Il existe un tas de manières diverses et variées de consommer du cannabis, elles vont de la fumée à la vaporisation en passant par l’absorption sublinguale. Cependant, de toutes ces méthodes, les comestibles restent célèbres pour être la méthode la plus puissante. Les comestibles sont associés à des highs qui durent plus longtemps et qui sont bien plus puissants en termes d’effets psychoactifs. Les comestibles sont également célèbres en termes de prédictibilité. Ils prennent bien plus de temps à se faire ressentir qu’une consommation par fumée, ce qui en facilite largement la surconsommation. La fumée ou la vaporisation sont plus simples à contrôler, car le consommateur peut simplement y aller inhalation par inhalation.

Mais alors qu’est ce qui rend les comestibles si puissants comparés aux têtes fumées ? Le THC ne devrait-il pas avoir les mêmes effets quoi qu’il en soit ? Eh bien, il se trouve que le THC ingéré par voie orale emprunte une voie totalement différente au travers du corps, ce qui le transforme en une molécule psychoactive significativement puissante.

QU’EST CE QUI REND LES COMESTIBLES SI PUISSANTS ?

Lorsque le cannabis est fumé, c’est le THC qui provoque la gamme d’effets psychoactifs ressentis, mais l’histoire est toute autre en matière de comestibles. Une fois que le THC est ingéré, la molécule emprunte une voie métabolique différente. Consommé oralement, le cannabis voyage au travers des voies digestive, là où le THC est absorbé, et est graduellement transporté vers le foie. Lorsqu’il atteint cet organe vital, la molécule est métabolisée en son dérivé, le 11-hydroxy-THC. Cette substance fait ensuite son chemin au travers de la barrière hémato-encéphalique et provoque des effets psychoactifs bien plus puissants que le THC lui-même.

Nous savons que le 11-hydroxy-THC a des effets plus puissant grâce au tas de rapport anecdotique accumulé avec le temps. Cependant, la science s’est également plongée dans cette comparaison et les résultats obtenus sont similaires.

Un article publié en 1972 dans la revue Science fait part de l’administration de différents niveaux de THC et de 11-hydroxy-THC par voie intraveineuses chez différents sujets. Les sujets ont alors rapporté les effets psychoactifs qu’ils ressentaient à l’aide d’une échelle chiffrée. Le high moyen ressenti par le groupe ayant reçu du THC était à 18,79 alors que celui moyen rapporté par le groupe ayant reçu le 11-hydroxy-THC était à 18,01. Cependant, le 11-hydroxy-THC proposé aux participants était en plus petite dose, et les auteurs ont noté qu’une quantité moindre de cette métabolite était requise afin d’atteindre les effets désirés. Ceci indique que, si administré en doses égales, le 11-hydroxy-THC aurait eu des effets bien plus puissants. De plus, l’étude comprend une injection intraveineuse du dérivé et ne représente donc pas forcément les mêmes effets qu’un cannabis ingéré oralement.

Dans la fleur de cannabis brute, un des cannabinoïdes les plus abondants est le THCA. En soi, il n'est pas psychoactif, mais quand il est exposé à la chaleur, il se transforme en THC. Quand vous fumez ou vaporisez, les niveaux de chaleur nécessaires sont bien évidemment atteints. Mais quand vous préparez des aliments au cannabis, vous devez appliquer une chaleur supplémentaire pour vous assurer de ne pas consommer de THCA au lieu du THC si désiré. Ce processus est appelé décarboxylation et implique d'exposer les fleurs de cannabis à 104 °C-113 °C pendant 30-40 minutes.

11 Hydroxy THC

LES AVANTAGES DU 11-HYDROXY-THC

Les comestibles et le puissant métabolite du THC qu’ils produisent présentent de nombreux avantages par rapport au THC inhalé. D’une part, ils pourraient être favorables pour les consommateurs de cannabis récréatifs à la recherche d’expériences puissantes et sur le long-terme. Manger un brownie ou un gâteau infusé garanti d’offrir un high plus intense et plus long que de simplement fumer les fleurs d’une même variété.

Les comestibles peuvent également être avantageux pour certaines personnes qui consomment le cannabis à des fins médicales. Le 11-hydroxy-THC a des effets plus longs, allant de 6 à 8 heures. Cela permet de proposer une période plus importante de soulagement des symptômes en ce qui concerne la douleur chronique et les problèmes de sommeil. Le cannabis ingéré par voie orale sous forme de comestibles, d’huiles et de teintures peut être un moyen d’éviter de devoir passer son temps à fumer ou en vaporiser du cannabis afin d’avoir accès à une dose continue.

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.