Le CBD est un cannabinoïde non-psychoactif qui a été énormément étudié pour ses propriétés neuroprotectrices, anti-inflammatoires et antioxydantes. Ce cannabinoïde est également consommé par des utilisateurs récréatifs pour atteindre des sensations de sérénité et de relaxation sans pour autant être dans un état second. La méthode habituelle de consommation de CBD est le roulage de joints d’herbe riche en CBD, ou la vaporisation d’huile ou d’extraits. Néanmoins, ce cannabinoïde peut aussi être infusé dans des produits comestibles pour une dose discrète et sélective.

CUISINER AVEC DU CBD

Le CBD est liposoluble et peut de ce fait, être facilement ajouté à un certain nombre de recettes lorsqu’on l’infuse dans une matière grasse telle que le beurre ou l’huile de noix de coco. Ce cannabinoïde peut facilement être incorporé à de savoureux plats sous la forme de sauce, d’assaisonnement ou de marinade. Il peut également être infusé dans de chouettes desserts comme des gâteaux, des brownies, et même des boissons comme des cocktails ou des cafés fantaisistes.

Peu importe la façon dont vous choisissez d’utiliser le CBD et peu importe où vous l’incorporer, il y a certaines lignes de conduite que vous devriez suivre pour éviter de faire des erreurs et potentiellement, gaspiller ce précieux cannabinoïde. Ci-dessous, se trouvent des conseils importants dont il faut se souvenir lorsque l’on cuisine avec du CBD.

LA DÉCARBOXYLATION, C’EST LA CLÉ

Très souvent, on observe l’idée reçue que le cannabis brut est psychoactif. Oui bien sûr, l’herbe regorge de cannabinoïdes, mais ils ne sont pas présents sous leur forme active. Le THC et le CBD existent tous deux dans leur forme acide dans le cannabis brut sous le nom de THCA et de CBDA. Pour convertir ces deux molécules en THC et CBD, il est nécessaire de réaliser un processus de décarboxylation. Cela implique de faire chauffer le cannabis jusqu’à une certaine température afin de supprimer un groupe carboxyle des molécules. De ce fait, saupoudrer du cannabis brut sur une salade ou le mélanger à un breuvage procurera seulement au consommateur, du CBDA, mais ici, c’est le CBD qui nous intéresse et non pas son homonyme non-décarboxylé.

Si vous êtes un fumeur de cannabis, alors vous êtes constamment en train de décarboxyler votre herbe sans même vous en rendre compte. Fumer un joint fonctionne sur le même principe : on emploie des températures très élevées pour instantanément brûler et décarboxyler les cannabinoïdes dans le cannabis brut pour induire des effets. Les températures de certains plats chauds peuvent suffire à décarboxyler des fleurs bruts, mais il est préférable de décarboxyler complètement votre herbe au préalable afin de ne pas vous rater.

Pour ce faire, meulez simplement vos fleurs et placez-les sur une plaque de cuisson ou une feuille de papier cuisson. Faites-les chauffez pendant 1 h à 110–120 °C.

Cuisine CBD à la maison

MEULEZ VOTRE HERBE COMME IL FAUT

Il pourrait être tentant de meuler vos fleurs de cannabis en une consistance granulée afin d’en avoir le maximum pour cuisiner. Et pourtant, bien que cela ait du sens à un certain degré, cela peut également affecter, voire dégrader le goût de vos plats et transformer vos beurres sauces et assaisonnements en quelque chose de bien trop vert. Meulez votre herbe en petits morceaux plutôt qu’en poudre permettra d’avoir des saveurs, des couleurs et des textures bien plus subtiles –des détails importants pour les chefs cuist'annabis qui souhaitent optimiser aux petits oignons, leurs savoureux plats.

Comment faire cuire le CBD à la maison

LE TIMING EST VITAL

Faire des beurres et des huiles de cannabis nécessite de la patience étant donné que les ingrédients auront besoin d’infuser à des températures relativement basses pendant plusieurs heures. Vous devrez faire légèrement frémir votre infusion CBD dans sa matière grasse à une température de 160–200 °C. Vous pouvez utiliser un thermomètre de cuisine pour vous y aider. Votre infusion aura besoin de rester à cette température pendant approximativement 3 heures.

Cuisson Du Cbd À La Maison

L’AJOUT D’EAU AMÉLIORERA VOS HUILES ET VOS BEURRES

Il est fortement recommandé d’ajouter des quantités égales d’eau à vos huiles et beurres lorsque vous faites vos infusions afin d’accroître la qualité et l’esthétique du produit final. L’eau va s’évaporer pendant le processus, et laissera derrière elle, un résultat qui sera moins vert et qui aura l’air plus pur et lisse. De plus, l’eau empêchera l’infusion de brûler et donc, de dégrader les cannabinoïdes.

CBD Cuisine Accueil

FILTREZ MINUTIEUSEMENT

Une fois que vos matières brutes de plante ont été infusées dans une base d’huile ou de beurre, il faudra filtrer le tout à l’aide d’une étamine. Ce processus nécessite de la patience étant donné que la solution infusée gouttera peu à peu de l’étamine jusqu’au récipient placé dessous. Ne cédez pas à la tentation de presser l’étamine pour accélérer le processus. Votre patience sera mise à rude épreuve, mais céder à la tentation risquerait de faire passer des matières végétales dans le récipient dessous.

Cuisson du CBD à la maison

LES HUILES ET LES CONCENTRÉS PEUVENT FACILITER LES CHOSES

Si vous n’avez pas envie de passer par le processus de décarboxylation et de meulage de vos fleurs brutes, alors vous pouvez toujours opter pour les huiles et les concentrés déjà préparés. De nombreuses huiles CBD existent afin de procurer aux consommateurs, les mesures exactes de dosages, ce qui permet de grandement faciliter le dosage du CBD que vous consommez à chaque bouchée. Lisez juste les informations sur l’étiquette du flacon et ajoutez les gouttes selon vos préférences.

L’isolat de CBD est une option encore plus simple et précise. Les cristaux de CBD peuvent facilement être ajoutés à presque n’importe quel plat ou boisson. Ils peuvent aussi être artistiquement saupoudrés sur les gâteaux et les brownies pour en améliorer la texture, ou versés dans des cafés fantaisistes de la même façon que le sucre.

Panier

Articles GRATUITS inclus

Aucun produit

Expédition € 0.00
Total € 0.00

Commander