield outdoor 100 - 150 g/per plant (dried)
Height outdoor 60 - 100 cm
Harvest time 8 - 9 weeks after germination
Effect Physical
 

Buy Quick One

 

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.