Préparer Votre Culture De Cannabis Bio Pour La Saison De Culture

Préparer Votre Culture De Cannabis Bio Pour La Saison De Culture


Après les mois éprouvants de l’hiver, lorsque les jours rallongent enfin et que les premiers relents de chaleur se font sentir, il y a de l’excitation dans l’air. Le printemps est enfin arrivé ; et avec lui, la saison du cannabis en extérieur !

Mais ne sortez pas encore vos graines, car nous ne voulons pas nous précipiter. Nous voulons préparer notre jardin de cannabis en extérieur de manière optimale afin de pouvoir nous réjouir de plantes saines et de belles récoltes de têtes juteuses et aromatiques.

Pourquoi Cultiver Du Cannabis Biologiquement ?

Pour notre culture de cannabis en extérieur, nous choisissons une voie naturelle et biologique. La raison en est simple : De nombreux connaisseurs considèrent que le résultat final d’un jardin bio est plus satisfaisant. Votre herbe sera plus savoureuse, plus aromatique, et suintera de résine !

De plus, une culture biologique bien préparée améliorera la résistance de vos plantes contre les éléments et les nuisibles, ce qui est extrêmement bénéfique pour la culture en extérieur.

Et enfin, les pratiques de jardinage bio et durable ne causent aucun dommage à la Terre ou à ses habitants. Et quoi de mieux que de cultiver du bon cannabis et de faire quelque chose pour l’environnement en même temps ?

Alors, commençons par préparer notre jardin biologique pour une culture en extérieur de qualité !

Choisissez Le Meilleur Endroit Pour Votre Culture De Cannabis En Extérieur

Si vous n’avez pas encore d’espace dédié dans votre jardin, la première étape sera de trouver un bon endroit pour cultiver votre herbe. Le cannabis apprécie la lumière, et en quantité. L’idéal est que l’emplacement soit orienté plein sud. Le scénario optimal est que vos plantes puissent bénéficier d’un ensoleillement direct pendant la journée, puis d’une lumière filtrée/diffuse plus tard dans l’après-midi et dans la soirée.

D’autres considérations importantes pour un bon lieu de culture sont à prendre en compte :

  • Protection Contre Les Éléments

Assurez-vous que votre cannabis ne soit pas exposé aux vents et à des conditions météorologiques violentes. Un endroit agréable derrière un hangar ou près d’une clôture peut vous protéger des vents violents et des fortes pluies. Vous pouvez également le planter en pot pour vous permettre de le transporter en toute sécurité en cas de mauvais temps.

  • Discrétion

Vous voudrez peut-être garder vos plants à l’abri des regards des voisins et des passants indiscrets. Après tout, vous ne voudriez pas faire tous ces efforts juste pour vous faire voler votre herbe, n’est-ce pas ? Découvrez d’autres conseils utiles sur la culture discrète afin de garder les choses vraiment sous contrôle.

  • Accessibilité

L’accessibilité est une autre préoccupation, surtout si vous cultivez dans la nature. Il ne sera pas pratique de planter dans un endroit éloigné ou extrêmement difficile d’accès. N’oubliez pas que vos plantes auront besoin d’un arrosage et de soins suffisants de temps en temps, même si vous faites une culture en guérilla dans la nature. Cet endroit ne doit pas être trop difficile d’accès, mais également légèrement éloigné des endroits où d’autres personnes peuvent se promener.

Choisissez Le Meilleur Endroit Pour Votre Culture De Cannabis En Extérieur

Planter Dans Des Pots Ou En Terre ?

Si vous cultivez du cannabis en extérieur, vous avez différentes options. Pour commencer, vous pouvez cultiver dans un lieu clandestin loin de chez vous en utilisant de la terre naturelle, ou vous pouvez apporter de la terre spécifique au cannabis dans ce lieu pour en améliorer la qualité. Il vous suffit de creuser un trou et de remplir avec la bonne terre. Vous pouvez reconnaître les sols naturels pauvres à leur aspect sableux et brillant.

Vous avez également la possibilité de cultiver en pots. Cela présente quelques avantages, le plus évident étant la portabilité. Elle vous permet, par exemple de mettre vos plantes en sécurité avant une tempête. Ou alors, il se peut que le lieu de culture en guérilla que vous avez choisi soit un peu trop bien aménagé à votre goût. Pas de problème ! Il suffit de déplacer votre plante un peu plus loin.

Inconvénients de la culture en pots ? Vos plantes risquent de ne pas atteindre leur plein potentiel en raison de leur taille limitée. D’un autre côté, vous pouvez toujours cultiver des spécimens monstrueux, si vous choisissez des bacs suffisamment grands. À notre avis, les avantages des pots l’emportent sur les inconvénients.

Si vous disposez de parterres de jardin, vous pouvez planter votre herbe directement dans le sol, chez vous. Cela suppose bien sûr que vous pouviez le faire en toute sécurité. Si vous le pouvez, vos plantes pourront réellement étendre leur système racinaire et donner de bons résultats.

Quel Type De Terre Utiliser Pour La Culture Du Cannabis En Extérieur ?

Lorsque vous cultivez du cannabis en extérieur, un sol sain est l’un des facteurs les plus importants pour le succès de votre culture. Un sol bio bien préparé favorise une croissance expansive des racines et une végétation luxuriante et vivante. Un bon sol rend également les plantes moins sujettes aux parasites et aux maladies, ce qui est un grand avantage pour la culture en extérieur.

Connaissez Votre Terre

Le cannabis ne pousse pas aussi bien dans tous les sols. Certains sols conviennent mieux aux fleurs ou aux légumes, vous devrez donc savoir à quoi vous avez affaire. Familiarisez-vous avec la texture, la composition, la compacité et le drainage d’un bon sol. Une bonne terre pour le cannabis est généralement sombre et riche, mais pas trop compacte. Elle doit avoir une bonne rétention d’eau et un bon drainage en même temps, et elle doit être riche en éléments nutritifs. De plus, le pH doit être compris entre 6–7.

  • Conseil de pro : si vous n’avez pas l’intention de faire une culture 100 % biologique, vous pouvez utiliser une terre commerciale faite pour la culture du cannabis. Les terreaux de marques réputées ont généralement la composition, la texture et le pH optimaux pour assurer une récolte réussie de vos plantes. La plupart du temps, les terres prêtes à l’emploi sont pré-fertilisées avec des nutriments pour les 3–4 premières semaines de culture.

Mais en culture biologique, où vous amenderez le sol avec du compost, des vers de terre et d’autres matières organiques, les micro-organismes transformeront la matière en éléments nutritifs pour vos plantes. La nature s’occupera de tout : vous n’aurez même pas besoin d’administrer des nutriments supplémentaires !

Quel Type De Terre Utiliser Pour La Culture Du Cannabis En Extérieur ?

Utiliser La Bonne Terre Pour Du Cannabis Féminisé Ou Autofleurissant

Le cannabis féminisé (aussi appelé photopériodique) et les autos poussent un peu différemment. Les autos sont généralement beaucoup plus petites, mais elles poussent et fleurissent plus rapidement. Comme elles fleurissent automatiquement après quelques semaines, elles pardonnent moins les graves erreurs.

C’est pourquoi vous voulez faciliter la croissance de vos autos. La meilleure terre pour les autos est aérée et bien drainée, encore plus que la terre utilisée pour le cannabis féminisé. Bien que vous souhaitiez qu’elle soit riche et sombre, vous devrez éviter les terres trop fertilisées qui pourraient brûler vos autos.

  • Conseil de pro : ajoutez 10–15 % de perlite pour alléger le sol et améliorer le drainage.

Optimiser La Terre En Extérieur

Il existe de nombreuses façons d’optimiser votre terre extérieure afin de favoriser une croissance saine et robuste, quelle que soit la méthode de culture choisie.

Suppléments De silice

Le silicium est l’élément le plus abondant dans le sol. Les plantes l’adorent et vous récompenseront par une croissance saine si elles y ont facilement accès. L’ajout de suppléments de silice offre de nombreux avantages :

  • Améliore l’absorption des nutriments
  • Favorise une croissance plus rapide
  • Protège les plantes contre la toxicité des métaux
  • Augmente la résistance et renforce les tissus végétaux
  • Augmente la résistance aux nuisibles et aux maladies

Perlite

La perlite est un minéral traité thermiquement qui est excellent pour améliorer la qualité du sol. Les roches blanches et légères rendent le sol plus aéré et améliorent le drainage. La perlite a également une faible capacité de rétention d’eau. Ajoutez environ 10–15 % de perlite à votre sol.

Polymères Absorbant L’Eau

Ils se présentent sous la forme de petites boules de gelée que vous ajoutez au sol, et elles font exactement ce que leur nom suggère. Ces gels peuvent absorber, retenir et stocker l’eau. Les polymères absorbant l’eau sont idéaux pour la culture en extérieur, surtout si vous cultivez dans la nature et ne pouvez pas vérifier vos plantes fréquemment. Grâce à eux, vos plantes peuvent même supporter de longues périodes de sécheresse.

Créer Vos Propres Mélanges Super Soil

Une fois que vous aurez pris goût à la culture bio, vous ne voudrez peut-être pas revenir à l’utilisation de nutriments minéraux. Les agriculteurs en extérieurs plus expérimentés font souvent leurs propres mélanges super soil et amendements pour terre. Cette méthode présente plusieurs avantages (et quelques inconvénients/ considérations) :

Avantages :

  • Le super soil fait maison est riche en nutriments, vous serez donc moins dépendant des engrais chimiques.
  • Vous contrôlez l’origine des nutriments de vos plantes.
  • L’absence de produits chimiques agressifs permet d’obtenir une saveur de vos têtes plus naturelle et une fumée plus douce et plus savoureuse.
  • C’est durable et respectueux de l’environnement.
  • Cela permet de réaliser des économies à long terme.
  • Vous aurez un sentiment d’accomplissement en créant votre propre substrat.

Inconvénients :

  • Le processus demande du temps et des efforts.
  • Les super soils coûtent plus cher que l’achat d’un sac de terreau prêt à l’emploi.

Créer Vos Propres Mélanges Super Soil

Nutriments Dont Le Cannabis A Besoin Pour S’Épanouir En Extérieur

En plus d’une bonne terre, beaucoup de soleil, de l’oxygène et des soins, votre cannabis aura besoin de nutriments pour pousser. Quels sont ces éléments nutritifs et comment vos plants de cannabis peuvent-ils y accéder ?

  • Macronutriments

Les nutriments du cannabis sont séparés en macronutriments et micronutriments. Les macronutriments comprennent les trois nutriments principaux—azote (N), phosphore (P) et potassium (K)—ainsi que des nutriments secondaires—calcium (Ca), magnésium (Mg) et soufre (S). Ces éléments sont classés comme « macro » car ils sont essentiels à la croissance de votre cannabis en quantités relativement importantes.

  • Micronutriments

Il y a aussi des micronutriments, comme le zinc (Zn), le fer (Fe) et le cuivre (Cu), et bien d’autres encore. Ces oligo-éléments sont également importants pour que votre cannabis reste en bonne santé, mais les plantes en ont besoin moins que les macronutriments.

Les bonnes terres bio contiennent à la fois des macronutriments et des micronutriments, ce qui permet à votre cannabis de pousser de manière saine et productive.

  • Microbes : La Clé De La Culture Biologique

En culture biologique, l’objectif n’est pas d’apporter directement des nutriments à votre cannabis, comme c’est le cas avec les nutriments minéraux classiques. Il s’agit plutôt de créer un environnement parfait pour les micro-organismes du sol. Ces microbes de la terre transforment la matière organique en nutriments, comme cela se produit dans la nature, sans avoir recours à des produits chimiques ! Les microbes et leur bien-être sont donc essentiels dans le jardinage biologique !

Amendements Biologiques Bénéfiques Pour Les Sols

Pour transformer votre sol en un environnement biologique où les microbes bénéfiques se développeront, vous pouvez ajouter ce qui suit :

  • Turricules De Vers

Oui, des crottes de vers ! L’amendement des sols avec des turricules de vers est l’une des méthodes d’agriculture biologique les plus anciennes et les plus efficaces. Vous n’avez pas besoin de votre propre élevage de vers pour vous procurer des déjections de vers (bien que vous puissiez le faire), car ils sont également disponibles dans les magasins de jardinage et les magasins d’horticulture.

  • Bokashi

Le Bokashi est une méthode de compostage japonaise qui utilise des micro-organismes bénéfiques pour fermenter les déchets alimentaires et les transformer en un engrais écologique. Certains le considèrent comme encore meilleur que le compost ordinaire, car il contient plus d’azote. De plus, par rapport au compostage ordinaire, le bokashi prend beaucoup moins de temps et d’espace. C’est un peu comme du mini-compostage et, bien sûr, c’est parfait pour la culture du cannabis !

  • Champignons mycorhiziens

Les champignons mycorhiziens sont un type de champignons bénéfiques qui entrent en relation symbiotique avec vos plants de cannabis. En travaillant ensemble avec les racines, ces champignons augmentent l’absorption des nutriments et sont bénéfiques pour la santé des plantes de bien d’autres façons. Il suffit d’ajouter les champignons mycorhiziens une seule fois à votre sol pour que votre cannabis puisse récolter leurs bienfaits à tous les stades de sa vie.

Amendements Biologiques Bénéfiques Pour Les Sols

  • Nématodes

Les nématodes sont une autre sorte de minuscule bestiole qui apportent un grand bénéfice à vos plantes. Ils sont les ennemis de certains nuisibles communs au cannabis, comme les moucherons, les chenilles, les larves de mouches, et bien d’autres encore. Les nématodes, ainsi que les insectes bénéfiques comme les coccinelles, sont une forme efficace de guerre biologique pour la culture bio !

  • Enzymes

Dans la nature, les micro-organismes bénéfiques du sol sécrètent des enzymes qui les aident à décomposer plus rapidement et plus efficacement les grosses molécules. En ajoutant des enzymes au sol, vous facilitez la tâche de ces bébêtes utiles pour décomposer la matière organique qu’ils transformeront en nutriments.

Consultez plus d’informations sur les amendements biologiques de super soil, de guano de chauve-souris et de fumier de poulet à la farine d’os et de farine de varech.

Autres Conseils Pour Réussir La Culture Bio Du Cannabis En Extérieur

En plus d’un bon emplacement et d’une bonne terre, il y a d’autres éléments à prendre en compte pour se préparer à la culture biologique en extérieur.

Utiliser Des Plantes Compagnes

Les plantes compagnes sont des espèces que vous cultivez en parmi votre herbe. Elles peuvent vous apporter, à vous et à vos plantes, plusieurs avantages :

  • Les grandes plantes compagnes, comme l’ortie ou les haricots, sont idéales pour camoufler votre herbe.
  • Elles peuvent fournir une protection naturelle contre le vent et les intempéries.
  • Certaines plantes compagnes, comme l’ail ou la menthe poivrée, sont des répulsifs naturels contre les insectes.
  • Les fortes odeurs de certaines plantes compagnes peuvent masquer l’odeur de votre cannabis.
  • Certaines plantes compagnes peuvent améliorer les conditions du sol pour le cannabis.

ROLS et Technique Culturale Simplifiée

ROLS est l’abréviation anglaise de terre organique vivante recyclée. Cela signifie que vous ajoutez constamment de la matière organique au sol, comme cela se produit dans la nature. En redonnant au sol ses nutriments et sa vitalité, le système ROLS garantit que la couche arable reste saine et produit des cultures de qualité. Le système ROLS est l’une des écoles de pensée de l’agriculture biologique moderne, au même titre que la technique culturale simplifiée.

Contrairement à l’agriculture conventionnelle, la technique culturale simplifiée est une méthode où le sol n’est pas perturbé par le creusement, le labourage, le brassage, etc. L’idée est de permettre au sol non perturbé de devenir un écosystème vivant qui se reconstitue grâce à une combinaison de bactéries bénéfiques, de champignons utiles et d’autres organismes vivants.

Avantages de ces méthodes :

  • Améliore l’activité biologique dans le sol et augmente la matière organique.
  • Minimise l’érosion des sols et l’évaporation de l’eau.
  • Favorise une biologie organique saine du sol, comme le veut la nature.
  • La terre peut être réutilisée pendant de nombreuses années.

Conseils Pour La Réutilisation Des Anciens Sols

En parlant de réutilisation du sol, il suffit de le stériliser pour le débarrasser des bactéries et des champignons nocifs. Une fois que votre ancien sol est propre, vous pouvez le revitaliser avec des amendements bios et frais comme du compost, du guano de chauve-souris, des turricules de vers, de la farine de sang, etc. Améliorez la structure de votre terre en y ajoutant de la perlite, du sable et de la vermiculite.

Autres Conseils Pour Réussir La Culture Bio Du Cannabis En Extérieur

Paillis : Pourquoi Votre Jardin Bio L’Apprécie

Le paillage de la terre offre les mêmes avantages que l’ajout de compost, bien que le paillage ait ses propres avantages. Le paillis est riche en nutriments et agit également comme une barrière naturelle contre les limaces et les escargots, car ils ne s’y intéressent pas beaucoup. Sous la couche protectrice de paillis, le sol reste humide et bien aéré à tout moment.

La bonne façon de procéder au paillage est de le faire en automne, afin de préparer les plantations du printemps, de préférence quelque temps après la récolte. Au cours des mois d’hiver suivants, la matière organique du paillis se décompose et enrichit le sol en nutriments et en micro-organismes bénéfiques. Au printemps, vous aurez l’environnement parfait pour la culture biologique de votre cannabis !

Avantages du paillage :

  • Réduit l’érosion et le compactage du sol
  • Maintient des températures optimales dans le sol
  • Enrichir la terre en nutriments
  • Améliore le régime hydrique du sol
  • Diminution des risques de nuisibles et de maladies
  • Aide à réduire l’accumulation de sel dans le sol
  • Favorise une croissance racinaire forte
  • Améliore la vigueur et la résistance globales des plantes

Comment Prendre Soin Du Sol En Hiver En 5 Étapes

En hiver, lorsque les températures descendent à 7 °C ou moins, l’activité biologique dans le sol s’arrête. C’est pourquoi l’idée que le sol puisse s’améliorer pendant les mois froids semble contradictoire. Pourtant, c’est possible si l’on sait comment faire :

1. Utiliser Du Paillis

En automne, à l’extérieur, certains des meilleurs paillis sont facilement disponibles sous forme de feuilles mortes. Mais n’utilisez pas seulement des feuilles ; ajoutez d’autres matières organiques comme des copeaux de bois pour garder votre sol en bonne santé !

2. Ne Pas Perturber La Terre

À la fin de la saison, le sol utilisé sur votre site contiendra toutes sortes de matières organiques fraîches, comme des racines et des champignons. À ce stade, ces matières ne sont pas encore très utiles, car elles doivent encore pourrir au cours des mois suivants. C’est pourquoi il est préférable de ne pas toucher le sol et de laisser Mère Nature faire son travail. Au printemps, tout ce qui se trouve dans le sol sera mis à profit ! En perturbant la terre, on empêche ou on ralentit ce qui se passe naturellement.

3. Cultiver Des Légumes En Hiver

Les plantes résistantes au froid comme les légumineuses, certaines sortes d’herbes ou les fleurs peuvent protéger le sol contre l’érosion en hiver. En outre, la plantation de plantes résistantes au froid, comme les haricots en hiver, permet de développer de gros systèmes racinaires qui améliorent le sol et augmentent la teneur en matière organique. Lorsque vous les coupez au printemps, certaines plantes, comme les petits pois, laissent également des réserves d’azote dans le sol, ce qui est parfait pour la plantation de votre cannabis !

Comment Prendre Soin Du Sol En Hiver En 5 Étapes

4. Laisser Des Mauvaises Herbes En Hiver

Alors que vous ne voulez pas que les mauvaises herbes envahissent votre lieu de culture en été, en hiver c’est une autre histoire. Tout d’abord, les mauvaises herbes en hiver sont généralement moins envahissantes, même si cela n’a pas beaucoup d’importance puisque vous avez déjà récolté votre cannabis. Certaines variétés, comme le mouron des oiseaux, protègent le sol contre l’érosion. D’autres, comme les pissenlits et le cresson, peuvent améliorer considérablement la texture et le drainage du sol grâce à leurs grosses racines. Une fois que la saison de culture commence au printemps, il suffit de les couper et de les ajouter à votre compost.

5. Couvrir Votre Jardin De Compost

Tout comme pour l’ajout d’une couche protectrice de paillis, vous pouvez obtenir la même chose en couvrant votre espace de jardinage avec du compost ! Il suffit d’ajouter un vieux tapis ou une couverture par-dessus pour conserver la bonne quantité d’isolation tout en laissant l’humidité descendre dans le sol. Des températures agréables sous cette couverture donneront alors une terre riche au printemps. Il vous suffit d’enlever la couverture, de lui laisser quelques jours pour respirer, et vous serez prêt pour votre culture printanière de cannabis !

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.