Les produits comestibles à la marijuana sont connus pour frapper plus fort que ce qui est fumable. Même un fumeur chevronné comme Snoop Dogg les évite, car selon lui il n’y a : « aucun moyen de mettre l’expérience en pause ».

Mais, en tant qu’humains, nous sommes tous différents les uns des autres. Certains vont s’envoler vers les cieux avec une seule bouchée d’un brownie à la weed alors que d’autres ne ressentiront même pas un soupçon d’effet cérébral.

Si vous faites partie de cette dernière catégorie après avoir consommé des produits comestibles au cannabis, cet article est fait pour vous. Nous allons expliquer en détail comment le corps assimile et traite les produits comestibles au cannabis, et pourquoi ces derniers ne vous font rien ressentir.

Mais nulle inquiétude, avec le cannabis, il y a toujours un moyen de s’arranger.

Comment Les Comestibles Au Cannabis Sont Digérés Et Assimilés

Après avoir inhalé la weed, le THC va rapidement se diffuser à travers l’alvéole pulmonaire et dans le système sanguin avant d’atterrir dans le cerveau. Les produits comestibles opèrent différemment.

Une fois que le THC est ingéré, il est absorbé par les intestins, puis passera par le foie. Celui-ci va ensuite faire ce qu’on appelle le « métabolisme de premier passage », le processus métabolique initial où les substances étrangères comme les cannabinoïdes sont filtrés et extirpés du système sanguin. Cela empêche le THC de circuler dans tout le corps via le sang.

Comment Les Comestibles Au Cannabis Sont Digérés Et Assimilés

Ceci explique pourquoi la consommation orale de THC est l’une des méthodes de consommation les moins biodisponibles. De ce fait, pourquoi les comestibles frappent-ils bien plus fort que le cannabis habituel ? Si on revient sur cette histoire de métabolisme de premier passage, ce processus va en réalité changer la composition chimique du THC en 11-hydroxy-THC, un composé avec un potentiel psychotrope plus conséquent et une durée rallongée.

  • Combien de Temps Met Le Corps À Traiter Les Comestibles ?

Comme avec à peu près tout dans la vie, la durée nécessaire pour arriver à destination dépendra essentiellement de la route empruntée.

Pour le cas, fumer permet au THC de voyager à travers le système en quelques minutes, ce qui sous-entend que les effets ressentis arriveront aussi rapidement.

En revanche, lorsque vous consommez oralement de la weed, les effets prendront autour de 30 minutes voire quelques heures à arriver. Cette période de vide pousse certaines personnes à croire que les comestibles ne leur font rien du tout et qu’ils sont trop faibles. Et alors, ils enchaînent souvent avec l’erreur classique d’en reprendre plus qu’ils ne le devraient.

Raisons Qui Expliquent Le Non-Fonctionnement Des Comestibles

Ci-dessous, vous retrouverez certaines explications potentielles pour le non-fonctionnement des comestibles sur vous.

  • La Weed N’a d'Abord Pas Été Décarboxylée

C’est l’une des erreurs les plus fréquentes lorsque les débutants cuisinent avec du cannabis. Ils oublient le processus si important de la décarboxylation, la première étape même à réaliser avant toute autre chose.

N’allez pas prendre peur face à ce terme quelque peu intimidant. La décarboxylation consiste en réalité à simplement activer les cannabinoïdes présents au sein de l’herbe en la soumettant à une chaleur suffisante. C’est pourquoi manger du cannabis cru ne vous fera pas planer.

Pour activer le THC et le CBD, vous devez exposer la weed à une température de 110 °C durant approximativement 45 minutes. C’est la température idéale pour simultanément activer les cannabinoïdes et empêcher la décomposition des terpènes aromatiques et des autres molécules phytochimiques.

La Solution

La décarboxylation est très simple à réaliser. Commencez par faire préchauffer votre four à un maximum de 110–115 °C. Ensuite, répartissez uniformément vos têtes grindées sur une plaque couverte de papier cuisson et mettez-la au four. Laissez-y les têtes durant 45 minutes ou une heure, et assurez-vous de les remuer toutes les 15 minutes pour éviter qu’elles ne brûlent.

La Weed N’a d'Abord Pas Été Décarboxylée

  • Votre Corps Traite le THC Trop Rapidement

Nous avons brièvement abordé le principe du métabolisme de premier passage plus tôt dans cet article. Ce processus métabolique variera d’un individu à l’autre.

Ceux qui ont un métabolisme rapide auront tendance à subir plus rapidement les effets des produits comestibles au cannabis contrairement à ceux possédant un métabolisme plus lent. De même, ceux du premier groupe verront les effets s’atténuer plus rapidement ou risquent même de ne constater aucun effet.

C’est la raison qui explique pourquoi tant de substances récréatives et sur ordonnance affectent les gens différemment et pourquoi chaque individu nécessitera un dosage différent d’un autre.

La Solution

Si vous avez un taux métabolique de premier passage plus élevé que la moyenne, vous pouvez essayer l’absorption sublinguale d’huile de cannabis. Cela permettra au THC d’entrer dans la membrane muqueuse de la bouche et lui donnera accès à votre système sanguin sans passer par le foie. L’effet ne durera pas aussi longtemps, mais vous le sentirez quand même passer.

D’un autre côté, vous pouvez aussi essayer de consommer légèrement plus de produits comestibles si votre métabolisme a tendance à atténuer les effets d’une dose habituelle.

  • Consommer des Produits Comestibles Avec Un Ventre Vide

On constate plusieurs philosophies différentes pour ce qui est de consommer des produits comestibles avec un ventre vide. D’un côté, faire ainsi vous donnera malgré tout une vague psychotrope et votre effet va normalement s’installer plus rapidement puisque le THC n’entrera pas en conflit avec quoi que ce soit sur sa route.

Malgré tout, la faible biodisponibilité du THC en prise orale et sa nature lipophile renforcent l’idée qu’il faudrait consommer les produits comestibles avec des aliments gras. Cela devrait supposément maximiser l’absorption du composé et engendrer potentiellement des effets renforcés.

Néanmoins, on constate aussi un problème au fait de prendre quelque chose le ventre vide. Cela pourrait potentiellement engendrer et exacerber le côté paranoïaque et panique totale d’une prise de produits comestibles. Parfois, il est préférable d’avoir au moins l’estomac partiellement rempli pour éviter de faire face à de telles situations si désagréables.

La Solution

Sans surprise, si vous ne ressentez rien en consommant des comestibles le ventre vide, consommez-en avec votre estomac partiellement rempli. Dans le meilleur des cas, la présence de graisses supplémentaires va contribuer à des effets accrus, et dans le pire des cas, vous éviterez les potentiels effets négatifs mentionnés ci-dessus.

Gardez à l’esprit que remplir votre estomac avec des éléments solides et liquides va ralentir l’absorption du THC, alors n’allez pas abuser avec un énorme repas avant de consommer vos comestibles. Si vous constatez qu’il est courant que vous ne ressentiez rien après une prise de produits comestibles le ventre partiellement rempli, essayez de voir avec un ventre vide pour voir comment votre corps y réagirait.

Consommer des Produits Comestibles Avec Un Ventre Vide

  • Pas Assez de Patience

Comme nous l’avons mentionné plus tôt, il vous faudra attendre autour de 30 minutes ou deux heures avant de constater des effets. Mais pour certains, cette attente est tout bonnement intenable.

Nous avons également fait allusion à l’erreur commune que beaucoup de gens font en consommant oralement du cannabis : manger plus que nécessaire. Les plus impatients ont tendance à reprendre une ou deux parts et là, c’est le drame.

Vous pourrez retrouver bon nombre d’histoires sur des personnes ayant vécu des expériences mémorables et traumatisantes avec des produits comestibles.

La Solution

Tout dépendra de votre conditionnement. Connaître la durée nécessaire avant de ressentir l’effet des comestibles devrait vous permettre d’avoir une idée de ce qui vous attend.

Et surtout, ne commettez pas cette erreur impardonnable d’aller au-delà de la limite de consommation. Si c’est votre première expérience avec les produits comestibles, suivez bien le dosage recommandé.

Dans tous les cas, donnez au moins 45 minutes à votre corps après avoir ressenti les premiers effets arriver pour reprendre une bouchée de ce délicieux brownie.

  • Dose Trop Faible

En parlant de dosage, une autre raison courante pour ne pas ressentir d’effets psychotropes en consommant des produits comestibles est tout simplement le fait de ne pas en prendre assez. En vérité, il ne faut pas en abuser, mais être trop vigilant et prudent peut aussi vous faire rater une expérience unique.

Les plus chevronnés seront capables d’estimer le dosage nécessaire avec un produit tel un chef jaugeant de ses ingrédients. Mais si vous êtes un débutant, il vous faudra effectuer certaines mesures ou demander de l’aide à un stoner plus expérimenté.

La Solution

Si vous débutez, il vous faudra commencer avec 5–10 mg de THC par portion.

Souvent, un gramme de têtes sèches (avec 20 % de THC dedans) devrait suffire pour une fournée de 20 cookies contenant chacun 10 mg de THC. Mais, alors que vous poursuivez votre processus de confection de produits comestibles, vous serez de plus en plus en mesure d’estimer les quantités adéquates selon vos préférences.

Dose Trop Faible

  • Vous Avez Accidentellement Pris Des Comestibles Au CBD

De l’autre côté du spectre des produits comestibles au cannabis, on retrouve les fameuses friandises riches en CBD. Grâce à la nature non psychotrope du cannabidiol, les délices au CBD ne vous feront pas planer.

Les comestibles au CBD ont leurs propres effets bénéfiques, mais ne vous feront pas ressentir cette sensation d’euphorie que beaucoup recherchent. De ce fait, si on vous en propose, choisissez des variétés ou des comestibles avec un ratio THC:CBD d’au moins 1:1, si ce n’est 1:0.

La Solution

Pour faire en sorte d’obtenir l’effet désiré, optez pour des variétés qui sont riches en THC et terpènes si vous confectionnez vous-même vos produits comestibles. Si vous en achetez en boutique, demandez conseil au budtender pour être sûr que votre achat vous fasse bien planer.

Idéalement, il vous faudra des variétés autour de 15–25 % de THC. Si vous cherchez des bases solides pour vous lancer, allez voir du côté des classiques comme la Sour Diesel (19 %), la Purple Queen (22 %) et la Sherbet Queen (24 %).

  • Votre Tolérance Est Trop Élevée

Consommer au quotidien et excessivement des breuvages caféinés ou alcoolisés vont évidemment accroître votre tolérance. Tôt ou tard, il vous faudra en consommer bien plus pour ressentir les effets initiaux.

Le même principe s’applique à la consommation de cannabis. Si fumer tout un joint ne vous fait pas planer, vous développerez sûrement la même immunité face aux produits comestibles.

La Solution

Il y a plusieurs façons de réinitialiser votre tolérance au cannabis. Une première serait de faire une pause du THC. Évitez de fumer ou de consommation des comestibles durant au moins deux semaines pour donner à votre système une réinitialisation bien méritée.

Vous pouvez aussi changer de variétés et opter pour une autre avec des niveaux de CBD plus élevés. Le cannabidiol ne vous fera pas planer, mais vous pourrez malgré tout profiter de ses nombreux bienfaits. De nouveau, une variété avec un ratio équilibré de THC:CBD de 1:1 serait préférable.

Mais si vous préférez malgré tout poursuivre votre consommation au quotidien, essayez au moins de contrôler vos doses. Consommez juste ce qu’il faut pour atteindre l’effet désiré et réservez vos sessions plus intenses à des occasions spéciales.

Pas D’inquiétudes Si Les Comestibles Au Cannabis Ne Vous Font Pas Planer

Si les comestibles ne vous font jamais planer ou ne vous donnent pas l’effet désiré, il y a de fortes chances qu’ils ne soient tout simplement pas faits pour vous. Comme on dit : « chacun ses goûts et ses couleurs ».

Mais même si c’est le cas, ce n’est pas la fin du monde. Ce qui est formidable avec le cannabis, c’est qu’il y a toujours une autre façon d’en profiter. D’autant plus que l’acceptation en flèche du cannabis dans le monde vous permet d’avoir de plus en plus d’options à disposition.

Finalement, tout dépendra de votre méthode préférée de consommation. Que vous préfériez fumer un joint ou manger un cookie au cannabis, tout ce qui compte est que vous puissiez profiter à fond de l’herbe magique.

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.