The RQS Blog

.



By Luke Sumpter Reviewed by: Mitchell Gorgichuk


Le cannabis cultivé en hydroponie offre de nombreux avantages. Cette technique permet une culture rapide et de gros rendements tout en favorisant un usage plus efficient de l’eau et en offrant le plein contrôle sur les nutriments proposés à vos plants. Tandis que de nombreux cultivateurs faisant le choix de l’hydroponie cultivent en intérieur, rien ne vous force à vous y limiter. Tout comme les plants cultivés en terre, les plants en hydro s’épanouissent aussi sous le soleil.

Cependant, il y a quelques facteurs à prendre en compte si vous souhaitez obtenir les meilleurs résultats possibles lors de votre culture hydroponique en extérieur.

La différence entre un cannabis cultivé en hydroponie et un cannabis cultivé en terre

Avant de nous plonger dans le sujet principal, récapitulons les différences entre la weed cultivée en hydro et celle en terre.

Que vous utilisiez des engrais biologiques ou chimiques, les plants cultivés en terre reposent sur leur substrat de culture pour l’assimilation des intrants nutritionnels. En d’autres mots, vous nourrissez la terre et non pas vos plants directement.

Ce n’est pas le cas en hydro. Dans ce cas, les plants sont arrosés par une solution nutritive qui rentre directement en contact avec le système racinaire. Au lieu d’étendre leurs racines dans la terre, les plants en hydro envoient leurs racines soit dans l’air soit dans l’eau. Celles plongées dans l’eau en permanence reçoivent de l’oxygène par le biais d’un bulleur, tandis que celles dans l’air sont arrosées de manière intermittente comme c’est le cas dans les systèmes de table à marée.

À première vue, on pourrait croire que la culture hydroponique requiert une quantité d’eau incroyable. Mais en y regardant de plus près, on découvre que les techniques de culture en hydro utilisent jusqu’à 10 fois moins d’eau[1] que celles en terre. Des méthodes telles que le DWC et la méthode Kratky stockent la majorité de l’eau pour 1 culture dans un réservoir et d’autres telles que le DWC recirculant gardent la solution en mouvement constant dans les confins d’un système de tuyaux. Cultiver en terre est plus gourmand en eau en raison de l’écoulement et de l’évaporation.

L’hydroponie ne date pas d’hier, en fait, elle remonte à des milliers d’années. De nos jours, les agriculteurs l’utilisent pour cultiver bien plus que du cannabis,y compris du concombre, des légumes à feuilles, des fraises, des herbes aromatiques ou encore des piments. La capacité d’empiler les systèmes hydroponiques les uns sur les autres ouvre la voie aux cultivateurs sur la culture verticale qui leur permet de cultiver plus d’aliments en utilisant moins d’espace tout en économisant énormément d’eau.

La différence entre un cannabis cultivé en hydroponie et un cannabis cultivé en terre

Systèmes hydroponiques en intérieur vs en extérieur

Tout comme la culture en terre vs en hydro, il y a plusieurs variables qui distinguent la culture en extérieur de celle en intérieur. Pour vous donner une idée de base de ce à quoi vous attendre, nous allons ci-dessous comparer les processus de la culture hydroponique en intérieur et en extérieur.

  • Couts

La culture hydroponique en extérieur nécessite un investissement initial moindre, surtout si vous faites le choix d’une installation basique. La plupart des cultivateurs en hydroponie investissent dans des tentes de culture et n’ont pas d’autres choix que d’employer des lampes de culture de haute qualité, ce qui peut sérieusement faire grimper la facture d’électricité. Des outils et équipements supplémentaires, type déshumidificateurs et ventilateurs viennent aussi s’ajouter au cout total de la culture.

Par contraste, les cultivateurs en hydro n’ont besoin que de peu d’équipements et d’aucun de ces accessoires supplémentaires. Des techniques telles que la méthode Kratky contournent aussi le besoin d’une pompe et de ce fait, l’usage d’électricité.

  • Espace

Cultiver en extérieur tend à offrir aux cultivateurs plus d’espace (en règle générale). En plus de vous permettre de cultiver plus de plants si vous le souhaitez, disposer de plus d’espace simplifie généralement tout le processus et le rend bien plus agréable. Cela aide aussi à prévenir des problèmes tels que la surpopulation et la moisissure.

Bien sûr, plus de place signifie également plus de possibilités lors du choix de la variété. Vous pouvez opter pour des variétés petites et compactes ou pour des sativa qui ressembleront à des arbres. La plupart des cultivateurs en intérieur n’ont pas le luxe de pouvoir cultiver ces dernières et sont donc limités lors du choix de la variété.

  • Contrôle

Même si la culture en extérieur permet une réduction des couts et propose plus d’espace, elle s’accompagne de bien moins de contrôle. Les cultivateurs en intérieur ont un pouvoir quasi complet sur leurs conditions de culture, cela va de la circulation de l’air à la température en passant par l’humidité. Les cultivateurs en extérieur quant à eux exposent leurs plants aux éléments. Ainsi, vous devrez vous préparer aux vagues de chaleur, aux pluies torrentielles et aux vents puissants.

Avantages et inconvénients de la culture en hydroponie

Vous connaissez maintenant les différences majeures entre la culture du cannabis hydroponique en intérieur et en extérieur. Concentrons-nous donc sur la culture en hydroponie et en extérieur. Nous commencerons par passer en revue les avantages et inconvénients de la culture de cannabis en hydro et en exté, puis nous nous intéresserons à ses inconvénients.

Les avantages de l’hydroponie en extérieur

Alors, devriez-vous cultiver de la weed en hydro et en extérieur ? Découvrez si ça pourrait marcher pour vous.

Avantages
Moins onéreux
Maitrisez le pouvoir du soleil
Usage plus efficient de l’eau
Plus d’espace pour travailler
Parfait pour l’aquaponie

- Moins onéreux

Un des points forts de la culture du cannabis en hydroponie en extérieur, c’est son cout faible. Non seulement cultiver votre propre weed vous fait économiser de l’argent sur le long terme, mais le faire en extérieur vous permet de vraiment faire de belles économies. De ce fait, si votre budget est limité et que vous souhaitez éliminer le cout des tentes de culture, des lampes couteuses, des appareils de maintien du climat, etc., alors envisagez la culture hydroponique en extérieur.

- Maitrisez le pouvoir du soleil

Cultiver en extérieur, c’est avoir à sa disposition la lampe de culture la plus puissante au monde : le soleil. Cette boule de gaz en fusion qui trône au-dessus de nous tous nous offre toutes les ondes lumineuses nécessaires au bon développement de nos plants et le tout gratuitement ! Certains chercheurs suggèrent que l’exposition aux UV-B sert de source de stress abiotique qui fait grimper les niveaux des monoterpènes[2], mais la recherche dans ce domaine reste inconclusive en ce qui concerne le cannabis.

- Usage plus efficient de l’eau

L’hydroponie utilise intrinsèquement moins d’eau que la culture en terre, mais il est possible d’en économiser encore plus en extérieur. En installant des gouttières et des réservoirs d’eau, vous pouvez récupérer l’eau de pluie et l’ajouter à votre réservoir. Si vous avez la place, vous pouvez même creuser une mare à cet effet. Vous pouvez bien sûr aussi utiliser cette eau en intérieur. Mais cultiver en extérieur signifie que vous aurez directement accès à cette source d’eau gratuite.

- Plus d’espace pour travailler

Là où les balcons et petits jardins de ville n’offrent pas forcément plus d’espace qu’une tente de culture, la plupart des jardins en campagne le font. Plus d’espace est synonyme de récoltes plus importantes et permet de choisir des génétiques de cannabis plus productives. Vous aurez aussi plus d’espace pour vous déplacer et inspecter chaque facette de vos plants, ce qui simplifiera grandement le contrôle des nuisibles et les signes de carences nutritives.

- Parfait pour l’aquaponie

Les systèmes aquaponiques sont une forme de culture en hydro dans laquelle un réservoir externe héberge des poissons. Les cultivateurs nourrissent les poissons, qui ensuite produisent des excrétions riches en azote qui serviront à nourrir les plants. Même si c’est aussi possible en intérieur, la plupart des cultivateurs n’ont pas envie d’avoir un réservoir plein de poisson qui menace de se renverser de manière dramatique.

Les inconvénients de l’hydroponie en extérieur

La culture du cannabis en hydroponie en extérieur semble géniale, non ? Elle a de clairs avantages, mais vous devriez envisager les inconvénients suivants avant de prendre votre décision.

Inconvénients
Stress dû à la chaleur
Mauvais temps
Ravageurs
Manque de discrétion
Limites saisonnières

- Stress dû à la chaleur

Un excès de chaleur peut faire chauffer les réservoirs et la solution qu’ils contiennent. Durant les vagues de chaleur particulièrement fortes, la demande en eau augmentera et la vitesse et la qualité de la croissance pourraient diminuer.

- Mauvais temps

D’autres formes de mauvais temps, types pluies torrentielles, coups de gel et tempêtes peuvent compromettre votre culture hydro en extérieur. Des excès de pluie peuvent venir faire déborder vos réservoirs et diluer vos solutions nutritives et des bourrasques puissantes pourraient arracher vos branches et vos tiges.

- Ravageurs

Toute une gamme de ravageurs du cannabis peut causer des dégâts mineurs voire une destruction complète de vos plants en extérieur. Il vous faudra prendre des mesures pour protéger vos plants des limaces, mineuses, pucerons et de toute une longue liste de petites bêtes qui dévoreraient avec joie vos plants de canna.

- Manque de discrétion

La culture de cannabis en extérieur en hydroponie peut attirer une attention dont vous vous passerez bien. Même lorsque les plants sont hors de vue, ils émettent une forte odeur durant la phase de floraison. Cela devient très risqué dans des zones où la prohibition bat encore son plein.

- Limites saisonnières

À moins de vivre sous les tropiques, vous ne pouvez pas cultiver du cannabis toute l’année. Les saisons de culture de votre région dicteront le moment de commencer et terminer votre culture. Renseignez-vous sur les dernières et premières gelées ainsi que les périodes de semis idéales.

La différence entre un cannabis cultivé en hydroponie et un cannabis cultivé en terre

Les meilleurs systèmes hydroponiques pour la culture en extérieur

Alors, vous avez pris en compte les avantages et les inconvénients de l’installation d’un système hydro en extérieur. Si vous avez envie de vous lancer, familiarisez-vous le plus possible avec les systèmes listés ci-dessous. Nous nous concentrerons principalement sur les systèmes qui impliquent des composants simples et en faible nombre.

  • Culture en eau profonde (DWC)

Cette méthode hydroponique simple implique l’usage d’un seul réservoir. Les plants de cannabis sont suspendus sur le dessus d’un contenant tandis que leurs racines sont directement plongées dans la solution nutritive qu’il contient. Vous aurez besoin d’un bulleur électrique au sein du réservoir pour que vos racines restent aérées. Vous pouvez acheter des kits DWC tout prêts, ou simplement faire le vôtre à l’aide d’un seau, d’une perceuse, d’une scie cloche et d’un pot-filet.

  • La méthode Kratky

Cette méthode est presque identique à la DWC, à l’exception d’un changement mineur : la méthode kratky n’emploie pas de bulleur ni de pompe et de ce fait, pas d’électricité. Cette technique demande peu de maintenance et rend la culture en hydro encore moins couteuse. Alors que les racines assimilent la solution nutritive, leur niveau s’effondre et ainsi la quantité d’air du réservoir augmente. Selon la taille de votre contenant, vous devrez peut-être rajouter de la solution nutritive plus tard dans votre cycle de culture.

  • Aquaponie

Les systèmes aquaponiques varient dans leur complexité et il est judicieux d’avoir de l’expérience avec des techniques plus simples avant de vous lancer. Les systèmes de base consistent en un lit de culture qui héberge les plantes et un réservoir externe qui héberge les poissons, une pompe et une série de tuyaux pour transporter une eau riche en ammoniac grâce aux déjections des poissons. Globalement, l’aquaponie est un superbe système fermé. Vous pouvez même élever des poissons comestibles.

  • Table à marée

Comme son nom l’indique, ce système submerge les racines du cannabis dans une marée de nutriments. Un lit de plantes contenant le cannabis est placé au-dessus d’un réservoir, les racines quant à elles tombent dans un récipient vide rempli d’air. Un minuteur électrique et une pompe viennent alors inonder le lit de plantes avant que l’eau soit drainée pour se retrouver à nouveau dans son réservoir initial.

Astuces pour la création d’un système hydroponique efficace en extérieur

En gardant les avantages, inconvénients et systèmes individuels listés ci-dessus en tête, voici quelques astuces et conseils qui vous permettront de profiter du meilleur départ possible.

  • Bien choisir votre emplacement

Choisissez un spot qui reçoit au moins 8 heures de lumière du soleil tous les jours. L’air doit bien y circuler, sans pour autant que vos plants ne soient sujets à des vents trop puissants. Bien sûr, il faut aussi prendre en compte le côté discrétion de votre culture. Une région de votre jardin inaccessible aux yeux de vos voisins trop curieux sera parfaite.

  • Équipements à prendre en compte

Quelle méthode vous séduit le plus ? En choisissant le DWC ou la méthode Kratky, un seul tour en magasin de bricolage devrait suffire. Cependant, vous aurez besoin d’électricité sur votre lieu de culture pour faire tourner vos bulleurs. Si vous choisissez des méthodes plus complexes telles que la table à marée ou l’aquaponie, vous devrez trouver un hydro shop local ou en ligne pour y acheter les items requis par chaque méthode. Oh et vous devrez aussi trouver des poissons !

Astuces pour la création d’un système hydroponique efficace en extérieur
  • Offrir un abri

Laisser ses plants se prélasser sous le soleil est une excellente manière d’accélérer leur développement au bon moment de l’année. Mais quand les vents violents et les températures extrêmes s’amènent, vos plantes risquent de régresser. Si vous vivez dans le sud, envisagez des mesures préventives en achetant du tissu occultant et des tuteurs pour vous défendre contre les fortes chaleurs. Si vous vivez dans une région venteuse, achetez des paravents d’extérieur ou installez votre culture à l’abri du vent.

  • Garder son eau au frais

Des réservoirs et donc une eau trop chaude peuvent interrompre le développement de la plante et la stresser. Prenez des mesures pour que votre eau reste fraiche et à l’abri de l’éclairage direct du soleil (si vous utilisez un réservoir externe). Si vous utilisez un système sans réservoir externe, envisagez d’enterrer vos contenants pour les isoler.

  • S’assurer d’une circulation de l’air adéquate

Un peu de vent aidera vos plants à se renforcer durant le début de la croissance et gardera la moisissure à l’écart durant la floraison. Mais trop de vent peut venir briser ou bruler vos plants. Aidez-vous des méthodes mentionnées ci-dessus pour réduire les dommages du vent. Il est plus difficile de simuler une légère brise quand vous en avez besoin.

  • Garder les ravageurs à l’écart

Les ravageurs sont parmi les principales menaces du cannabis en extérieur. Mais ce n’est pas une raison pour bombarder votre jardin de pesticides chimiques. Il existe un tas d’options de gestion des ravageurs plus respectueuses de l’environnement parmi lesquelles faire votre choix. Par exemple, vous pouvez déployer des contrôles biologiques tels que les insectes prédateurs. Introduisez les coccinelles si vous avez des problèmes de pucerons ou les nématodes si les moucherons fongiques vous posent souci. Les plantes de compagnonnage sont aussi une manière fantastique d’attirer les insectes bénéfiques tout en bénéficiant au sol et en offrant une belle esthétique à votre jardin.

Vous êtes prêt pour la culture du cannabis en extérieur en hydroponie !

Vous devriez être prêt à prendre une décision. Si vous pensez que la culture en hydro en extérieur peut vous convenir, alors pourquoi ne pas vous lancer ? Bien sûr, elle a ses inconvénients, mais ses bienfaits les surpassent largement, surtout si vous vivez dans un lieu à la saison de culture relativement longue, avec une météo raisonnable et des lois plus laxistes sur la culture. Non seulement vous êtes conscients des techniques à découvrir, mais vous êtes aussi prêt à aider vos plants à s’épanouir en ayant la nature pour alliée. Préparez-vous pour une des weeds les plus puissantes, savoureuse et respectueuse de l’environnement que vous n’ayez jamais gouté.

Bonne culture !

Sources Externes
  1. Hydroponics: A Better Way to Grow Food https://www.nps.gov
  2. Cannabinoids and Terpenes: How Production of Photo-Protectants Can Be Manipulated to Enhance Cannabis sativa L. Phytochemistry https://www.frontiersin.org
Avertissement:
Ce contenu est conçu dans un but purement éducatif. Les informations fournies proviennent de recherches rassemblées depuis des sources externes.

Avez-vous plus de 18 ans ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.