By RQS Editorial Team


La majorité des gens connait plutôt bien la culture biologique. Cependant, un concept émergeant gagne en popularité, surtout chez les cultivateurs de cannabis, il s’agit de la culture vegan.

Le cannabis vegan est disponible dans certains dispensaires au Canada et aux USA. La demande pour ce type de produits augmente aussi rapidement que le marché des produits comestibles sans produits laitiers, sans gluten et exempts d’allergènes. Le cannabis vegan est acclamé en termes de valeur holistique. Il s’agit aussi d’un excellent choix pour explorer des techniques de culture plus durables.

Dans ce qui suit, nous examinerons tout ce qu’il faut savoir sur la tendance du cannabis vegan qui balaie le secteur.

Qu’est-ce que la culture de cannabis vegan

La culture de cannabis vegan produit des résultats tangibles avec un minimum d’intrants. Le marché du cannabis s’étend et la culture vegan est populaire parmi ceux et celles qui cherchent un cannabis plus sain, plus savoureux et des rendements plus importants.

Pour faire court, la culture de cannabis vegan est le fait de cultiver ses plants sans engrais chimiques ni produits d’origine animale. C’est une manière de culture ses plants en harmonie avec la nature. La culture de cannabis vegan se repose sur la durabilité des sols et le maintien de la fertilité pour les générations futures.

  • Principes du jardinage vegan

Voici les principes majeurs qui constituent une culture vegan.

Si possible, ne pas labourer
Le labour du sol tue de très nombreuses créatures et microorganismes. Il vient aussi détruire le drainage naturel qu’ils ont développé. Le labour expose le sol à l’érosion par les éléments et augmente le ruissellement de nutriments hydrosolubles tels que l’azote.
L’apport de matières organiques au sol
Pour augmenter et maintenir la fertilité naturelle de vos sols, vous devez y ajouter de la matière organique. Parmi ces sources potentielles, on retrouve : les algues, le compost, les feuilles d’arbre, la consoude et l’engrais vert. Dans la culture végane, aucun produit d’origine animale n’est employé (nous y reviendrons).
Utiliser des engrais liquides
Vous pouvez acheter des engrais et des gammes nutritives complètes vegan et liquides. Sinon, vous pouvez aussi composter vos propres déchets de jardin et les diluer avec de l’eau. Parmi les bons ingrédients vegan on retrouve les algues, la consoude, la luzerne et les orties : tous débordent de nutriments.
Éviter les pesticides
Les pesticides biologiques peuvent aussi tuer les insectes bénéfiques. Parmi les alternatives, on retrouve la camomille et l’ail, les plantes de compagnonnage et le contrôle biologique.
  • Vegan vs biologique

Les cultures vegans et biologiques visent à rester le plus naturel possible et éviter tout produit chimique. Cependant, tandis que la culture de weed vegan suit son cours sans engrais chimiques, sans pesticides et sans ingrédients d’origine animale, la culture biologique de cannabis emploie des sous-produits d’origine animale.

Dans la nature, les plantes sont rarement exposées aux niveaux de sous-produits d’origine animale contenus dans les engrais biologiques. Les matières animales auxquelles ils sont exposés sont principalement les restes décomposés des insectes présents dans le sol.

Les traces de produit d’origine animale ont tendance à se décomposer très lentement dans le cannabis. Cela mène à des résidus de métaux lourds stockés dans les plantes sous la forme de sels minéraux. Les déchets d’origine animale employés dans les engrais peuvent déborder d’hormones, de pesticides et d’antibiotiques : tout cela peut affecter la qualité et le gout de votre cannabis.

Cette accumulation de résidus peut aussi avoir un effet délétère sur le pH du sol. Les méthodes de culture du cannabis vegan ne nécessitent quant à elle pas de gestion du pH. L’équilibre est maintenu naturellement et un écosystème plus sain est offert aux plantes.

Pourquoi cultiver du cannabis vegan ?

Le cannabis vegan peut contenir jusqu’à 1 000 fois moins de métaux lourds que le cannabis biologique. Les plantes métabolisent les nutriments efficacement et cela leur donne plus de temps et d’énergie pour créer des composés volatils tels que les terpènes. De ce fait, la weed vegan est plus puissante en termes d’effets et d’odeurs, car elle contient plus de terpènes. En ce qui concerne la puissance et le taux de cannabinoïdes, certaines variétés véganes ont montré jusqu’à plus de 20 % de THC et plus de 10 % de CBD. L’exemple probablement le plus cité de cannabis vegan de qualité est Kyle Kushman : cultivateur de cannabis estimé et gagnant de plusieurs Cannabis Cups grâce à ses variétés vegan.

Retirer tout produit d’origine animale de votre culture est simple et efficace. De plus, le cannabis vegan est une forme de culture d’intérieur très respectueuse de l’environnement ayant un impact sur la planète réduit.

Pour les consommateurs de cannabis holistiques, la weed vegan est le produit parfait. La weed non vegan peut contenir des contaminants (métaux lourds) jusqu’à 2–5 parties par million. Le cannabis vegan a lui en moyenne 200–600 parties par milliard, oui oui, par milliard. C’est incomparablement moins.

  • Les inconvénients de la weed vegan

Il n’y a pas de vrais inconvénients à la culture de cannabis vegan. Cependant, elle requiert tout de même un engagement considérable comparé à une culture de cannabis employant des méthodes génériques et des engrais classiques. La culture vegan du cannabis n’est pas faite pour ceux et celles qui manquent de temps ou de dévouement.

Pourquoi cultiver du cannabis vegan ?

Comment cultiver une weed vegan

Passons maintenant à la partie la plus importante de cet article : comment cultiver vous-même votre weed vegan ?

  • Graines

Oui oui, pour cultiver une weed vegan, il faut commencer par trouver des graines vegan. Certains sélectionneurs se spécialisent dans les graines de cannabis 100 % vegan en sélectionnant des variétés landraces issues de différentes régions pour produire des graines de première qualité. Les graines de variétés véganes sont généralement uniquement disponibles à l’achat sous la forme régulière plutôt que féminisée.

Cependant, si vous ne pouvez mettre la main sur des graines de cannabis certifié « vegan », il existe un tas d’autres graines de haute qualité qui feront l’affaire.

  • Terre

La terre est vitale pour une culture vegan. Elle retient l’humidité nécessaire, facilite le drainage, offre un soutien structurel et contient aussi un tas de nutriments naturels. Elle déborde aussi de microbes bénéfiques qui augmentent la biodiversité du sol. Vous pouvez potentiellement trouver un mélange de terreau en magasin pour vous lancer, sinon, vous pouvez préparer votre propre terre vegan riche en feuilles décomposées et en déchets de taille pour booster votre cannabis.

  • Compost vegan

Le compost vegan contient les mêmes nutriments que le fumier traditionnel, mais sans ingrédients d’origine animale. Il peut s’utiliser exactement de la même manière sur vos plantes, on en trouve facilement en magasin et il ne contient généralement pas de tourbe. Une fois encore, il est possible de préparer votre propre compost. Utiliser des mauvaises herbes, des feuilles séchées, des copeaux de bois, du petit bois et des graines germées comme la luzerne, le chanvre et le fenugrec.

Pour que votre compost soit rempli de nutriments, vous aurez besoin de composés organiques issus de différentes sources. Les plus importants sont l’azote et le carbone. Tout ce que vous pouvez trouver au jardin contient du carbone. Les sources d’azote sont par exemple l’herbe, les mauvaises herbes, le compost de culture et les déchets de cuisine d’origine non animale.

Thé de compost vegan

Le thé de compost est un compost liquide qui offre au cannabis une abondance de nutriments de haute qualité, ce qui contribue à la santé et la vigueur de la plante, ainsi qu’à ses défenses à l’encontre des maladies. Le thé de compost est facile à produire et demande peu de moyens et d’efforts. Les nutriments sont transférés vers l’eau et vous laissent face à un « thé » liquide qui contient tous ces engrais. Le thé de compost peut aussi accélérer la décomposition de toxines et améliorer la saveur.

Comment cultiver une weed vegan
  • Engrais vert

L’engrais vert est une culture généralement lancée dans l’unique but d’être intégrée au sol alors qu’elle est encore verte. L’engrais vert se sert de l’azote présent dans l’air pour maintenir un sol sain et riche en nutriments. Parmi les engrais verts, on retrouve des légumineuses comme la vesce, le trèfle, les haricots et les pois. Ainsi que les graminées comme l’ivraie, l’avoine, le colza, le seigle d’hiver et le sarrasin.

  • Engrais vegan

Les nutriments non vegan ont généralement un taux d’absorption plus bas, aux alentours de 25 % ou moins. La méthode vegan s’approche des 100 %, et en plus booste les rendements, la qualité et la saveur. Il existe une version végane de tous les nutriments pour cannabis, y compris les formules de croissance et de floraison classiques. Vous pouvez utiliser des nutriments vegan en plus de mycorhizes pour booster la population microbienne de la terre.

Les matières végétales riches en azote telles que la luzerne, les graines de coton et la farine de soja sont parfaites pour les plantes en croissance. Pour la phase de floraison, la potasse, la cendre de bois, les patates douces et les pommes sont de bonnes sources de phosphore et de potassium. D’autres options incluent l’acide humique pour l’assimilation de nutriments et une supplémentation en calcium-magnésium pour booster le poids des récoltes. Des enzymes peuvent aussi être utilisées pour conditionner et régénérer les nouvelles racines ainsi que recycler les racines mortes.

  • Paillis

Le paillis est un excellent outil pour une culture de cannabis vegan. Le paillis est un matériau organique placé sur la couche supérieure de votre sol. Son but est de protéger le sol et d’augmenter l’absorption.

Le paillis aide la terre à conserver son humidité en été et la pluie à la pénétrer en hiver. Elle évite aussi le développement de mauvaises herbes et protège les racines. Les paillis biodégradables se décomposeront petit à petit pour libérer leurs nutriments et améliorer la structure du sol. Les meilleurs matériaux à cet effet sont le compost vegan, les copeaux de bois, les feuilles compostées et les algues.

  • Post-récolte

L’aspect vegan de la culture ne s’arrête pas après la récolte. Nombreux sont les accessoires vegan incorporables à votre hygiène de vie. Les feuilles à rouler classiques emploient des produits issus de l’exploitation animale dans les colles et les agents blanchissants. Les feuilles vegan sont quant à elles des matériaux organiques non traités telles que des feuilles de chanvre. Les feuilles à rouler vegan emploient aussi de la gomme arabique en tant que colle. Il s’agit d’une formule 100 % végane.

Si vous ne fumez pas votre cannabis pur, il serait peut-être judicieux de vous intéresser à des mélanges d’herbes avec lesquels fumer. Le tabac en lui-même n’est pas considéré comme vegan. Le tabac est depuis longtemps beaucoup testé sur les animaux et sa production est très nocive pour l’environnement : tout cela va à l’encontre de la philosophie vegan. De ce fait, les feuilles blunts faites à partir de feuilles de tabac ne sont pas vegan non plus. Tout comme pour les feuilles à rouler, il est possible de trouver des alternatives véganes faites de chanvre.

Comment cultiver une weed vegan

La culture de cannabis vegan en vaut-elle la peine ?

Le cannabis vegan est un produit pur et cultivé de manière durable ayant un potentiel holistique et récréatif excellent. Puisque le marché est en pleine expansion, une demande pour un choix de produits cannabiques plus variés augmente. Donc oui, cette méthode de culture vaut la peine. Elle demande plus de temps et de concentration, elle n’est donc pas la plus adaptée aux cultivateurs novices. Elle reste une excellente option pour les plus expérimentés.

Que vous soyez vegan ou non, vous apprécierez surement cette option plus saine et profiterez d’un cannabis qui correspond à votre lifestyle et à vos valeurs. Le cannabis vegan est une excellente opportunité pour vous et votre environnement sans le moindre compromis.