LE BLACK FRIDAY SE TERMINE ACHETER


La tente qui héberge votre culture hydroponique ressemble à un havre de paix au sein duquel vous contrôlez les cycles lumineux, la température et le programme nutritif. Mais ne soyez pas trop confiant ! Les cultivateurs en hydroponie ont aussi à affronter les nuisibles. Même si les insectes gênants sont plus prolifiques en extérieur, ils viennent souvent ramper, voler ou sauter au sein de votre culture d’intérieur. Même si vous prenez bien soin de sécuriser vos fenêtres, vos aérations et autres entrées potentielles, les nuisibles peuvent trouver leur chemin par le biais d’un tas de vecteurs allant des équipements de culture, aux vêtements en passant par le substrat de culture.

Identifier et éliminer les nuisibles du cannabis au sein de votre culture hydroponique

Alors, à quoi faites-vous face plus précisément ? Il y a de bonnes chances que de nombreuses espèces de ravageurs différentes « se déchainent » pour enfoncer leurs crocs dans vos succulentes feuilles, tiges et racines de cannabis. Mais six espèces en particulier réussissent plus souvent à trouver leur chemin vers les cultures hydroponiques pour se repaitre des plantes.

Ci-dessous, vous découvrirez tout ce qu’il faut savoir sur ces bestioles, y compris comment les identifier et comment les bannir de votre espace de culture.

Pucerons

Ces minuscules insectes suceurs de sève ciblent le xylème ou système vasculaire des plantes. Ces tubes internes acheminent l’eau et dissolvent les nutriments au travers de la plante. Les pucerons emploient leurs parties buccales à piquer les tissus de la plante et la siphonner de ce précieux liquide.

Une petite poignée de puceron peut satisfaire ses besoins sans faire trop de dégâts, mais ils se multiplient vite. Et lorsque leur nombre est hors de contrôle, ils peuvent rapidement dévorer une plante jusqu’à l’assécher. Sans une circulation de nutriments suffisante, les plantes en hydroponie sont ralenties et carencées. Il existe près de 5 000 espèces de pucerons et chacune cible généralement une espèce de plante en particulier. Le puceron du cannabis (Phorodon cannabis) a un appétit vorace pour la sève du cannabis.

Pucerons
Comment repérer les pucerons ?

Les pucerons du cannabis n’ont pas une approche que l’on pourrait qualifier de discrète, car ils laissent des signes évidents lorsqu’ils s’apprêtent à dévorer de la sève. Le signe le plus évident est peut-être les pucerons en eux-mêmes. Ces nuisibles se rassemblent en grand nombre autour des tiges et des feuilles, ils s’amassent principalement sous les feuilles nourricières pour s’abriter de la lumière directe du soleil. Parmi les autres signes indiquant la présence de pucerons, on retrouve :

  • Une peau blanche semblable à une mue sur les feuilles
  • Accumulation de sève collante sur les feuilles
  • Croissance ralentie
  • Feuilles jaunissantes
Comment traiter les pucerons ?

Alors, comment devriez-vous procéder pour éliminer les pucerons de votre culture hydroponique ? Découvrez les méthodes les plus efficaces:

  • Défoliation : utilisez une paire de sécateurs pour retirer les feuilles et les branches les plus sévèrement infestées.
  • Insecticides biologiques : utilisez des insecticides biologiques tels que l’Essentria IC3 et le Spinosad en suivant les instructions de chaque produit.
  • Huile de neem : mélangez 1 cuillère à café d’huile de neem et 4–5 de tensioactif à 1 litre d’eau tiède puis appliquez directement à l’aide d’un spray sur les sites affectés.

Pucerons des racines

Les pucerons des racines ressemblent à leurs cousins de la surface. Au lieu de sucer la sève des feuilles et des branches, ils préfèrent cibler les racines. Cependant, leur cycle de vie commence sur les parties aériennes de la plante. Ce n’est qu’une fois l’éclosion des œufs passée qu’ils migrent vers le sous-sol. Oui, les pucerons des racines affectent aussi les plantes en hydroponie.

Pucerons des racines
Comment repérer les pucerons des racines

Les pucerons des racines sont plus faciles à repérer lors d’une culture de cannabis en hydroponie. Tandis que les cultivateurs en terre ne sont pas en mesure d’observer leur rhizosphère, les cultivateurs en hydroponie peuvent directement observer leur système racinaire. Voici ce qu’il vous faudra chercher :

  • Petites créatures blanches dans le réseau racinaire
  • Matière blanche crayeuse sur les racines
  • Croissance ralentie
  • Feuilles fanées et perte de vigueur de la plante
Comment traiter les pucerons des racines

Afin d’éliminer les pucerons des racines en hydro, coco ou laine de roche, vous devrez à la fois vous montrer agressif et prudent.

  • Plongeon meurtrier : préparez un seau de solution savonneuse insecticide. Saisissez les plantes par leur panier hydroponique, puis plongez-les dans la solution avant de les plonger dans un seau de rinçage.
  • Nettoyage : après avoir retiré la plante, nettoyez vigoureusement votre panier hydroponique avec une solution contenant 3 % de peroxyde d’hydrogène.

Araignées rouges

Les araignées rouges font souvent leur apparition dans les cultures de cannabis en hydroponie. En tant qu’espèce d’acarien, les araignées rouges doivent leur nom aux toiles soyeuses qu’elles tissent afin de protéger leurs colonies de prédateurs. Ces minuscules nuisibles se baladent sur le dessous des feuilles et viennent fréquemment percer le tissu végétal pour se nourrir des cellules. Une fois qu’une colonie d’araignées rouges a atteint une taille importante, elle est en mesure de faire de véritables dégâts.

Araignées rouges
Comment repérer les araignées rouges

Heureusement, elles laissent des signes révélateurs de leur présence qui les rendent faciles à repérer avant de s’installer durablement. Restez à l’affût de :

  • Araignées rouges physiquement présentes
  • Toiles
  • Œufs qui ressemblent à de minuscules taches blanches
  • Croissance ralentie
Comment traiter les araignées rouges

Une fois que vous avez découvert la présence d’araignées rouges, il faut agir sans plus attendre. Utilisez les astuces ci-dessous pour vous occuper immédiatement de l’invasion.

  • Réduisez la température : les araignées rouges aiment les environnements doux, essayez donc de maintenir une température constante de 20 °C au sein de votre espace de culture hydroponique.
  • Taillez : taillez les feuilles et les branches complètement envahies de toiles et d’œufs afin de minimiser leur expansion.
  • Insectes prédateurs : introduisez des insectes bienfaisants tels que les coccinelles à vos serres et polytunnels hydroponiques (comme vous pouvez vous en douter, cela est moins adapté aux cultures d’intérieur)
  • Savons insecticides : appliquez des savons insecticides aux zones affectées en suivant les recommandations du produit.

Mouches du terreau

Même s’ils passent pour des nuisibles aux yeux des cultivateurs de cannabis en hydroponie, les mouches du terreau jouent un rôle écologique crucial. Elles dévorent les champignons dans la terre, contribuent à la décomposition des matières organiques et même au transport de pollens et de spores. Malgré ces fonctions essentielles, les mouches du terreau ont la mauvaise habitude d’endommager les poils racinaires du cannabis et les adultes transportent des maladies tels que la « fonte des semis » qui viennent tuer les semis.

Mouches du terreau
Comment repérer les mouches du terreau

Une invasion de mouches du terreau est généralement facile à identifier dans une culture de cannabis en hydroponie :

  • Les moucherons rampent et sautent autour du système racinaire
  • Des asticots se tortillent autour du système racinaire
  • Feuilles pâles et tachetées
  • Feuilles aux bords bruns
  • Plantes dégingandées
  • Affaissement des semis
Comment traiter les mouches du terreau

Comment faire pour débarrasser votre culture des mouches du terreau ? Envisagez les options suivantes :

  • Pièges collants jaunes : placez ces pièges près de vos paniers hydroponiques et de vos réservoirs.
  • Microbes bénéfiques : appliquez une solution de Bacillus thuringiensis israelensis à votre système racine pour forcer les mouches du terreau à faire leurs valises.

Aleurodes

Encore des suceurs de sève ! Les aleurodes se plaisent aussi sur la partie inférieure des feuilles. Après un bon diner de sève, ils sécrètent une substance collante qui s’accumule et attire d’autres nuisibles en plus de contribuer à l’apparition de moisissures. Les aleurodes peuvent trouver leur chemin vers vos plantes par les gaines d’aération ou simplement en volant par vos fenêtres ou portes ouvertes afin de pondre leurs œufs par groupes circulaires de 30–40 sur les feuilles du cannabis.

Aleurodes
Comment repérer les aleurodes ?

Tout comme les pucerons, les aleurodes piquent les tissus du cannabis pour en sucer la sève, cela donne lieu à une liste de symptômes similaire. Les premiers signes d’une invasion d’aleurodes sont :

  • Aleurodes bourdonnant autour des canopées de cannabis
  • Groupements blancs d’œufs sur la face inférieure des feuilles
  • Taches blanches sur les feuilles nourricières
  • Feuilles jaunissantes
  • Perte de vigueur
Comment traiter les aleurodes ?

Est-ce que des aleurodes dévorent vos plants de cannabis en hydroponie ? Utilisez les astuces ci-dessous pour vous en débarrasser aussi vite que possible.

  • Insectes prédateurs : les coccinelles ont aussi un certain appétit pour les aleurodes, déployez-les dans les serres et polytunnels.
  • Un coup de chiffon : si vous ne faites face à une invasion ne concernant qu’un plant ou deux, utilisez un chiffon humide pour retirer les œufs de votre espace de culture.
  • Huile de neem : notre bonne vieille amie l’huile de neem est encore très pratique ici, appliquez après dilution par le biais d’un flacon pulvérisateur.
  • Essentria IC3 : appliquez quotidiennement ce mélange d’huiles d’horticultures en suivant les instructions du produit jusqu’à la fin de l’invasion.

Thrips

Les thrips adorent les environnements des cultures d’intérieur. Les températures contrôlées, les éclairages uniformes et l’abondance d’eau des systèmes hydroponiques sont un paradis sur Terre pour ces créatures. Surprise surprise : les thrips aussi adorent la sève du cannabis. Ce n’est pas si fou : cette substance très riche contient tous les nutriments dont les plantes ont besoin pour survivre. Pourquoi ne se feraient-elles pas plaisir ?

Mais les thrips ne sont pas seulement une menace physique directe pour vos plants de cannabis en hydroponie. Ces nuisibles transportent aussi des virus qui peuvent causer la mort de vos plantes. Il faut absolument les en tenir à l’écart.

Thrips
Comment repérer les thrips ?

Vos plantes ont l’air en pleine souffrance. Comment savoir si vous faites face à une invasion de thrips ? Soyez à l’affut de ces signes clairs :

  • Feuilles déformées
  • Recroquevillements, rouleaux ou plis sur le tissu foliaire
  • Taches irrégulières de bronze et d’argent
  • Présence de thrips eux-mêmes : ce sont de petites mouches jaune-blanc avec ou sans ailes selon leur stade de vie
Comment traiter les thrips ?

Vous faites face aux thrips ? Ne laissez pas ces nuisibles faire plus de dégâts. Prenez les mesures suivantes pour contrôler l’invasion et sauver votre culture hydroponique.

  • Pièges collants : suspendez ces pièges collants sur la partie supérieure de votre tente de culture pour qu’ils restent proches de la canopée de vos plantes.
  • Huile de neem : appliquez une solution d’huile de neem diluée et laissez à nouveau agir la magie de cette huile végétale.
  • Pulvérisations alternatives : les acides gras du pyrèthre et les produits à base d’huile végétale sont d’excellentes options pour se débarrasser des thrips.
  • Insectes prédateurs : déployez des acariens prédateurs, tels que Amblyseius, Hypoaspis et Macrocheles, dans les serres et les polytunnels.

Des nuisibles menacent votre culture en hydro ? Passez à l’assaut !

Et voilà, vous êtes désormais équipé de toutes les connaissances pour défendre vos plants de cannabis en hydroponie contre les six principaux nuisibles qui les ciblent. Rappelez-vous seulement que cultiver en intérieur ne signifie pas que ces bestioles ne pourront pas trouver le chemin vers votre culture. Faites l’effort de toujours travailler dans un environnement propre et inspectez régulièrement vos plantes et vos systèmes hydroponiques à la recherche du moindre problème. Le plus tôt vous repérerez des signes d’invasion, plus vous aurez de chances de sauver vos précieuses plantes.

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.